Takane et Hana – Tome 6

Coucou les matous ! Comment allez-vous en ce 14 mai ? Est-ce que vous avez offert quelque chose à votre maman pour sa fête ? La mienne m’a récupérée, mais a également reçu un photophore en forme de petit chaudron violet translucide. Pratique pour les bougies surtout vu notre coin…

Mis à part cela, je ne vous ai plus rien posté depuis quatre jours… Cela commençait à être long tout de même alors que j’ai lu. C’est le comble ça… Nous allons donc retourner dans un titre pour lequel j’ai déjà parlé de cinq tomes et dont le sixième est sortit le même jour que Le Chant des Souliers Rouges. Je remercie une nouvelle fois les éditions Kazé et Anita pour leur confiance en m’envoyant le titre me permettant de vous en parler assez vite. Prêt ?

« Takane et Hana »

takane_hana_t6_3d_0x600

6€79 – Shôjo – 192pages

Hana croyait devoir passer Noël seule lorsqu’apparaît le « Père Takane » ! Tout de luxe vêtu, ce dernier est venu la surprendre pour lui offrir une soirée magique, sous le signe de l’excès. Et, même si elle refuse de l’admettre, Hana prend conscience de ses sentiments…
Malheureusement, une nouvelle épreuve attend le duo. Le président Takane, dans sa grande sagesse, a décidé de confisquer la totalité des biens de son petit fils pour lui apprendre la vie…
Difficile de tenir le coup, quand on se retrouve sans le sou !

Ah la période de Noël, un moment que beaucoup attend afin de recevoir des cadeaux et dans Takane&Hana cette période ne fait pas exception. Elle était déjà présente dans le tome précédent et prendra fin sous nos yeux avant de nous laisser face à de nouveaux événements assez nombreux cette fois-ci touchant autant Takane que Mizuki, oui les amies d’Hana continuent d’avoir leur petit moment de gloire et l’on se rend compte des sentiments évoluant de chacun. Après tout, il n’y a pas qu’Hana parmi les lycéennes qui possèdent des sentiments et de ce fait risquant des problèmes de cœur. Ce tome nous le prouve parfaitement avec ma petite Mizuki.

L’histoire avance et ne retombe pas dans les mêmes travers que les tomes 3 et 4 où j’avais cette impression de répétition. Il m’a même énormément amusée, même si j’étais peinée pour mes deux personnages préférés. Rien n’est simple au fond, que ce soit pour Takane, Hana, Luciano, etc… et pour certains, leur situation semble même empirer. Il est assez intéressant de voir la manière dont cela évoluera, ce que les différents personnages feront après la perte des biens du pauvre Takane (No spoil, c’est dans le résumé TT’). Je dois avouer que je ne m’attendais pas à cette situation, mais elle ouvre pas mal de possibilité !

Et des possibilités, nous en voyons également parmi les personnages. Hana et Takane toujours sur le devant de la scène laissent apparaître des membres de leurs familles, leurs amis ou d’autres personnages ce qui nous permet de nous rendre compte de la manière dont ils sont perçus par certaines personnes. Ces personnes qui montrent une nouvelle fois leurs importances tant dans des choix effectués que par leurs comportements et j’étais contente d’en revoir, même si le papy à Takane est assez radical dans sa manière de faire.

D’ailleurs, depuis le premier tome, les différents personnages ont tout de même évolués ce qui est réellement agréable je trouve. Même si Hana continue de chercher Takane, nous nous rendons compte depuis peu que ses sentiments ne sont plus les mêmes qu’au début et c’est pareil pour les autres. Leurs caractères initiaux sont certes toujours présents, mais nous découvrons de nouvelles facettes d’eux et ce volume est riche en découvertes d’ailleurs ce qui fut un vrai régal à la lecture. Je dois avouer apprécier les voir se développer de plus en plus faisant que l’on ne reste pas sur notre première idée du « gosse de riche sûr de lui », de la « lycéenne ayant de la répartie », du « séducteur » et ainsi de suite, ils deviennent plus complexes et agréables au fil des volumes.

Dans ce sixième volume vous trouverez, d’ailleurs, un concours alors n’hésitez pas à remplir et renvoyer le papier que vous croiserez au fil de votre lecture afin d’espérer gagner quelque chose. Après tout, tout est possible ! De plus, si vous avez de la chance vous trouverez la carte postale accompagnant ce tome où vous découvrirez les personnages principaux sous une autre forme. Cela change, on ne peut pas dire le contraire !

Pour ce qui est des dessins, je les trouve tout aussi agréables que ceux des tomes précédents et ils nous permettent sans problème de suivre les gags ou les diverses situations présentes au fil de la lecture. Humour et sérieux sont retranscrits sans difficulté sur les planches que nous lisons et nous pouvons le savoir directement lorsqu’un personnage n’est pas dans son assiette. Mon petit cœur c’est légèrement serré tout de même…

Le manga en lui-même est également dans la lignée de ceux l’ayant précédé et il ne fait pas pâle figure à côté des cinq volumes le précédant. Sa couverture montrant principalement Hana et tout plein de Takabas est tout à fait logique avec ce qu’il se déroule dans l’histoire, mais également avec le thème de l’ensevelissement toujours présent pour les jaquettes. Pour ce qui est de l’édition en elle-même, Kazé continue de faire du bon travail que ce soit dans la traduction ou pour tout le reste : Le manga est assez souple pour ne pas finir en brique dans le sac tout en étant résistant ce qui lui évite d’être un accordéon. La traduction est fidèle aux personnages, aux émotions présentes et nous fait passer un agréable moment, quant au papier il est assez épais pour ne pas devenir une feuille de cigarette ou translucide ce qui nous permet d’avoir la surprise des pages suivants celle que nous lisons.

Et oui les matous, ce sixième tome me fait encore une fois passer un très bon moment en compagnie des personnages. C’est agréable de retrouver chacun d’entre eux, de découvrir ce qu’il va se passer et  les réactions de chacun tout en découvrant de nouvelles têtes. Difficile de dire l’importance de chacun des nouveaux protagonistes sur lesquels il est possible de mettre au minimum un nom de famille, mais ce qui est certain c’est que je me méfie d’eux… Allez savoir pourquoi. J’ai hâte de découvrir la suite, de voir ce que va nous réservez le tome 7 surtout vu le tempérament d’Hana et l’état dans lequel est notre cher Takane.

Et vous les matous, qu’avez-vous pensés de ce tome 6 ? Que pensez-vous qu’il se produira plus tard ? Quels sont (ou quel est) votre personnage préféré ? Si vous ne l’avez toujours pas tenté, comptez-vous essayer ce titre un jour ?

 

Site de l’EditeurExtrait

 

Publicités

3 réflexions sur “Takane et Hana – Tome 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s