Challenge personnel – Saga à terminer

2021, une nouvelle année… Une année où je voudrais bien terminer certaines séries – et en débuter d’autres, mais ça je verrai au fil du temps -, une année où j’ai envie de me faire un petit challenge à ce niveau. L’article sera mis à jour, à chaque fois, qu’une saga que je fais se terminera dans ma bibliothèque et à la fin de l’année cela me permettra de visualiser un peu mieux ce que j’aurais effectué ! Tant qu’une série ne sera pas finie, je me retiendrai de craquer sur une nouvelle… C’est dur, mais il le faut sinon j’en aurai certaines qui attendront durant longtemps encore…

                • Les titres proposés par des ami/es

Kazé – Cœur de hérisson (Manque 2 tomes)

Hozuki est le mauvais garçon du lycée, connu pour être bagarreur et insociable… Seule Kii, une fille de sa classe, le voyant comme un hérisson sur la défensive, se prend d’affection pour lui et lui adresse la parole. Une amitié naît entre eux, évoluant rapidement en amour du côté de la jeune fille. Or, face à Hozuki qui n’arrive pas à faire la différence entre ces deux sentiments, leur relation s’annonce compliquée…

Ki-Oon – Im Great Preast Imhotep (Manque 3 tomes)

Depuis qu’elle est toute petite, Hinome n’a aucun ami. À l’école, on la dit maudite… Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu’elle rentre comme d’habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l’héberger, avant de découvrir qu’elle a devant elle rien de moins qu’Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l’Égypte ancienne ! Malgré ses airs d’adolescent, il cache d’immenses pouvoirs… si grands qu’il s’est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel…
Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d’Im n’ont d’autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer… en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin…

Ki-Oon – Père & Fils (Manque 3 tomes)

Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !
Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

Glénat – Library Wars (Manque 3 tomes) J’en avais déjà parlé ayant tout lu, mais ne possédant pas tout… Du coup, opération avoir les tomes manquants !

Japon, un futur sombre et incertain…
Au début de l’ère Seika (ère fictive), le gouvernement a voté un texte appelé “Loi d’Amélioration des Médias” et qui vise en réalité à un contrôle renforcé de la culture. L’armée est ainsi mise à profit pour censurer et détruire les ouvrages susceptibles de troubler l’ordre public, ou de porter atteinte aux valeurs de la patrie !
Afin de lutter contre cette répression, les bibliothèques se sont fédérées et mobilisées afin de créer une unité d’élite spécialement entraînée pour protéger les livres et leurs lecteurs. Depuis que, lectrice, elle fut sauvée d’une rafle par un des membres de cette unité d’élite, Iku Kasahara rêve d’en faire partie à son tour. Mais l’entraînement, mené d’une main de fer par son instructeur, s’avère impitoyable !

Pour un total de 11 tomes, cela devrait aller en dispatchant comme il se doit sur l’année.

                • Les titres que je terminerai cette année

Kurokawa – Magi The Labyrinth of Magic (Manque 5 tomes)

Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. Et pour cause, elle abrite Hugo son gigantesque compagnon sans tête. Il rencontre Ali Baba, qui ne rêve que de grandeur et de richesse. Il compte sur les labyrinthes, des ruines mystérieuses débordantes de trésors pour atteindre son but, et… sur la flûte d’Aladin. Arriveront-ils à déjouer les pièges mortels du labyrinthe et à se défaire de la convoitise d’autres personnages bien plus puissants ?

Kurokawa – Silver Spoon (Manque 1 tome) [Terminé]

Lorsqu’il arrive au lycée agricole Ohezo, situé sur l’île d’Hokkaïdo au nord du Japon, Yûgo Hachiken croit que sa vie sera facile : avec tous ces fils de fermiers incapables d’aligner deux équations, devenir premier de sa classe sera une partie de plaisir !
Mais c’était sans compter les cours d’élevage, de sciences de la nutrition, de gestion agricole et les clubs de sport épuisants… Comment va-t-il faire pour survivre dans cette galère !?

Kazé – The Promised Neverland (Manque 3 tomes) [Terminé]

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Pour un total de 9 tomes, du moins si deux titres n’ont pas de retards… Le premier étant déjà terminé, il faut juste que j’achète petit à petit les tomes sortis ! Pour ce qui est de Silver Spoon et de The Promised Neverland, ils doivent normalement se terminer en 2021, nous verrons bien.

                • Les titres terminés

Tous les titres que je terminerai cette année seront répertoriés ici, cela me permettra à terme de voir le nombre. Bien sûr, il est fort probable que des titres non inscrit plus haut s’y trouvent… Ce sera en fonction de mes trouvailles.

  1. Mystical Beast Investigator : Une petite série en deux tomes des éditions Ototo qui fut une agréable surprise… Mais bien trop courte… J’aurais bien aimé que cela dure plus longtemps… Plus qu’à espérer qu’un jour le Light Novel sorte.
  2. Seven Deadly Sins : 41 tomes, l’une de mes séries les plus longues et qui m’aura fait passer par de nombreuses émotions. Je suis ravie d’avoir réussi à avoir l’édition limitée du dernier volume, d’avoir pu trainer un peu plus longtemps en compagnie des personnages.
  3. Silver Spoon : Série en 15 tomes dont le dernier aura pris un peu plus de temps à sortir, mais une série qui m’aura longtemps accompagnée. J’aime beaucoup la mangaka, ce qu’elle nous a dépeint dans ce manga et tout ce que l’on peut apprendre au fil des pages, l’humour également. Une autre série qui se termine. Cela fait… Bizarre…
  4. The Promised Neverland : Série de 20 tomes, l’une de celles qui m’aura tenu en haleine même si certains arcs étaient en-dessous des autres. Mon préféré restera celui du début, celui qui aura lancé le tout. Les petites recherches dans les tomes également auront été un plaisir, une douce surprise !

Nombre de tomes totaux : 78 tomes ; Nombre de tomes achetés : 6 tomes

Et vous, quelles sont les titres que vous comptez tenter de terminer cette année ? Quels sont ceux qui attendent sagement dans vos bibliothèques de voir les tomes manquants ?

Des jeux et des livres ~ Pokémon #1

Coucou les matous ! Comment allez-vous ?

Une idée cela peut venir de nous ou de personnes nous entourant, cette fois c’est Inu-chan qui l’a eue. Toute deux gameuses à l’origine, nous allons vous parler « jeux vidéo » à certains moments, mais pas juste ainsi. En un bloc. Non. Des mises en parallèle, des explications complémentaires, une « ligne » chronologique à peu près logique sauf si des éléments extérieurs s’ajoutent au fil du temps.

Pour cette fois, nous nous dirigeons vers un univers connu de beaucoup. Un monde où des monstres de poches existent, où les enfants partent à l’aventure. Êtes vous prêt pour un…

Voyage à Kantô

Pokémon également connu comme Pocket Monster est initialement sorti en 1996 – même s’il devait voir le jour une année plus tôt – avec les versions Rouge et Verte au Japon. La Bleue n’est arrivée que plus tard et sera suivie par la Jaune, la première de celle-ci apportant de légères améliorations alors que la seconde suivait plutôt le dessin animé. Comme beaucoup d’enfants, je me suis lancée dans l’aventure lors de sa sortie en Europe, j’avais débuté avec la version Bleue et un Carapuce (pas de remarques sur l’originalité, merci ! Je suis team starter eau depuis la première génération) avant d’acquérir un peu plus tard la Rouge et la Jaune… Car la Verte ne verra jamais le jour dans nos contrées.

Je découvrais donc le monde des Pokémon avec le mode d’emploi pour commencer, un bon gros morceau dans lequel se trouvait même des astuces. En bonne future dresseuse, je suivais les conseils du Professeur Chen avant même de me lancer dans ma partie… ce qui fut fait dès que j’eu la possibilité d’allumer mon GameBoy. Une première rencontre…

Une rencontre ayant eu lieu grâce à une équipe, à plusieurs personnes. On le découvre dans le manga biographique de Satoshi Taijiri, un ouvrage prêté par Luna bien avant que le confinement ne pointe le bout de son nez. Sous forme de manga, on découvre d’où vient ce jeu que beaucoup connaissent à présent, ce qui donnera Kantô, les créatures que nous croiserons… la création de Game Freaks également. Des difficultés, des idées, jusqu’aux petits monstres, jusqu’à cette idée folle de faire que les gens puissent avoir des interactions entre eux lorsqu’ils joueront. Pokémon était né. Le système avec le câble link permettant les échanges également, une coopération entre les gens car pour compléter le Pokédex il fallait trouver d’autres personnes, des êtres ayant la version complémentaire à la notre.

Nous les rencontrons durant notre aventure dans le monde des Pokémon. Oui, cette équipe se trouve dans le jeu, nous permet d’obtenir le certificat à la toute fin de l’aventure. Pokédex complété, ce moment de joie pour tous… Tout en apprenant qui est qui, même si en tant qu’enfant nous ne nous penchons souvent que peu sur ces informations, sur ces noms apparaissant également à l’écran du générique de fin. Ce sont pourtant les hommes et les femmes ayant permis à notre nous d’antan de nous lancer dans cet univers, de le découvrir, d’être happé dans un univers unicolore où les combats faisaient rage.

