Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu – Tome 1

Aloha les matous, comment allez-vous ? Pour ma part, j’étais exténuée pour diverses raisons mais cela va mieux à présent… Disons que j’étais au point où ma fatigue me faisait voir flou, pas le plus pratique n’est-ce pas ? Il n’y a pas eu de « Petit journal nekoien » pour diverses raisons, la principale étant que je ne savais pas trop quoi vous dire et que cela aurait un peu tourné en rond ces dernières semaines. J’en suis navrée.

Aujourd’hui, je vous entraîne à Mugi afin que l’on déguste tranquillement un bento. Il aurait dû paraître fin du mois passé, mais suite à divers événements ce ne fut pas possible. Mais le voici tout de même. J’espère que vous êtes prêt à vous régaler en compagnie de Yuzu !

« Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu »

le_bonheur_cest_simple_comme_un_bento_de_yuzu-nobi

7€90 – Seinen – 192 pages

Mugi est une petite ville verdoyante, calme et paisible, bordée par une mer tranquille. Dans cette jolie bourgade, vit une fillette qui a ouvert un magasin de bento, des plats à emporter. Elle s’appelle Yuzu, elle a de l’énergie à revendre et surtout, elle sait toujours trouver comment remonter le moral de ses clients. Quelques ingrédients et beaucoup d’amour… c’est prêt !

Bon appétit !

L’un des cadeaux de ma mère pour mon anniversaire de cette année fût le diptyque Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu que je vais couper en Le bento de Yuzu ou YuzuBento parce que c’est fichtrement long comme titre quand même ! J’ai lu les 2 tomes à la suite, mais je vous parle ici du tout premier qui fait un bien fou.

Et oui, le titre n’est pas du tout un attrape-nigaud et nous montre réellement dans quoi nous allons entrer. Yuzu est une fillette vendant des bento dans la maison de sa grand-mère devenue, de ce fait, un petit magasin dans la douce ville de Mugi où elle vit.

Comment dire que j’ai réellement fondu devant la petite Yuzu ? Tout le long de ce premier volume elle est juste a-d-o-r-a-b-l-e et ses petits plats donnent vraiment envie. Les personnages que l’on rencontre sont très souvent de passage bien que ce ne soit pas à chaque fois le cas et nous permettent de nous rendre compte des tracas pouvant toucher chaque personne. Certains d’entre eux peuvent résonner en nous sans difficulté ou rappeler quelques souvenirs pouvant nous permettre de nous  rendre compte de ce que l’on a déjà fait, des personnes nous entourant et de notre avancée.

Chaque chapitre nous fait face à une nouvelle thématique, un nouveau petit souci et nous ramène vers un moment heureux du personnage. Le bonheur est dans les petites choses, les éléments les plus simples et Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu nous le rappelle bien avec sa douceur et ses chapitres réellement mignons. Les personnages possèdent également tous leurs tempéraments, leurs passés et nous les découvrons tel des personnes qui seraient réellement autours de nous. L’une de nos voisines peut être extrêmement timide, un autre avoir du mal à dire ce qu’il pense, etc… Et cela les rend touchants, humains et proche de nous.

Pour ce qui est des illustrations j’avoue avoir été agréablement surprise au début, les décors m’ont stupéfaites lorsque je l’ai ouvert la première fois et il m’arrive encore d’ouvrir la première page du tome 1 afin de me perdre dans ce paysage, d’observer de loin Yuzu et Cookie que l’on ne connaissait pas encore à ce moment là et que je suis ravie d’avoir découverte au fil des préparations de bento et des rencontres. Par rapport aux protagonistes, ils peuvent sembler assez ronds aux premiers abords, mais cela ne choque pas du tout durant la lecture étant donné que l’on suit une fillette de plus ou moins 4 ans si je ne me trompe pas (moi et les âges des personnages… C’est un enfant, na !) et que les adultes sont tout à fait reconnaissables.

L’édition, réalisée par Nobi-Nobi, est agréable à tenir en main ainsi que dans le tournage de pages. Je n’ai pas eu de souci avec l’encre dans ce tome nous en reparlerons dans le tome 2 celle-ci restant toute sage à sa place et sans disparaître comme par magie. Pour ce qui est du papier, je ne l’ai pas trouvé trop fin, disons que la plante à l’extérieur avait des feuilles bien plus fines et coupantes que les pages du manga, ce qui évitait de voir la suite d’un coup d’œil. Pour ce qui est de la traduction, je n’ai pas vu de boulettes de riz durant la lecture et ce même dans les recettes à la fin. Ces dernières donnent réellement envie d’être réalisées, goûtées et le papier utilisé les mets vraiment en valeur à mes yeux.

