DanMachi La légende des Familias – Tome 1

Coucou les ptits matous ! Comment allez-vous ? Le soleil est-il apparu chez vous également ? Ici, il est enfin là et c’est avec une joie intense que je peux enfin lire à l’extérieur ♥

danmachi-light-novelFin du mois de juin est sortit un nouveau Light Novel, édité par les éditions Ofelbe. Déjà sortit en anime il y a quelque temps déjà, DanMachi – La légende des Familias arrive dans nos régions francophones. Ecrit par Fujino Omori et illustré par Suzuhito Yasuda, DanMachi – La légende des Familias est, pour commencer, un bel ouvrage où les illustrations parent certains passages et nous permettent de bien mieux imaginer les personnages apparaissant. Il est vendu au prix de 12€99, soit dans la plupart des endroits à 13€.

De plus, au tout début du Light Novel se trouve une illustration montrant Hestia de dos et une illustration couleur avec les noms des quatre divinités présentes dessus et, au verso de celle-ci, le sommaire du livre agrémenté par deux autres personnages que l’on rencontre dans l’histoire. Les tonalités employées sont assez douces je trouve, bien que certaines couleurs ressortent plus que d’autres. On reconnait sans aucune difficulté les personnages sur les illustrations, ce qui est bénéfique lorsque ceux-ci apparaissent. Parlons-en, d’ailleurs, des autres illustrations parcourant les pages du Light Novel. Celles-ci sont en noir et blanc avec de jolies tonalités de gris, les traits sont réguliers et rappelleront probablement ceux de Durarara ! (Light Novel sortant en septembre chez nous, toujours aux éditions Ofelbe), ce qui est tout à fait normal. L’illustrateur est le même pour les deux œuvres.

 

L’histoire en elle-même peut paraître assez simple à première vue. Après tout Bell parcourt un donjon, mais ce n’est pas pour la richesse qu’il le fait contrairement à d’autres. Non. Notre petit héros de quatorze ans, le parcourt pour rencontrer des filles – et accessoirement finir, un jour, avec l’une d’elle – sauf que la première demoiselle qu’il rencontrera dans le dit donjon le sauvera d’un Minotaure. De plus, il partira en courant juste après cela tout en étant dégoulinant de sang de la tête aux pieds. Avouez qu’il y a mieux comme première rencontre ! Les personnages apparaissent petit à petit, nous laissant ainsi le temps d’enregistrer qui est qui au fil des pages sans trop se perdre entre eux. De nombreux personnages féminins parsèment les pages, mais les personnages masculins apparaissent également. Certes moins nombreux, il est difficile de les rater dans la plupart des cas chacun ayant son propre tempérament.

 Hephaistos.(DanMachi).600.1883270

Au fil des pages, nous voyons Bell évoluer et devenir plus fort. Ses statistiques évoluent comme chez tous les aventuriers, mais quelque chose parait étrange pour le jeune homme qui se débrouille de mieux en mieux. Le lecteur connaît la raison à cela, tout comme Hestia, mais pas le héros qui continue inlassablement à s’entrainer tout en s’enfonçant petit à petit dans le donjon. Ce donjon remplit de créatures provenant des diverses mythologies ou, tout simplement, de la fantasy. Certains paraissent imposants, d’autres beaucoup plus faibles et suivre Bell face à ses êtres pouvant le tuer sans aucun état d’âme pourrait nous faire frémir. « Y arrivera-t-il ? » cette question nous taraude de temps en temps et ce, même si nous connaissons le véritable potentiel du héros. L’incertitude apparait, on se rappelle sans souci que Bell est un humain – comme nous – contrairement à d’autres créatures parfois plus exotiques. Les elfes, demi-elfes, nains et hommes-bêtes sont par exemple présent, tout comme les dieux dont les pouvoirs ne peuvent être utilisés. La force d’un être humain peut sembler futile contrairement à celle de ces autres êtres et pourtant… Il s’avère toujours plein de ressources.

Le récit, raconté en « Je » dans la plupart des cas, nous mets dans la tête du héros. Nous découvrons donc Orario à travers son regard, ses espérances, ses doutes et principalement ses galères. Comme dit plus haut, Bell est un humain et en tant que tel il lui arrive de faire des erreurs humaines. A certains moments, l’auteur a décidé de quitter le point de vue de Bell et de nous raconter le récit d’un point de vue externe afin de nous donner des détails qui nous serons connus mais inconnus du personnage principal. Ils arrivent, dans la plupart des cas, lorsque l’on doit s’attarder d’un côté d’une divinité afin de connaître ses motivations, ses envies, ce qu’il se passe ailleurs que là où se trouve Bell, etc. Ces moments nous donnent d’autres points de vue, nous permettent de découvrir d’autres divinités, d’autres lieux et nous nous rendons compte qu’Orario est une cité assez vaste, remplie de gens très différents.

J’avoue être pressée de lire le tome 2 et de découvrir Durarara !! qui sort en septembre si je ne me trompe pas. Avec Log Horizon (que je dois encore chroniquer… Oui, plusieurs mois plus tard *est à la ramasse*), cela me fera trois Light Novel en cours à ce moment là.

Et vous, êtes-vous prêt à vous lancer dans la découverte du donjon et à rejoindre une Familia ? Êtes-vous prêt à vous battre pour votre survie et à rencontrer d’autres personnes ? Hestia et Bell seraient probablement ravis de vous rencontrer !

Publicités

4 réflexions sur “DanMachi La légende des Familias – Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s