La première génération. Celle composée de 151 Pokémon, même si nous ne pouvions réellement pas tous les trouver. Même si des bugs étaient présents. Mew n’était pas capturable sans employer des méthodes de triche, si on utilisait l’un des plus célèbres bugs nous découvrions Missingno… Un bug qui n’apparaît pas dans le manga, dans cette version papier vers laquelle je vous emmène petit à petit. Une version papier reprenant les designs des Pokémon des versions tels que nous les avons reçu, nous, mais qui étaient bien différents dans le passé.

Une version complétant, en réalité, ce que l’on connait du lore grâce aux jeux et ce même si on y retrouve les différents personnages, les lieux, la célèbre Team Rocket et le Conseil des Quatre. Une Team Rocket ayant plus de profondeur, plus de membres important ce qui ouvre d’autres point de vue, d’autres perspectives car bien que le chef de la TR soit connu de tous, ce n’est pas le cas des généraux, de ceux directement en-dessous de Giovanni alors que nous les croisons durant notre aventure ingame sous forme de champions, des champions qui nous permettaient de savoir qu’une guerre avait eu lieu, que les pouvoirs psychiques existent, mais sont souvent incompris ou que les Pokémon peuvent devenir incontrôlables, qu’il faut l’éviter… Oui, dans le jeu, on ne pense pas qu’ils seraient des ennemis autres que pour nous permettre d’avoir nos badges, mais si, au fond, ils n’étaient pas si sympathiques que cela ?

Si notre vision était biaisée car nous ne savons pas tout ? Pourquoi n’y aurait-il que Giovanni parmi les Champions d’Arène qui serait dans la Team Rocket ? Vous comprenez où je veux en venir ? Oui ? Et bien oui, trois autres s’y retrouvent dans le manga, une douce surprise même qui rajoute aux backgrounds de ce trio, qui montre leur dangerosité également et ce même si Red réussi à avancer, que les autres « héros » ont leurs propre combat… Il n’y a pas que « nous » qui affrontons les êtres nous faisant face, c’est également le cas d’autrui et le manga le montre aisément, montre cette évolution se produisant en eux, leurs choix.

Un manga plus sombre et dans lequel on réalise aisément que le KO peut mener à la mort… Car les Pokémon peuvent passer de vie à trépas, notre rival nous le montre même lorsqu’on le croise dans le jeu à la Tour Pokémon de Lavanville – vous savez cette douce cité qui a eu sa mélodie modifiée d’après une légende urbaine car elle aurait mené à la mort une centaine d’enfants et un développeur de Game Freak – et ce même si un combat se lance, un combat où l’on voit qu’il manque un Pokémon qu’il avait auparavant. Rangé dans le PC ou, comme beaucoup le pense, enterré dans la Tour ? Dans la version papier, on voit des monstres de poche mourir sous nos yeux, en piteux état, employé tels des armes… Un manga pour « enfant » où tout n’est pas niais, où le monde n’est pas juste tout rose… Même si, en soi, quand on pousse la réflexion plus loin le monde des Pokémon n’est pas le plus joyeux qui existe lorsque nous lisons certains dialogues ou passages du Pokédex. La guerre a existé, certains Pokémon préféreraient nous voir succomber ou semblent avoir été humain dans le passé si l’on se fie à ce qui est écrit… Kadabra et Ectoplasma sont de parfaits exemples, l’un ayant perdu le contrôle de ses pouvoirs psychiques enfant alors que l’autre serait tout simplement quelqu’un de décédé.

De Bourg-Palette au Plateau Indigo, un voyage initiatique. Le premier, celui qui créa la légende, les dresseurs d’exception que l’on retrouvera par la suite. Red fut nous, notre avatar, avant de le découvrir sur papier, de voir cet être souffrir, se battre sous nos yeux afin de devenir maître Pokémon. L’histoire de rencontres, de combats, de liens, mais surtout une aventure unique vécue par nous avec nos choix, notre équipe, notre vitesse avant de découvrir ceux du véritable héros. Celui que l’on retrouvera à la fin de Johto, mais ça c’est une autre aventure, la prochaine page de notre carnet de voyage.

Car celle-ci n’est pas terminée, pas encore. Kantô est la région que l’on retrouve le plus à travers le temps, celle connue d’innombrables « dresseurs » de tout âge. Des premières versions à Let’s Go plus récemment, la première génération est celle dont les villes sont les plus connues bien que celles-ci se soient légèrement modifiées au fil du temps. L’évolution se faisant autant dans les jeux que dans les mangas, certaines cités se modifiant doucement suite à des événements… Cramois’Île est l’exemple type avec son volcan ou l’apparition des Îles Sevii dans Rouge Feu et Vert Feuille.

Du noir et blanc, Kantô s’est vu octroyer des couleurs, des éléments en plus, des liens avec d’autres régions. Liens existant à travers les mangas entre les personnages, mais également dans les jeux certains de ceux que nous avions rencontrés à nos débuts revenant de temps en temps. Red et Green étant à mentionner, bien que ce soit également le cas de Peter. L’un des maîtres que beaucoup apprécient, celui ayant été battu par Green/Blue (pour moi c’est Green, mais bon) avant Red, que l’on retrouve à Johto pour diverses raisons. Pareil pour les légendaires, ces êtres vivant sur ces terres et semblant apprécier voyager de temps en temps, liés également à d’autres au point de former une mythologie propre à l’univers. Une mythologie sur laquelle je ne me penchais pas au début alors que maintenant je regarde le moindre détail, les éléments entourant ce monde.

J’ai grandis, comme le trio originel. Comme eux je réalise mon voyage, je fais mes choix, j’ai des alliés… Mais il y a également des moments de doutes, des périodes plus difficiles, des combats à mener et des personnes pouvant mettre des bâtons dans les roues. La vie tout simplement, une vie voyant les paysages de sa nation changer au fil du temps comme dans cet univers virtuel… Comme eux, je voulais être la meilleure dresseuse à l’époque, celle remplissant le Pokédex au complet… Et je l’ai fait… 150 Pokémon, 8 badges, un titre et la sensation d’avoir accomplit quelque chose du haut de mes quelques années. Celui qui me fit découvrir les creepypastas également, ces histoires me donnant froid dans le dos avant de me dire qu’au fond, rien que la lecture du Pokédex pouvant être flippante à sa manière… Et depuis, je continue l’aventure, je découvre de nouvelles régions, j’embellis mon carnet de voyage en attrapant une nouvelle carte, en redevenant une enfant le temps d’un jeu…

Mais ça, c’est une autre histoire… Ceci fut ma première, celle qui me lança dans l’aventure, mais je sais que Kantô ne fut pas la région de départ de tout le monde et bien que je sois, du coup, une habitante du Bourg-Palette suite à ce démarrage j’aime me perdre dans les autres, dans leurs mystères… Et toi, petit lecteur, quelle fut ta région ? Peut-être que nous y passerons dans les prochaines pages, probablement même… Car là n’est que le début d’une nouvelle aventure que je partage avec vous.

Note : 4.5 sur 5.

Photographies par Neko ; Images : Game Freak ; MoonStarer ; anotherretroworld

Goblin Slayer – Tome 1

Coucou les matous ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Bien ? Tant mieux alors ! Et pour ceux qui sont à plat, prenez soin de vous, c’est réellement très important. Parce que la santé passe avant tout le reste. J’en profite pour vous souhaiter une bonne Saint-Valentin tout en espérant que vous passerez une belle journée !

Cette fois, je vous entraîne dans un Light Novel sorti aux éditions Kurokawa dans la collection KuroPop que Maman Neko m’avait offert. Un titre que vous connaissez peut-être ou que vous découvrirez en ma compagnie. De quoi ? Le rapport avec la fête du jour ? Il n’y en a aucun. D’ailleurs, pourquoi faudrait-il spécialement parler d’amour en ce jour ? Sur ce, je vous laisse avec l’article. Bonne lecture les matous !

