Magi – The Labyrinth of magic – Tome 24

Coucou les matous ! Je sais, je sais, les avis sont très fréquents pour le moment mais cela ne durera pas vu l’horaire – magnifique – que j’ai dès la rentrée… Bonjour les retours tardifs. Parce que non, je ne conduis pas même si j’ai l’âge depuis un moment tout simplement car je panique en voiture sans aucun problème. Très pratique n’est-ce pas ? Résultat, je me balade à pieds et en train (en vélo, roller, trottinette, même cheval si vous voulez) mais c’est pas le top pour rentrer tôt chez soi.

M’enfin passons ses détails pour les futures semaines et revenons au présent. Un présent rempli d’aventures, d’actions, de personnages aux noms semblables à ceux des contes des mille et une nuits… Comme ça, ça ne vous dit rien ? Mais je vous parle de…

« Magi – The Labyrinth of Magic »

magi-the-labyrinth-of-magic-tome-24-844983

6€80 – Shônen – 192 pages

Devenu roi de toutes les espèces confondues, Salomon affronte son père David. À l’issu de nombreux sacrifices, le roi Salomon fait face au dieu créateur du monde. Quelle décision prendra-t-il ?! Après les origines, le récit retourne enfin aux temps contemporains. La fantaisie magique atteint son vingt-quatrième tome !

Bon d’accord, cela ne vous dit peut-être rien par rapport au blog parce que je ne vous ai toujours pas parlé du tome 1. Ceci sera fait un peu plus tard lorsque le tome 25 sera lu et chroniqué. Et oui, c’est pour ça que je vous parle du vingt-quatrième volume aujourd’hui car c’est avec joie et allégresse que je l’ai relu. Vous avez de la chance ces derniers temps quand j’y pense, vu que je ne vous parle que des titres qui me tiennent encore plus à cœur…

Et Magi est le Shônen que j’affectionne le plus pour le moment. Sortit aux éditions Kurokawa, ce manga nous entraîne à la suite d’Aladdin et d’autres personnages aux tempéraments variés. Personnages masculins et féminins se rencontrent au fil des tomes, ont leur importance et font en sorte que le trio principal ne reste pas au stade où il se trouve. Choix, stratégie, politique, combat, sentiments, amitiés, tristesse, drame, c’est tout cela que l’on retrouve dans Magi avec, bien entendu, la touche Fantasy. Et nos personnages possèdent tous – sans exception – un passé que l’on découvre de temps en temps ou devine grâce aux discussions.

Mais revenons-en au tome 24 où nous découvrons la fin de l’arc nous narrant l’histoire d’Alma Toran, ce faisant c’est dans ce tome que prendra fin le flash back sur les origines des Djinns, des Labyrinthes, d’Aladdin… Oui, déjà rien que cela est excessivement important. Nous apprenons tellement de choses durant ce flash-back, se déroulant sur plusieurs tomes, qu’énormément de questions trouvent des réponses tout en nous laissant quelques mystères. Les Fanalis, par exemple, restent l’un des éléments pour lesquels nous ne pouvons que nous questionner. Pourquoi ce peuple est-il ainsi ?

Sincèrement, en ayant eu autant de réponses je me suis retrouvée à me dire que finalement c’était des êtres tout ce qu’il y a de plus normal qui étaient tués dans les donjons… Oui, ces monstres combattus sans relâche pour pouvoir atteindre les artefacts et le djinn… Bon d’accord, il est vrai qu’ils ne sont pas les plus aimables non plus, mais on ne peut plus les considérer comme de simples créatures sans sentiments.

Pour ce qui est des personnages d’Alma Toran, nous comprenons mieux les raisons ayant poussé certains d’entres-eux à se détourner de Salomon. Les personnages ont fait leurs choix en leur âme et conscience, en fonction des événements passés et de leurs cœurs. Des cœurs souvent meurtris par la guerre que nous avons vue durant le flash-back, mais est-ce qu’un seul personnage en est réellement sortit indemne ? Après tout, après chaque guerre ou période sombre les gens changent.

Et dans Magi nous en voyons bien les séquelles. Des séquelles ayant mené au monde que nous connaissons dans le manga et ce monde ne vous semble-t-il pas un minimum familier si nous retirons le côté fantasy ? Géographiquement parlant, je suis certaine que vous retrouverez des similitudes avec certaines nations que nous connaissons très bien.

Du côté de nos protagonistes principaux et des autres Rois, cela n’est pas en reste car ils gardent leurs personnalités propres et – de ce fait – leurs rêves. Comment peut-on savoir leur choix pour le futur alors que tout est possible avec eux ? Est-ce que l’organisation maléfique finira par tomber ou certains des personnages que nous connaissons la rejoindront-ils ? En réalité, l’incertitude est présente car nous connaissons le passé et le présent, mais de quoi est fait le futur ? D’un trop plein de personnes choisies pour devenir des Rois par les Magi, mais également les Djinns alors que, normalement, il n’en faudrait qu’un.

Sauf que ce n’est pas le cas. De plus, que se passerait-il si les différents « Rois » n’étaient pas d’accord ? S’ils préféraient continuer à se battre les uns contre les autres ? Qu’adviendrait-il du monde ? L’organisation l’emporterait-elle ?

Oui, ce sont des questions qui me viennent en tête tout simplement parce que je tente d’imaginer ce qu’il se passera. D’ailleurs, nous en avons certes apprit un peu plus sur ceux s’opposant à nos héros mais nous ne savons pas tout. De quoi sera donc fait le futur de l’univers que nous connaissons ? Qui sera vu en héros, en martyr ou en ennemi ? Nous savons pertinemment qu’une personne au caractère positif pourrait très bien sombrer. C’est déjà arrivé alors pourquoi cela n’arriverait-il pas encore ?

Chaque personnage possède sa part d’ombre et de lumière, chacun pense à son royaume, son peuple, ses amis ou sa famille. Tous espère un futur potentiellement différent, mais sans avoir la vision de l’autre. Ils ont la leur et il se peut que certain soient capable de tout pour arriver à leur fin. Une fin tellement variable en fonction des choix qui seront effectués.

Mais c’est toutes ses possibilités, les mystères et les réponses arrivant qui font que j’aime autant Magi. Cela nous permet de nous imaginer ce qu’il peut se passer, les alliances possibles, les rivalités, les problèmes et les évolutions possibles. Magi c’est un univers au magnifique potentiel, un univers dans lequel on entre sans trop de problèmes et où nous en apprenons plus au fil des tomes tout en voyant les personnages évoluer. Ils ne stagnent pas, gagnent en profondeur dans la plupart des cas et nous vivons à leur côté en riant, pleurant ou doutant. Alors je n’ai qu’une hâte, lire le tome 25 afin de savoir ce qu’il adviendra de la suite et quelles seront les nouvelles découvertes.

Et vous les matous où en êtes-vous dans l’univers ? Que pensez-vous de Magi ? Y a-t-il un personnage que vous préférez ?

Site de l’Editeur – Extrait

Publicités

3 réflexions sur “Magi – The Labyrinth of magic – Tome 24

    • Neko dit :

      Merci ! ^o^ Ah bah oui, je n’y peux rien ahaha *brique* C’était difficile de parler du tome sans mentionner ce qui se trouvait dedans malheureusement 🙂
      Hâte de lire ton avis sur le tome 1, perso’ (ça va me faire un de ces retours en arrière en la lisant oo ») Je vous tient au courant pour l’avis sur le tome 25 ! 8D

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s