Que dire de plus sur Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu mis à part que ce premier volume nous met dans le bain. Un bain remplit de délicatesse, de joie enfantine, de retour dans des souvenirs heureux nous permettant de prendre conscience de nombreuses choses et de nourritures semblant réellement délicieuses. Ayant lu le deuxième volume dans la foulée, je peux seulement dire que je classe ce diptyque dans mes coups de cœur de l’année, mais je n’en dirai pas plus jusqu’à ce que j’ai parlé de ce dernier. Ce manga fût une douce surprise et je remercie Maman Neko pour la découverte de ce titre tout mignon.

Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu - Tome 1

Et vous les matous, connaissez-vous ce titre ? Comptez-vous l’essayer ? Qu’en avez-vous pensé si c’est vous l’avez lu ? Une recette vous intéresse ?

Petite info nekoïenne : La ville de Mugi existe réellement au Japon, c’est un bourg de la préfecture de Tokushima qui possède un port. Je ne saurai pas en dire plus actuellement, mais je me dis que cela devrait être chouette de visiter ce lieu lors d’une visite au Japon.

Le petit journal nekoien #15

c35

Renamon – Digimon

Coucou les matous, comment allez-vous depuis tout à l’heure ? Oui, oui, si je dis cela c’est parce que j’en ai sûrement croisé certain sur mon avis du tome 3 du Chant des Souliers Rouges, mais il se peut que l’état de santé change au fil des minutes ou des heures. J’espère en tout cas que tout le monde va bien et que vous êtes prêt pour vous replonger dans le petit journal nekoien ?

On est partit ? Vous avez votre plaid tout douillet, votre chocolat chaud et vos petits gâteaux tout droit sortit du four ? On y va alors !

1b365c9432c53c139dbd8f6230294405-cat-silhouette-tattoo-design

« Tombe la neige sur la vallée des magnolias »

« Formation » La formation en HTML a toujours lieu et la semaine qui débute aujourd’hui se voit être l’avant-dernière. Le temps passe affreusement vite… J’apprécie toujours autant ce que j’apprends en tout cas, même si j’ai eu du mal avec les liens avant de réussir à me dépêtrer de la mélasse dans laquelle j’étais au bout d’une bonne heure. L’évaluation sur cette partie aura été la plus longue pour moi à ce jour je pense, mais c’était tellement amusant de se creuser la tête !

« Révisions » Mais… Neko, tu ne vas plus en cours, c’est quoi cette histoire ? Tout simplement les révisions pour passer – au final – le permis théorique. Il faut bien que je le passe un jour le malheureux… On le révisait d’ailleurs en duo avec l’amie chez qui je me trouvais lorsque l’on ne travaillait pas sur ses différentes matières. Allez… Je l’aurai !

« Soucis IRL » Ce n’est pas moi à proprement parler qui a eu des soucis, mais des personnes comptant énormément à mes yeux. Résultat, avec certaines ce fut plus d’inquiétude qu’autre chose et j’avais du mal à me concentrer sur ce que je faisais. Logique en soi… Depuis vendredi, je logeais également chez une autre amie que j’aidais du mieux que je pouvais pour ses travaux en retard et ses cours… On s’en est sortie, heureusement, mais c’était tout de même fatiguant à certains moments…

279a34a596a9fba654e2dc14cc79cd1a

« Tombe et recouvre tout jusqu’au bois lointain »

« Hilde découvre la Belgique » Le titre n’est pas de moi, mais de l’amie chez qui je squattais dernièrement. Le texte étant à elle – enfin, je l’ai écrit, mais c’est pour l’un de ses travaux comme elle n’avait strictement pas le temps – je lui ai fait savoir qu’elle pouvait en faire ce qu’elle voulait. Hilde est une jeune danoise voyageant de pays en pays avec ses parents, fraîchement arrivée en Belgique elle découvre les lieux plutôt connus du plat pays tout en goûtant à certains plats. C’est une petite histoire comprenant autant une partie historique que de la géographie ou du culinaire… J’ai improvisé avec ce qu’elle désirait en soi et comme ça semble lui plaire, tant mieux. (Accessoirement, elle m’a payé en muffins alors je ne boude pas) 10 pages Word.

« Cadeaux de Noël » Des petits textes liés à deux peluches… Je n’en dis pas trop dans le cas où les personnes pour qui c’est destiné se rendraient sur le blog (Comme elles ont le lien c’est tout à fait possible), mais j’espère que cela leur fera plaisir ! 2 textes.

 tumblr_inline_ne686jzzxi1qbiwtr

«  Tombe et fait voyager tout ceux qui t’aperçoivent vers des régions féeriques »

« Justice League » De quoi ? Pas mal de gens ne sont pas satisfait du film ? Et bien… je vais aller à l’envers cette fois-ci car je l’ai relativement bien apprécié pour ma part ! J’aurai juste voulu voir le Green Lantern, mais bon je ferai sans. C’était une petite sortie cinéma totalement imprévue sur le coup, mon paternel ayant eu envie d’aller voir le film et payant l’entrée avec Maman Neko nous en avons profité. Au final, ce fut tout de même un assez bon moment et comme souvent nous avons bien attendu la fin qui laisse présager l’arrivée d’une autre alliance par après. Je suis assez curieuse de voir ce que cela donnera. Film.