« Goblin Slayer »

9782368525913

9€90 – Dark Fantasy – 320 pages

« Il ne confie son sort à aucun jet de dés. »

Une jeune prêtresse entreprend sa première quête, mais elle et ses compagnons d’aventure, inconscients du danger, se retrouvent presque aussitôt en fâcheuse posture. Un inconnu se porte à leur secours : Goblin Slayer, qui a voué son existence à exterminer les gobelins par tous les moyens. C’est une tâche dangereuse, sordide et ingrate, mais il la mène à bien mieux que quiconque. La rumeur des exploits du crève-gobelins se propage, et des aventuriers hors du commun pourraient bien solliciter son aide…

Autant débuter comme d’habitude en vous parlant de Goblin Slayer qui existe sous différent format. Celui dont je vais vous parler aujourd’hui est le Light Novel, c’est-à-dire la version roman, mais il est possible de trouver le manga et un anime. Je ne me suis pas plongée dans l’anime et n’ai pas testé le second format, de ce fait je ne pourrai pas faire de rapprochement entre les différents supports. D’ailleurs, je le précise d’avance mais je ne compte pas tester le manga et préfère rester sur la série dans sa version romanisée. Voilà, voilà, après toute ces petites précisions plongeons nous dans le cœur du sujet…

L’histoire que nous découvrons dans ce Light Novel de Kumo Kagyu est celle, au départ, d’une jeune prêtresse découvrant les « joies » des quêtes. Se mettant en groupe avec d’autres personnes, ils partent affronter une créature somme toute banale à nos yeux : des gobelins. Petits, pas vraiment futés, nous en avons tous combattus dans nos chers jeux de rôles et pourtant… La prêtresse et ses camarades feront face à un coup du sort, une épreuve qui les mets dans une posture bien délicate. Survivront-ils à cela ? La réponse est dans l’ouvrage, mais sachez que les jets de dés menant à un échec critique ne sont pas loin…

A première vue, c’est de la dark fantasy teinté de jeux de rôle comme ceux auxquels il est possible de jouer lorsque nous sommes avec des amis. Avec une feuille, des dés, du papier. Comment ça ? Vous vous demandez où ils se trouvent en réalité ? Dans certains interludes, tout simplement. Pourtant le monde créé est tout sauf des plus cléments pour les personnages que nous suivons, s’avère bien plus dangereux que ce que l’on pourrait penser à première vue et une mission peut vite virer au fiasco si les personnes la réalisant ne sont pas assez préparées ou se sentent supérieures aux êtres qu’ils affronteront. Oui, le danger est partout. Autant autour des protagonistes que dans leurs cœurs. La mort n’est jamais loin, le monstre le plus faible – à première vue – peut être bien plus dangereux que ce que l’on pense et anéantir nombre d’aventuriers. L’histoire est sombre, parle de sujet pouvant en rebuter plus d’un le viol par exemple et arrive à garder une touche lumineuse malgré tout.

Non, ce n’est pas la joie à chaque page et il est possible de déglutir lors de certaines situations, de se demander pourquoi on a mis les pieds là-dedans. Je l’avoue m’étant moi-même posé la question à plusieurs reprises, pourtant j’ai continué… Parce que je suis curieuse, parce que je voulais savoir ce qu’il adviendrait de ces êtres ne possédant pas de véritables noms, mais auprès de qui l’histoire avançait, prenait des détours et pouvait surprendre. Je n’aurai jamais pensé à tant de méthodes d’extermination pour un simple Gobelin par exemple, ne me serait jamais dit que cet être de la taille d’un enfant pourrait être une véritable menace et pourtant… Pourtant ma vision de cette petite créature à belle et bien changé, faisant que je n’aimerais pas leur faire face, devoir les affronter sans un bon équipement ou par une manière détournée.

Oui, tout tourne autours des Gobelins dans Goblin Slayer et l’on comprend très vite pourquoi, les raisons poussant l’un des personnages à les affronter avec autant de détermination. Certaines personnes pourraient réclamer des dragons, des hydres ou des chimères, mais dans ce Light Novel ce ne seront pas les créatures qui porteront le titre. Non. Oh, rien ne dit qu’il n’y en aura pas plus loin, que d’autres êtres du bestiaire fantastiques n’apparaitront pas, mais ne vous apprêtez pas à en voir à toutes les pages. De plus il vous faudra vous habituer à autre chose que des gobelins par milliers.

Les personnages. Pourquoi ? Tout simplement car ils n’ont pas de nom. Prêtresse, Crève-Gobelin, Lancier, vous verrez en réalité leurs « jobs », ce dans quoi ils se trouvent voire dans certaines circonstances leurs peuples. Humains, Nains, Naga, Elfes, Rhéa seront ceux que l’on croisera en tournant les pages, ce qui m’aura fait découvrir le dernier peuple. Oui, je connaissais déjà les Naga, mais les Rhéa absolument pas. Pour moi, ce n’était qu’un être mythologique, une titanide plus précisément alors que dans Goblin Slayer ce sont des êtres de petites tailles. Pour ce qui est des classes présentes, vous vous doutez qu’il y a le lancier vu que je l’ai mentionné plus haut, mais ne vous arrêtez pas seulement aux plus classiques même si ce sont celles que nous verrons le plus. J’ai d’ailleurs été ravie de voir la classe Shaman… Surtout chez un certain type de personnage dont je ne dirai pas le peuple pour éviter de vous spoiler. Mais il n’y a pas que les aventuriers dans l’histoire, ce ne serait pas amusant, et autours de ces êtres nous retrouvons des personnages tout à fait normaux, des êtres vivants leurs vies pendant que les aventuriers partent au combat. Des fermes, une guilde, il y en a comme dans la plupart des univers de ce genre et ce même si aucun des personnages n’aura son propre nom bien à lui.

Pour en revenir à ceux que nous côtoyons le plus dans ce premier volume, nous pouvons avoir l’impression que l’un d’eux est froid, distant contrairement à l’autre qui doit se remettre de ses émotions. Deux êtres que tout oppose, même au niveau du niveau, mais qui apprendront l’un avec l’autre même si cela se fait doucement. Pas de précipitation ici, mais une évolution par petits pas où même le plus aguerrit des guerriers peut avoir des problèmes, où le passé peut totalement modifier le futur de quelqu’un et où chaque action doit être un peu plus réfléchie, posée qu’un simple « Fonçons dans le tas !!! ». Sinon ? Game Over. La mort ou un sort bien pire pour la gente féminine… Cela ne m’empêche pas d’avoir fini par m’attacher à eux, à espérer qu’ils restent en vie et ce même si je dois les appeler « Prêtresse » ou autres joyeusetés du genre à tout va ! Bon, d’accord, cela les déshumanise légèrement… Mais cela n’empêche qu’ils existent dans ce monde où tout est possible.

Il me reste à vous parler des illustrations réalisées par Noboru Kannatuki, elles reflètent bien l’univers, nous montrent les personnages et nous permet de nous faire une idée encore plus précise de ce qu’ils sont réellement. Pas juste des êtres avec un nom de classe, mais des créatures possédant un physique, un caractère et des aptitudes. Elles m’ont permis de bien mieux visualiser qui était qui une fois celles-ci apparue et de m’attacher encore plus à eux. En sachant qu’il est rare que je ne m’attache pas à l’un ou l’autre des protagonistes cela aurait été surprenant que cela arrive, mais je me devais de l’écrire. Bien entendu, il arrive que l’une ou l’autre des illustrations soit… Plutôt dans un style où les personnages ne portent pas beaucoup de vêtements. Étrangement, ce sont souvent les personnages féminins que l’on retrouve dans ce genre de situation… Mais soit, elles ne sont heureusement pas fréquentes et ne plombent pas du tout l’ambiance lorsque l’une d’elle doit arriver.

Je pense avoir tout dit, tout ce qui me venait naturellement en tête en tout cas et qui ne se rend pas dans le second tome que je lis actuellement. C’est un Light Novel avec une atmosphère réellement sombre, même si de l’humour pointe à de très rares occasions son nez, et il ne plaira donc pas à tout le monde. De plus le fait que les personnages n’aient pas de vrais noms peut également en rebuter plus d’un, pourtant j’ai bien fini par m’attacher à eux alors pourquoi pas vous ?

Et vous les matous, connaissez-vous Goblin Slayer ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, comptez-vous essayer ou n’est-ce pas du tout votre style de lecture ?

 

Site de l’éditeurExtrait du manga

Il n’existe pas d’extrait pour le Light Novel, c’est pour cette raison que j’ai mis celui du manga pour ceux qui voudraient découvrir l’oeuvre d’une manière ou d’une autre.

Les achats du mois de… Septembre

Coucou les matous ! Comment allez-vous ? Bien ? Tant mieux alors ! Pour ceux étant enrhumé ou malade, courage cela finira par passer 🙂 Pour ma part, j’ai récupéré des nuits un peu plus difficiles et je suis en pleine forme maintenant. Juste un peu à la ramasse, comme toujours, mais cela ne change pas au fil du temps.

Comme nous sommes le premier octobre, je vous entraîne dans les achats et arrivée ayant eu lieu en septembre. Déjà un mois de passé, cela a été tellement rapide… Prêt ? Go !

Service Presse :

Beyblade BurstTome 1 [Kazé]

Pochi&KuroTome 3 [Kazé]

Kuroko’s Basket Replace PlusTome 3 [Kazé]

Platinum End – Tome 6 [Kazé]

La Clé d’Oriane

Recueil de poèmes et rêveries

Presque tous les Services presses auront été chroniqués ce mois-ci ce qui est… rare quand j’y pense o_o D’une certaine manière tant mieux me direz-vous ! Je vous parle des titres non chroniqués bientôt alors soyez patient, les matous !

Nouveautés :

Tizombi – Tome 1 [Bamboo Edition]

Saint Seiya Saintia Shô – Tome 1 [Kurokawa]

Fate/Apocrypha – Tome 1 [Ototo]

Great Teacher Onizuka – Tomes 1 & 2 [Pika Edition]

J’avais découvert Tizombi sur le blog d’Euphox et son avis m’avait donné très, très envie de découvrir le titre. Résultat, lorsque je suis tombée dessus au Carrefour j’ai sauté sur l’occasion et je ne le regrette absolument pas ! C’était vraiment une bonne lecture et un très bon moment de passé. Pour ce qui était de Saint Seiya Saintia Shô, c’était l’avis de Xander qui m’avait donné l’eau à la bouche et dès que je l’ai vu en occasion je l’ai embarqué. J’en parlerai sûrement sur le blog, si je n’oublie pas comme une bonne Neko tête en l’air que je suis. Pour les deux autres titres, Maman Neko avait profité de l’opération anniversaire pour GTO le faisant apparaître à la maison car elle savait que je ne l’avais pas lu et j’ai suivi mon envie de découvrir Fate/Apocrypha sous sa forme manga (En plus de l’anime que je regarde)

Suites :

Les Légendaires Origines – Tome 2 [Delcourt]

To Your Eternity – Tome 3 [Pika Edition]

Food Wars – Tome 19 [Delcourt/Tonkam]

The Rising of the Shield Hero – Tomes 4 & 5 [Doki Doki]

Black Butler – Tome 24 [Kana]

Ayant trouvé au magasin d’occasion la suite de Les Légendaires Origines, j’en ai profité pour prendre la BD (qui était vraiment peu chère) et je ne le regrette absolument pas vu que j’ai vraiment bien aimé Jadina. Moi qui avait du mal avec elle dans la série initiale, cela m’a surprise sur le coup. Pour les autres, je reste à jour dans trois séries (j’accroche toujours autant à To Your Eternity ♥) et continue mon rattrapage dans The Rising of the Shield Hero. Une fois rattrapé, je m’attaquerai à d’autres mangas un peu à la bourre… 

Goodies :

Marque-page – Le Chant des Souliers Rouges

Posters – Cœur de Hérisson ; Platinum End ; Beyblade Burst

Ex Libris – Platinum End ; Pochi&Kuro

??? – Platinum End ; Kuroko’s Basket ; Let’s Get Married

Durant quelques virées en ville, j’avais mit la main sur quelques bricoles que j’avais ramené dans la joie et la bonne humeur. Bon, par contre les carrés avec une illustration (les ??? dans la liste, oui, oui xD) je ne sais pas du tout le nom qu’ils ont de base. Pourtant, ils doivent bien en avoir… Je continuerai de farfouiller !

Autres :

1 Carte SD

Des perles à repasser [Hama]

Plaques pour perles à repasser (Une ronde et une carrée)

Quelques petits achats en plus, vu que j’avais besoin d’une nouvelle carte SD pour mon téléphone et que j’ai eu envie – à la fin du mois, oui, oui – de tenter les perles à repasser. Vive le côté touche à tout ! Je verrai si j’arrive à faire quelques petites bricoles, mais j’ai hâte de tester ! Hormis cela, il y a aussi eu des mochi trouvé par hasard en faisant les courses avec Maman Neko et je suis repartie avec. Ils étaient au chocolat – non, il n’y en avait pas à la pâte de haricot rouge – et ils étaient tout de même très bon avec de la mousse au chocolat à l’intérieur. Une douce surprise.


Mis à part toutes ces joyeuses arrivées et certains avis liés à celles-ci, vous avez vu apparaître la lecture commune du mois – Le tome 1 de Your Name – ainsi que d’autres avis. Par exemple, au niveau des ebooks vous avez vu mon avis sur le tome 1 de Voyageuse et celui sur Mon Cousin l’avait prédit. Par rapport aux mangas, c’est celui sur le tome 1 de Dresseuses de Monstres qui a pointé le bout de son nez et ce sera tout sur le coup quand j’y pense, je n’aurai pas été très productive en fait… J’essayerai de vous parler du deuxième tome dès que possible.


Futurs achats :

Cela n’a pas beaucoup changé depuis le mois passé vu que… Je n’ai pas acheté les titres présents dans la catégorie. Juste un qui s’est ajouté pour le moment et vu tout ce qui sort je sens que je risque de craquer plus que prévu. Comme d’habitude au fond. Il y a tant de titres intéressants ♥

Et voilà déjà la fin de l’article avant qu’il ne revienne le mois prochain. J’ai hâte d’être la semaine prochaine pour voir les loots possibles lors de la Retro MIA et je suis curieuse de voir mes futurs achats également, comme je ne suis jamais mes idées de base ou ne trouvent pas directement ce que je cherche. Quelle sera la nouvelle découverte ? Que continuerais-je ? De bonnes questions pour lesquelles je n’ai pas encore de réponse au fond. Sur ce, passez un bon mois d’Octobre !

J’espère que votre mois de septembre ce sera bien passé et aura été remplit de découverte ! Y-a-t-il eu plus ou moins d’achats que d’habitude chez vous ? Quels titres avez-vous essayé ou continué ? Quels titres vous tentent ?

Les achats du mois de Juillet

Coucou les matous ! Prêt pour un nouveau mois ? Celui de juillet prend fin et de ce fait, voici l’article récapitulant tous les achats du mois passé… Je m’estime heureuse de trouver pas mal de trucs en occasion de base, sinon je serais vraiment dans la mouise T_T Portemonnaie-chan me tire déjà la tronche vu qu’il y a eu des achats non désirés à l’origine alors…

Enfin bref, je vous laisse avec l’article et vous souhaite un bon mois d’août ! Bonne chance également à ceux qui doivent étudier à nouveau pour des examens de passage (ce qui est mon cas, bah oui sinon c’est pas drôle TT ») Comme toujours si un titre vous intrigue, mentionnez le dans les commentaires… J’essayerai d’en parler dès que possible, mais bon vous connaissez mes retards à force ^^ » Soyez juste patient…

Service Presse :

 

Exilium Tome 2 – Partie 2

Voyageuse – Tome 1

Chroniques d’EyridianLe Pays NoirTome 1

Ironie du sort Recueil de poèmes (+ nouvelles)

Les quatre ebook dont vous entendrez parler d’ici peu sur le blog 🙂 Et oui, niveau SP ce fut assez calme ce mois-ci, mais le point positif est que cela m’a permit de rattraper – un minimum – le retard prit au fil des mois.

 

Nouveautés :

 

My Hero Academia – Ultra Archive [Ki-Oon]

Fairy Oak – Tome 1 ; 2 ; 3 [Kennes] ♦ Trilogie complétée

Après la Pluie – Tome 1 [Kana]

The Grim Reaper – Tome 1 [Kana]

Au-delà de l’apparence – Tome 1 [Kana]

La Passe Miroir – Tome 1 [Gallimard Jeunesse]

Le Pays des Contes – Tome 1 [Michel Lafon]

Your Name – Tome 1 [Pika]

The Rising of the Shield Hero – Tome 1 [Doki Doki]

 

Et oui, même si Fairy Oak possède un quatrième tome qui sortira en août, il me semble, il s’avère que c’est une trilogie. Je verrai bien ce que ce tome 4 réservera à ce moment là, mais cela n’empêche que l’histoire de base est complète dans ma bibliothèque ce qui est déjà un bon début, surtout avec moi.

N’empêche, j’ai eu envie de tester pas mal de choses ce mois-ci… Mais je suis assez contente des découvertes ! Si l’un des titres vous intrigue n’hésitez pas à demander, j’essayerai d’en parler dès que j’en aurai l’opportunité.

 

Suites :

 

Les filles au chocolat – Tome 6 : Cœur Cookie [PKJ] ♦ Série principale complétée

La Guerre des Clans – Cycle 1 ; Tome 6 [PKJ] ♦ Fin du premier cycle

Les Enfants de la BaleineTome 7 [Glénat]

The Ancient Magus Bride – Tome 6 [Komikku]

Im – Great Priest Imhotep – Tome 3 [Ki-Oon]

Fire Force – Tome 2 [Kana]

Flying Witch – Tome 3 [Nobi Nobi]

My Hero Academia – Tome 9 [Ki-Oon] ♣ Remporté lors du concours Twitter d’Esprit Otaku

One Punch Man – Tome 7 [Kurokawa] ♣ Remporté lors du concours Twitter d’Esprit Otaku

 

Rahlala, dur, dur de rattraper ses retards de base surtout lorsque l’on est hyper curieuse et que l’on se retrouve avec d’autres titres entre les mains… Il me manque toujours le tome 3 de la saga L’Epreuve. Niveau manga, bah les retards sont bien pires alors je ne vous les cite pas ahaha ! Mais ça se réduit tout doucement vu que comme vous le voyez deux séries terminées en un mois dans les « suites » Enfin bon, je suis au moins à jour dans quelques séries et c’est déjà le plus important ahaha

 

Goodies :

 

Marque-page – Vampire Knight Mémoires

Extraits – Les Mémoires de Vanitas ; Gambling School ; Dresseuses de Monstres ; Au-delà de l’apparence ; Alchimia.

Funko Pop – Princesse Atta [1001 pattes] ; Perfect Cell [DragonBall] ; Invisible Demiguise [Les Animaux Fantastiques] ; Non masqué Black Panthère [Civil War] ; SpiderMan Black Suit [SpiderMan] ; Goku and Flying Nimbus [DragonBall] ♣ Remporté lors du concours Twitter d’Esprit Otaku pour ce dernier

Cartes – Pokémon

Pins – L’enfant et le maudit [Avec le tome 6 de The Ancient Magus Bride] ; Badge Issunbôshi, le petit samouraï [Remporté lors du concours Nobi Nobi]

 

J’ai fini mes vilains pour DragonBall en pop ! Enfin, pour le moment en tout cas… Mais je suis tellement contente ♥ Pour Les Animaux Fantastiques je recherche toujours un Newt (Norbert pour ceux qui préfère son nom en VF), ce serait plutôt pas mal de mettre la main dessus pour aller avec mon petit Niffleur et mon Demiguise qui adore jouer au fantôme. Pour ce qui est des Pop de la licence Marvel je n’en prends pas énormément, juste celles qui m’intéressent le plus par rapport à leurs designs ou pour le personnage.

 

Autres :

 

Des vêtements. (suite à la mort de mes chaussures…)

1 peluche Panda surnommée Pampou par maman Neko.

 

C’est déjà pas mal me direz-vous, ahah… Oui, le panda peluche a eu droit à un nom ^^ » Cela ne devrait même pas me surprendre au fond !


Nous arrivons donc à 3 séries Romans officiellement terminées dans ma bibliothèque et ce même s’il existe un tome 4 pour l’une (composé d’histoires courtes), des inter-tomes pour une autre (Mais qui ne doivent pas obligatoirement être lu) et d’autres cycles pour la troisième. Je trouve ça déjà pas mal comme avancée sur un mois, surtout quand on sait que j’ai souvent du mal à lier les deux bouts… Vive les soldes !

 

Sinon, j’aurai surtout avancé au niveau des retards pour ce qui est des articles du mois. Ce faisant, j’ai parlé du tome 2 de Kuroko’s Basket Extra Game, du tome 1 de La Photographe, du One Shot Sa Majesté le Chat, du tome 1 et du tome 2 de Pochi & Kuro, du tome 2 du manga Le chant des souliers rouges, du tome 7 de Black Clover, et du tome 2 de Kuroko’s Basket Replace PLUS. Ensuite au niveau des ebooks se furent ceux qui suivent qui sont apparus, c’est-à-dire Alienor – L’origine de toutes les haines, L’été d’un chien et le prologue à Mon cousin l’avait prédit. Il me semble que je n’ai rien oublié…


Pour ce qui est des séries que j’aimerai débuter – L’ayant oublié le mois passé en bonne nouille que je suis – ce sera assez simple :

 

J’aurai bien mit d’autres titres aussi, mais… Me connaissant ça se serait terminé en liste interminable ahah ^^ » Il y a également Dresseuses de Monstres qui m’intrigue pas mal, mais comme je ne suis pas encore sûre de moi j’attendrai avant de l’ajouter dans la liste ^^ » Il y a tellement de titres qui semblent intéressants…

Pour ceux qui se demandent quel sont les couvertures ci-dessus, voici les titres ! Magical Girl Boy ; Le mari de mon frère ; L’ère des cristaux ; Citrus ; Une sacrée mamie ; Barakamon ; Amanchu ! ; Space Brothers ; Jumping ; La fleur millénaire ; Mushoku Tensei et Les délices de Tokyo. Oui, je sais que le dernier est un roman et non un manga, mais il m’intéresse grandement ce titre !

Et vous les matous, votre mois de juillet a donné quoi par rapport aux achats et découvertes ? Vous aussi, votre portemonnaie tire la tête ?

Les achats du mois de… Mai

Coucou les matous ! Comment allez-vous ? Hm ? Moi ? Heu… On fait aller. La période des examens n’est jamais celle que je préfère alors… Mais ne vous en faites pas pour moi 🙂 Vous l’avez sûrement vu, je suis en retard de plusieurs pour mon article mensuel. Fallait bien que ça arrive à un moment donné.

Vous êtes prêt à découvrir la longue liste d’acquisitions diverses ?

Service Presse :

 

Takane&HanaTome 6 [Kazé]

Terra Formars AsimovTome 1 [Kazé] Série en 2 tomes

Cœur de HérissonTome 2 [Kazé] Série en 5 tomes

Black Clover Tome 6 [Kazé]

LNOverlordTome 1 [Ofelbe] Opération Masse Critique Babelio d’Avril 2017

Platinum End Tome 5 [Kazé]

RikuDo La rage aux poingsTome 3 [Kazé]

Livre/Ebook – L’été d’un chien – OS [Par la plateforme SimPlement]

Livre/EbookExilium – Livre 2 ½  [Par la plateforme SimPlement]

Livre/Ebook – Prologue – mon cousin l’avait prédit [Par la plateforme SimPlement]

 

On touche un peu à tout encore une fois avec les SP entre du shôjo, du shônen, du seinen et même un Light Novel qui a pointé le bout de son nez. Les SP plutôt « romans » seront surtout chroniqué milieu ou fin du mois de juin voire début juillet.

 

Nouveautés :

 

BDSorcières Sorcières – Tome 1 [Kennes]

Im Great Priest Imhotep – Tome 1 [Ki-oon]

La Petite fille aux Allumettes – Tome 1 [Komikku]

Les Nuits d’AksehirTome 1 [Akata] Série en 3 tomes

Les Pommes Miracle – L’histoire vraie d’un paysan en quête du naturel – OS [Akata]

Livre5 Histoires pour mes 5 ans [Fleurus]

L’enfant et le maudit – Tome 1 [Komikku]

Wizard’s Soul – Tome 1 [Doki-Doki] Série en 4 tomes

 

Vous remarquerez que depuis quelques temps je me suis remise aux BD 🙂 Je profite des petits prix dans la plupart des cas, mais je dois avouer que ça fait du bien de retrouver ce support également. 5 Histoires pour mes 5ans est un livre pour enfant dans lequel se trouvait des histoires toutes choutes dont une avec un dragon. Sinon… Oui, j’ai exagéré niveau nombre d’achats de nouveautés TT’

 

Suites :

 

Magi : The Labyrinth of Magic – Tome 25 [Kurokawa]

March Come in Like A Lion – Tome 2 [Kana]

Pokémon Noir&Blanc – Tome 2 [Kurokawa] Série en 9 tomes

Flying WitchTome 2 [Nobi Nobi]

 

Il ne me manque plus que 7 tomes pour être à jour dans Pokémon Noir&Blanc ! Ça se réduit petit à petit. Hm ? Comment ça mes autres séries ? Elles se réduisent au fil du temps également bien sûr… *tousse*

 

Emprunts :

 

 

Black Clover – Tomes 3 ; 4 ; 5 [Kazé]

Doubt – Tomes 1 ; 2 ; 3 ; 4 [Ki-Oon] Série terminée

Dragon Ball Super – Tome 1 [Glénat]

Golden Kamui – Tome 3 [Ki-Oon]

Gon – Tome 1 [Sakka]

Le Chef des Nobunaga – Tome 1 [Komikku]

Le maitre des livres – Tomes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 [Komikku]

Perfect World – Tomes 3 ; 4 [Akata]

Riku-DoTome 2 [Kazé]

Sherlock – Tome 1  [Kana]

Et oui, j’ai emprunté les tomes manquant à la bibli’ de Riku-Do et Black Clover… Je me les achèterai plus tard sans problème, mais voilà à force de vouloir tester des nouveautés je ne suis pas à jour dans mes autres achats. Pareil pour Perfect Word. Je n’ai mit qu’un seul tome sur l’image pour Le Maitre des livres, l’ordi ayant pas mal de difficultés pour le moment ^^ »

 

Cadeaux :

 

Mug – Fantastic Beast

Un cadeau d’anniversaire arrivé un peu plus tard, mais que j’adore ♥ Merci beaucoup !!! (Je sais que tu te reconnaitras !)

Numériques :

 

Terra Formars Tome 1 & 2 [Kazé]

Oui, je possédais déjà le tome 1 sous forme papier mais parfois le numérique à du bon et comme je vadrouille souvent il m’évite d’avoir deux mangas dans mon sac si je souhaite soudainement le relire et que je ne me trouve pas chez moi. Je vous ai mis le lien menant à mon avis sur le tome 1 🙂

 

Goodies :

 

Recette n°3 [March Come in Like A Lion]

Carte postale – Takane&Hana [Avec le tome 6]

Poster – Le Chant des Souliers Rouges [Accompagnant Takane&Hana tome 6]

Carte VIJA – Takane&Hana [Avec le tome 6]

Marque-Page – Cœur de Hérisson [Arrivé en compagnie du tome 2]

Figurine – Mini Kirby

Badge – The Ancient Magus Bride [Avec le tome 1 de L’enfant et le maudit]

Pas mal de petites choses 🙂 La figurine Kirby n’a strictement aucun rapport avec le reste, mais j’ai craqué tant la petite boule rose est trop mignonne *-*

 


En plus de la réception du tome 6, j’ai également parlé des tomes 4 et 5 de Takane&Hana avant de réaliser, après un long moment de réflexion, mon tout premier Unboxing avec la Box Presse de Fire Punch mais également l’avis sur son tome 1. Ensuite, pour le jour de sa sortie, j’ai réussi à sortir mon avis sur le tome 1 de Le Chant des Souliers Rouges qui fut une agréable découverte. Niveau roman, j’ai parlé du tome 1 d’Exilium découvert grâce à la plateforme SimPlement.


Défis des prochains mois ?

Finir certaines séries débutées ^^ » Wizard’s Soul le sera facilement normalement (surtout au moment où j’écris ces lignes…), mais il me reste Library Wars, Letter Bee, Alice au Royaume de Joker, Chobits, Yu-Gi-Oh, Shaman King et d’autres séries à finir. Que de boulot, que de boulot ~ Bon d’accord c’est de ma faute aussi… Si je ne les avais pas laissées de côté pour x raisons je n’en serai pas là.

Et vous les matous, il donnait quoi le mois de mai ? De belles découvertes ?

Les Achats du Mois… Avril

Coucou les matous ! Comment allez-vous en ce lundi premier mai ? Un jour de congé de plus, ça ne fait pas de mal n’est-ce pas ?

Le mois d’Avril vient de prendre fin, résultat je vous présente comme pour les mois précédents ce qui m’a rejoint durant celui-ci. Comme il y a eu mon anniversaire cela fait un petit paquet de choses diverses et variées… C’est un mois qui a été bien chargé n’empêche.

Service Presse :

Yo-Kai WatchTome 5 [Kazé]

Takane&Hana – Tomes 1 ; 2 ; 3 ; 4 & 5 [Kazé]

Box Presse – Fire Punch ! [Kazé] – Unboxing ; Tome 1

Les Orphelins de WindrasorTome 1 [Ebook ; SimPlement ; Autoédité]

Exilium – Tome 1 [EBook ; SimPlement ; Autoédité]

Le Chant des Souliers Rouges – Tome 1 [Kazé]

10 SP, ce n’est pas rien. D’ailleurs je n’ai pas encore parlé de tout. Cela ne saurait tarder vu que certains articles sont en cours, mais je dois avouer que pour l’un d’eux je me suis creusé la tête pour voir comment le mettre en page et tout…

Nouveautés :

Levius – Tome 1 [48hBD – Kana]

Justice League – Aux Origines [48hBD – UrbanComic]

Dad – Tome 1 [48hBD]

Cœur Cerise [48hBD]

La Quête d’Ewilan – Tome 1 [48hBD ; Glénat BD]

Sa Majesté le Chat – OS [DokiDoki]

Hommage au studio Ghibli – Les Artisans du rêve [Ynnis Edition& AnimeLand]

BD – La vie compliquée de Léa Olivier – Tome 1 [Alcante]

Vu comme ça cela peut paraître beaucoup et pourtant cela ne m’aura pas coûté une fortune grâce aux 48hBD et au prix spécial pour Léa Olivier. En fait, seul Sa Majesté le Chat et l’Hommage au studio Ghibli auront été payé au prix normal, ahah. Au fond, cela m’arrange vu que je n’ai pas un budget illimité ^^’

Suites :

Yo-Kai WatchTome 4 [Kazé]

Père&Fils – Tomes 4 & 5 [Ki-Oon]

Le Berceau des Mers – Tome 4 [Komikku] => Tome final

Et j’ai rattrapé mon retard sur Père&Fils ♥ J’ai également terminé Le Berceau des Mers qui était vraiment une très belle série que je ne regrette pas du tout ! Je suis contente de prendre de moins en moins de retard dans certaines séries n’empêche… Vu que dans d’autres c’est réellement la galère ToT

Light Novel :

/

Aucun LN cette fois-ci, ça m’arrive parfois ahaha ^^’ Pourtant je suis en retard dans Durarara! >.<‘

Cadeaux :

Les Carnets de Cerise – Tomes 1, 2, 3 & 4 [Edition Soleil] (Maman)

Pull – Merlin Saved My Life [Undiz – Disney] (Maman)

Pull – Come [Lola Liza] (Maman)

Straps – Sebastian [Black Butler – BanPresto] => Déjà mentionné il y a quelques mois ^^ C’était un cadeau en avance ! (Acchan)

Livre – Les Animaux Fantastiques – Le Texte du Film [Gallimard Jeunesse] (Maman)

Livre – Miss Pérégrine – Tome 3 [Belgique Loisirs] (Maman) => Tome final

L’Attaque des Titans – Double tome regroupant les tomes 17 & 18 [Belgique Loisirs ; Pika] (Maman)

Bijoux – Collier + Bracelet (Côté du parrain + Luna)

La Photographe – Tome 1 ; 2 & 3 [Komikku] (Nezumi + Grâce aux sous offerts par Parrain)

Funko Pop – Hawkeye [Marvel] & Keychain Newt Scamander [Les Animaux Fantastiques] (Hebi)

Peluche – Renard (Hebi)

Ouip, j’ai été gâtée pour mes 25ans et j’ai même reçu des cadeaux dans un jeu auquel je joue ♥ C’était une belle surprise. D’ailleurs tous les messages reçus pour mon anniversaire, même ceux un peu en retard 🙂 , m’ont fait terriblement plaisir et chaud au coeur.

Bibliothèque :

Chihayafuru – Tomes 10, 11, 12, 13 & 14 [Pika]

Yotsuba& – Tome 1 & 2 [Kurokawa]

Wolf Girl and Black Prince – Tome 1 [Kurokawa]

Allez à la bibli’ est toujours un bonheur vu les découvertes que j’y fais 🙂 Cette fois j’ai continué Chihayafuru (et j’en ai parlé à une autre lectrice ce jour là ~) avant de débuter Yotsuba et Wolf Girl and Black Prince. Je me demande sur quoi je tomberai la prochaine fois que je m’y rendrai, ce que je continuerai ♥ Il y a tant à découvrir !

Goodies :

Carte « postale » – Le Chant des Souliers Rouges

Carte Vija – Takane&Hana

Cartes (Trading Card Game)Pokémon

Carton illustré – Le Garçon et la Bête

Funko Pop – Chocolate Majin Buu [Dragon Ball Z] & Simba [Disney]

Marque-Page – Bungô Stray Dogs

Marque-Page – Cœur de Hérisson

Poster – Re/Zero

Poster – Yo-Kai Watch [Avec le tome 5]

Recette n°3 – March Come in like a Lion

Stickers – Yo-Kai Watch [Panini][Avec le tome 4]

Pas mal de goodies sur le coup ^^ » Les marques-pages sont ceux que je n’avais pas eu avec mes 2 tomes de Bungô Stray Dogs et ironiquement j’ai trouvé ceux du tome 3 avec… Allez savoir la logique parfois. A côté se trouvait le poster de Re/Zero résultat je l’ai prit aussi, connaissant ma veine. Maintenant, il faut que je trouve un moyen de tout ranger mais ça c’est une autre histoire !

Autres articles :

Et oui, parce que j’ai parlé un peu d’autres titres également ! En ce mois d’avril, vous avez pu découvrir les tomes 1 d’En Scène !Somali et l’Esprit de la Forêt, d’Arte, de The Ancient Magus Bride et bien sûr Le Berceau des Mers. Mais ce n’est pas tout parce que vous avez découvert Magi avec le tome 24 et l’avis sur le tome 1 arrivera un peu plus tard, parce que oui j’aime aller à l’envers, en attendant Xander en avait parlé si cela vous dit ! Vous avez également vu apparaître un trio d’avis sur Queen’s Quality (1 ; 2 ; 3) que j’avais reçu en SP de la part de Kazé et en Ebook vous avez découvert Tendanô découvert grâce à la plateforme SimPlement !

En soi, ce fut un mois bien remplit et qui m’a permit de faire pas mal de découvertes 🙂 Si un titre vous intrigue dans ceux cités et qu’un avis vous plairait n’hésitez pas. La petite retardataire que je suis en rédigera un dès qu’elle aura le temps (Mais il faudra vous armer de patience *tousse*) J’espère que votre mois d’avril aura été bien remplit et que vous aurez également fait de magnifiques découvertes en tout genre !

Et votre mois d’avril à quoi a-t-il ressemblé ? Plein de surprises ? Dans la continuité des mois précédents ? Tout en douceur dans les achats ?

Magi – The Labyrinth of magic – Tome 24

Coucou les matous ! Je sais, je sais, les avis sont très fréquents pour le moment mais cela ne durera pas vu l’horaire – magnifique – que j’ai dès la rentrée… Bonjour les retours tardifs. Parce que non, je ne conduis pas même si j’ai l’âge depuis un moment tout simplement car je panique en voiture sans aucun problème. Très pratique n’est-ce pas ? Résultat, je me balade à pieds et en train (en vélo, roller, trottinette, même cheval si vous voulez) mais c’est pas le top pour rentrer tôt chez soi.

M’enfin passons ses détails pour les futures semaines et revenons au présent. Un présent rempli d’aventures, d’actions, de personnages aux noms semblables à ceux des contes des mille et une nuits… Comme ça, ça ne vous dit rien ? Mais je vous parle de…

« Magi – The Labyrinth of Magic »

magi-the-labyrinth-of-magic-tome-24-844983

6€80 – Shônen – 192 pages

Devenu roi de toutes les espèces confondues, Salomon affronte son père David. À l’issu de nombreux sacrifices, le roi Salomon fait face au dieu créateur du monde. Quelle décision prendra-t-il ?! Après les origines, le récit retourne enfin aux temps contemporains. La fantaisie magique atteint son vingt-quatrième tome !

Bon d’accord, cela ne vous dit peut-être rien par rapport au blog parce que je ne vous ai toujours pas parlé du tome 1. Ceci sera fait un peu plus tard lorsque le tome 25 sera lu et chroniqué. Et oui, c’est pour ça que je vous parle du vingt-quatrième volume aujourd’hui car c’est avec joie et allégresse que je l’ai relu. Vous avez de la chance ces derniers temps quand j’y pense, vu que je ne vous parle que des titres qui me tiennent encore plus à cœur…

Et Magi est le Shônen que j’affectionne le plus pour le moment. Sortit aux éditions Kurokawa, ce manga nous entraîne à la suite d’Aladdin et d’autres personnages aux tempéraments variés. Personnages masculins et féminins se rencontrent au fil des tomes, ont leur importance et font en sorte que le trio principal ne reste pas au stade où il se trouve. Choix, stratégie, politique, combat, sentiments, amitiés, tristesse, drame, c’est tout cela que l’on retrouve dans Magi avec, bien entendu, la touche Fantasy. Et nos personnages possèdent tous – sans exception – un passé que l’on découvre de temps en temps ou devine grâce aux discussions.

Mais revenons-en au tome 24 où nous découvrons la fin de l’arc nous narrant l’histoire d’Alma Toran, ce faisant c’est dans ce tome que prendra fin le flash back sur les origines des Djinns, des Labyrinthes, d’Aladdin… Oui, déjà rien que cela est excessivement important. Nous apprenons tellement de choses durant ce flash-back, se déroulant sur plusieurs tomes, qu’énormément de questions trouvent des réponses tout en nous laissant quelques mystères. Les Fanalis, par exemple, restent l’un des éléments pour lesquels nous ne pouvons que nous questionner. Pourquoi ce peuple est-il ainsi ?

Sincèrement, en ayant eu autant de réponses je me suis retrouvée à me dire que finalement c’était des êtres tout ce qu’il y a de plus normal qui étaient tués dans les donjons… Oui, ces monstres combattus sans relâche pour pouvoir atteindre les artefacts et le djinn… Bon d’accord, il est vrai qu’ils ne sont pas les plus aimables non plus, mais on ne peut plus les considérer comme de simples créatures sans sentiments.

Pour ce qui est des personnages d’Alma Toran, nous comprenons mieux les raisons ayant poussé certains d’entres-eux à se détourner de Salomon. Les personnages ont fait leurs choix en leur âme et conscience, en fonction des événements passés et de leurs cœurs. Des cœurs souvent meurtris par la guerre que nous avons vue durant le flash-back, mais est-ce qu’un seul personnage en est réellement sortit indemne ? Après tout, après chaque guerre ou période sombre les gens changent.

Et dans Magi nous en voyons bien les séquelles. Des séquelles ayant mené au monde que nous connaissons dans le manga et ce monde ne vous semble-t-il pas un minimum familier si nous retirons le côté fantasy ? Géographiquement parlant, je suis certaine que vous retrouverez des similitudes avec certaines nations que nous connaissons très bien.

Du côté de nos protagonistes principaux et des autres Rois, cela n’est pas en reste car ils gardent leurs personnalités propres et – de ce fait – leurs rêves. Comment peut-on savoir leur choix pour le futur alors que tout est possible avec eux ? Est-ce que l’organisation maléfique finira par tomber ou certains des personnages que nous connaissons la rejoindront-ils ? En réalité, l’incertitude est présente car nous connaissons le passé et le présent, mais de quoi est fait le futur ? D’un trop plein de personnes choisies pour devenir des Rois par les Magi, mais également les Djinns alors que, normalement, il n’en faudrait qu’un.

Sauf que ce n’est pas le cas. De plus, que se passerait-il si les différents « Rois » n’étaient pas d’accord ? S’ils préféraient continuer à se battre les uns contre les autres ? Qu’adviendrait-il du monde ? L’organisation l’emporterait-elle ?

Oui, ce sont des questions qui me viennent en tête tout simplement parce que je tente d’imaginer ce qu’il se passera. D’ailleurs, nous en avons certes apprit un peu plus sur ceux s’opposant à nos héros mais nous ne savons pas tout. De quoi sera donc fait le futur de l’univers que nous connaissons ? Qui sera vu en héros, en martyr ou en ennemi ? Nous savons pertinemment qu’une personne au caractère positif pourrait très bien sombrer. C’est déjà arrivé alors pourquoi cela n’arriverait-il pas encore ?

Chaque personnage possède sa part d’ombre et de lumière, chacun pense à son royaume, son peuple, ses amis ou sa famille. Tous espère un futur potentiellement différent, mais sans avoir la vision de l’autre. Ils ont la leur et il se peut que certain soient capable de tout pour arriver à leur fin. Une fin tellement variable en fonction des choix qui seront effectués.

Mais c’est toutes ses possibilités, les mystères et les réponses arrivant qui font que j’aime autant Magi. Cela nous permet de nous imaginer ce qu’il peut se passer, les alliances possibles, les rivalités, les problèmes et les évolutions possibles. Magi c’est un univers au magnifique potentiel, un univers dans lequel on entre sans trop de problèmes et où nous en apprenons plus au fil des tomes tout en voyant les personnages évoluer. Ils ne stagnent pas, gagnent en profondeur dans la plupart des cas et nous vivons à leur côté en riant, pleurant ou doutant. Alors je n’ai qu’une hâte, lire le tome 25 afin de savoir ce qu’il adviendra de la suite et quelles seront les nouvelles découvertes.

Et vous les matous où en êtes-vous dans l’univers ? Que pensez-vous de Magi ? Y a-t-il un personnage que vous préférez ?

Site de l’Editeur – Extrait

En Scène ! – Tome 1

Yop les matous ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Pas trop mal ? Tant mieux alors parce que les vacances continuent et avec elles les articles qui se suivent autant que possible. Non, ce n’est pas fou ! D’ailleurs, je commence à aller mieux pour ceux qui se posaient la question (J’étais épuisée et vraiment pas en forme durant un moment…)

Mais bon, si vous êtes là ce n’est pas pour m’entendre parler sommeil et santé ou vacance, mais pour lire un article et c’est ce que vous allez faire chers chats ! En ce jour, je vais vous parler de danse grâce à un manga sur le sujet. Manga qui m’aura encore plus intrigué et donné envie d’être lu après avoir lu l’avis d’Amai sur ce titre, ce qui m’étonne c’est qu’on en parle si peu par contre… C’est bien dommage vu son potentiel.

« En Scène ! »

en-scene-tome-1-834087-264-432

7€65 – Shôjo – 208pages

La vie de la petite Kanade Ariya bascule le jour où elle assiste au spectacle de danse de sa voisine Lisa. Fascinée par la grâce de la jeune fille, Kanade n’a plus qu’un rêve en tête : devenir ballerine ! Mais la danse est une école difficile, surtout quand on n’a pas de prédispositions particulières. Cependant, malgré les obstacles et les déceptions, Kanade s’accroche. Et elle découvre vite que même les plus douées sont confrontées à l’échec…

Bon avant de me lancer, je dirai juste que la danse et moi ça a toujours fait deux. Je n’aime pas cela et elle me le rend bien la plupart du temps. Le truc, c’est que je suis très – trop – curieuse et les rares avis que j’ai lu sur ce manga me donnaient envie d’essayer quelque chose de neuf, pour moi, résultat… bah résultat mon porte-monnaie pleure encore plus qu’avant…

Comme vous l’avez lu dans le résumé, nous suivons Kanade Ariya durant notre lecture. Une fillette comme on en croiserait assez souvent et qui sera fascinée lors du spectacle de danse de sa voisine. A qui cela n’est-il jamais arrivé d’être captivé par la prestation d’une amie ou connaissance après tout ? Hm ? Pourquoi faut-il toujours que quelqu’un lève la main et dise « Moi Neko !!! » ça casse tout !

Ici pas de super-pouvoirs ou de pré requis existant depuis longtemps dans la discipline, mais une demoiselle qui veut se dépasser et réaliser ses rêves. Une personne somme toute normale qui connaîtra des joies et des déboires dans le monde qu’elle a décidé de rejoindre. Parce que oui, la danse peut être considéré comme un monde à part (Nan, je n’ai pas demandé à une amie pour être certaine de ce que je disais… Bon d’accord, c’est le cas T_T) En même temps que Kanade, j’ai découvert de nouvelles choses durant ce premier tome. Bon, par contre il faudra que je le relise pour être sûre d’avoir bien enregistré les quelques mots qui m’étaient inconnus…

Il faut également savoir que En Scène n’est pas catégorisé Shojô, de base, mais Shônen. Bon cela ne change pas grand-chose mis à part le magazine de prépublication, mais cela montre bien que ce n’est pas parce que c’est un sport majoritairement féminin que la danse ne peut pas se ranger dans cette catégorie. C’est un sport avec ses règles, ses enjeux, ses rivalités et il a tout autant sa place dans la catégorie que d’autres mangas de sport je trouve.  Kurokawa, de son côté, a fait le choix de le catégoriser Shojô ce qui, au fond, ne change pas grand-chose à la donne (et je l’ai vu catégorisé Seinen ailleurs sur le net également) et le plus important est de l’essayer afin de voir vers quoi on le rangerait volontiers, même si on mélange les catégories ! Perso’, ce sera un mix Shôjo/Shônen na ! xD

Ce premier volume était surtout une introduction nous permettant de nous rendre compte de la manière dont se comporte Kanade, de ce qui l’a poussée à se lancer dans ce milieu, on découvre également ses rêves et les efforts pour les réaliser. Nous la voyons même grandir durant ce tome, rencontrer diverses autres personnes qui auront sûrement une importance dans la suite et les différents liens avec celles-ci.

Les dessins sont vraiment agréables à voir, ils montrent les différents mouvements effectués et les émotions avec facilité ce qui nous permet de nous rendre compte de la difficulté de telle action ou des sentiments ressentis par un personnage (et notre petite héroïne est très expressive) Je me suis régalée à chaque page et une amie, assez compliquée avec les dessins présents dans les mangas, a également été enchantée. Ce qui peut s’avérer assez compliqué parfois… (Quand je vous dis que je squatte les gens que je connais pour savoir ce qu’ils pensent *tousse*)

Pour clarifier la situation de ce manga sur la danse créé par CUVIE et édité par Kurokawa, ce fut une découverte assez surprenante pour laquelle je suis prête à me lancer sur le tome 2 lorsque j’en aurai l’occasion (et que portemonnaie-chan sera de meilleure humeur). Aussi curieux que cela puisse paraître, je me suis laissée emportée par Kanade que l’on découvrait durant ce premier volume et son engouement pour ce sport né grâce à une connaissance. J’y ai retrouvé l’émerveillement que l’on ressent de temps en temps lorsque l’on observe quelqu’un durant l’une de ses activités (ce fut l’équitation pour moi, rien à voir avec la danse sur le coup). Il n’est pas trop difficile de s’attacher à la demoiselle, à son tempérament et c’est une très bonne chose surtout lorsque l’on arrive – de temps en temps – à s’identifier à elle. Le point positif c’est que grâce à ce manga j’ai réussi à comprendre le charabia d’une petite que j’ai eu en stage et qui faisait de la danse. Un bonheur. ♥

Et vous les matous ? L’avez-vous lu ? Comptez-vous l’essayer ? Où en êtes-vous si vous l’avez lu ? Avez-vous fait du sport ? (Oui, cette question compte !)

 

Site de l’Editeur – Extrait

Note : Et l’excuse du « Neko, j’aime pas la danse… C’pas pour moi » ou  « Mais Neko, je suis un garçon pourquoi tu voudrais que je lise ça ? » elles ne passent pas >.> La preuve, ce n’est pas mon dada du tout et j’ai beaucoup aimé le titre alors même si vous n’aimez pas ce sport laissez-lui au moins sa chance. Pour ceux qui utiliseraient l’option « je suis un garçon », j’irai vous trouver des garçons qui l’ont lu et apprécié s’il le faut >.< *Ne peut pas changer de sexe*

Les achats du mois de… Mars !

Coucou les matous ! Comment allez-vous en ce début avril ? Bien ? Tant mieux alors ! Promis je ne ferai pas de blagues pourries *tousse* Après tout vous en avez bien assez déjà un peu partout sur le net (mais certaines sont assez marrantes, il faut l’avouer !) Vous êtes prêt pour le récapitulatif des achats du mois passé ? Oui ? Allons-y alors !

Service presse :

Cœur de hérisson – Tome 1 [Kazé]

Queen’s Quality – The Mind Sweeper – Tomes 1, 2 & 3 [Kazé]

Je vous parle dans les jours qui arrivent de Queen’s Quality les matous ! Restez à l’écoute et prêt à accourir sur le blog pour lire mes avis sur les trois tomes (il y aura toujours des cookies et un bol de lait frais à disposition)

Nouveautés :

Flying Witch – Tome 1 [Nobi-Nobi]

March come in like a lion – Tome 1 [Kana]

En Scène ! – Tome 1 [Kurokawa]

Trois mangas assez différents en soi sur le coup ! L’avis sur En Scène est en cours d’écriture – et presque fini – quant à celui sur March come in like a lion je le débuterai sûrement après !

Suites :

Yu-Gi-Oh – Tome 3 & 4 [Kana]

Shaman King – Tome 4, 14 & 15 [Kana]

Père & Fils – Tome 3 [Ki-Oon]

Food Wars : Shokugeki no Sôma – Tome 16 [Delcourt/Tonkam]

La maison du Soleil – Tome 2 [Pika]

5 tomes ont été acheté au magasin d’occasion sur le coup, les y ayant trouvé, pour le reste c’est du traditionnel avec un rattrapage de retard 🙂 Pour le moment je n’ai chroniqué aucune suite quand j’y pense TT »

Light Novel :

Rien pour le mois de mars 🙂

Roman Service Presse :

Impyrium – Tome 1 [Hachette]

Ne m’appelez pas Blanche-Neige – One Shot [Hachette]

Tendanô – One Shot

Et oui, vous aurez également quelques avis romans de temps en temps. Ils seront bien plus rares que les mangas (vous voyez déjà pour les Light Novel le nombre qu’il y a eu, ahaha) mais j’espère que cela vous fera découvrir, également, quelques titres !

Goodies :

Marque-page – Cœur de Hérisson

Carte postale – Flying Witch

Poster – La reine d’Egypte

Shikishi – The Ancient Magus Bride (x2)

Funko Pop – Mushu & Criquet ; Végéta (version porte-clefs)

Oui, je sais je n’ai ni L’enfant et le maudit, ni le dernier tome sortit de The Ancient Magus Bride et pourtant j’ai le Shikishi… Pas ma faute si on me l’a donné sans que je ne demande rien en allant au magasin ;_;’ Mais bon, je m’achèterai les deux tomes – si tout va bien – ce mois-ci !

Goodies arrivés dans ma boîte aux lettres :

Aucun ~

Emprunts :

Chihayafuru – Tomes 8 & 9 [Pika]

Erased – Tomes 1, 2 & 3 [Ki-Oon]

Les mangas que je compte terminer dans les mois qui suivent ?

Toujours pareil que le mois passé pour le moment, cela n’a pas beaucoup bougé ^^ »

Les mangas que je compte débuter ?

Pour le moment, cela ne change pas du mois passé. N’hésitez pas à aller voir ^^


Je suis curieuse de voir ce que me réservera le mois d’avril, surtout qu’il sera remplit de surprises grâce à mon anniversaire ♥ Qui sait ce qui apparaîtra niveau lecture !

Sinon, j’ai également parlé du tome 1 de Golden Kamui, des trois tomes sortit de Les Enfants Loups (1, 2 & 3), du tome 1 d’Assassination Classroom (après vos réponses à un sondage), du tome 2 de Food Wars ! L’étoile (pour lequel j’étais en retard), du tome 2 de Perfect World, du tome 2 de Black Clover et du tome 6 de Les Enfants de la Baleine. Pas mal de choses en soi en ce mois de mars.

Si vous avez une envie particulière par rapport aux mangas/romans/autres lu et que vous désirez un avis, n’hésitez pas à me le dire ^^ J’essayerai de le faire dès que possible. Même si je lis vite, c’est souvent mettre mes idées par écrit qui peut s’avérer plus complexe à certains moments. Normalement, durant ce mois d’avril vous devriez avoir les avis des tomes 3 et 4 de Magdala Alchemist Path (Avis sur les tomes précédents : 1 & 2) également alors soyez patients ^^

Sinon, de vos côtés les matous comment c’est passé le mois de mars ? Il a été plein de découvertes ou un peu plus calme ?