« Le petit Spirou » Un petit cinéma avec quelqu’un qui se reconnaîtra à coup sûr ♥ De base, on avait tenté d’aller voir Coco mais la salle était déjà pleine résultat on s’est rabattu sur Le Petit Spirou qui m’aura surprise dans le bon sens du terme. Je retrouvais bien les personnages présents dans la BD que je n’ai plus lue depuis un bon moment pourtant et je trouve que cela donnait vraiment bien à l’écran. Puis c’était assez marrant aussi, même si une certaine scène pourrait être relativement clichée. Film.

« Hamtaro » Je continue mon avancée en compagnie des Ham-Hams ! Alors autant je me rappelais de leurs noms, autant j’avais oublié que certains n’allaient pas directement au Club. J’ai hâte de revoir Tigris en tout cas et avancer dans les épisodes me rappelle tellement de bons moments. J’en ai encore pour quelques temps, mais je ne m’ennuie pas en tout cas. Vu 6 épisodes.

« Magical Dorémi » Encore un anime que je regardais enfant et dans lequel je me replonge à présent. Je me souvenais plus du tout de la manière dont Dorémi était devenue une apprentie sorcière et à présent c’est bon grâce à ce premier épisode. Ahlala, c’est assez étrange à écrire mais elle m’avait manqué… Je continue l’anime cette semaine, à mon rythme, entre diverses activités tout comme Hamtaro et je verrai bien où j’en serai début de la semaine prochaine. Ce qui est sûr c’est que le trio de choc sera recomposé ! Vu 1 épisode.

 2e979fb3697a1aac6422361c877eed82-drawing-pictures-artwork-ideas

«  Tombe et fait oublier les tracas du quotidien »

« GranBlue Fantasy » Je n’en ai pas parlé la semaine passée ? Ah, c’est bien possible… J’avais raté un évent en soi ayant eu pas mal à faire, mais à présent je me relance dans la bataille !

« Child of Light » Débuté durant la semaine s’étant écoulée, je le trouve réellement beau ! C’est une très, très belle surprise en tout cas et je remercie Mr.Etoile de m’avoir permit de découvrir ce titre. Il me reste encore énormément à parcourir, mais j’apprécie énormément cette jeune princesse avec laquelle nous voyageons ainsi que les différentes mécaniques présentes dans le jeu.

« Confess My Love » Un petit jeu qui se joue très, très rapidement, mais possédant 20 fins (ou 21 vu qu’il y en a une secrète) en tout. Pour une obscure raison, j’ai l’impression que notre pauvre Willie ne va pas avoir de chance avec Liza… Sûrement parce que toutes les fins que j’ai eue, il a été recalé le malheureux. J’en ai déjà eu 12 en tout, je m’accroche et me dit que je suis bien capable de le finir rapidement celui là… Le côté répétitif pourrait en lasser certains, mais quelques éléments changent après un certain nombre de fin (Apparition d’un personnage, changement dans les dialogues, etc)

« Fallout Shelter » Mes survivants tiennent le coup et de nouveaux arrivent. Comme quoi, je me débrouille un minimum tout de même… Bon d’accord, j’ai du en ranimer quelques uns suite à de violentes attaques et à une pénurie de soin, mais à présent tout va pour le mieux ! Les quêtes avancent également et je continue de faire avancer le petit abri qui prend forme. Je ne suis pas encore en pénurie en tout cas que ce soit d’énergie, d’eau ou de nourriture. Affaire à suivre !

« Trove » J’ai voulu le tester ce petit jeu tout en cube – comme le célèbre Minecraft sur le coup – mais j’ai du mal à accrocher pour le moment… Peut-être retenter un peu plus tard pour être sûre après tout je n’ai pas joué longtemps !

Et… ce sera tout pour la semaine écoulée les matous. Celle-ci débute déjà sur les chapeaux de roue étant donné que j’ai pas mal à faire pour samedi. Non, je ne sais pas m’arrêter… Ou alors je suis réellement très, très malade et obligée de rester sous la couette. Mais c’est l’extrême et même en zombie je suis capable de faire encore pas mal de choses malgré tout. (Hebi et Nezumi peuvent le dire vu qu’elles me voyaient dans de sales états en cours)

Comme toujours l’espace commentaire est ouvert à tous alors n’hésitez pas si une idée vous passe par la tête ou si vous voulez juste laisser une petite marque de passage. Je ne mords pas et ne vous mangerai pas non plus les petits matous voyageurs !

Et votre semaine à vous, comment s’est-elle déroulée ? Bien ? Pas trop fatigante ? Plutôt remplie de découvertes en tout genre ou nostalgique ?

Le petit journal nekoien #14

b2ffa8e0

Chiot – Anime inconnu

Coucou les matous, comment allez-vous en ce lundi pluvieux ? Hm ? Oui, j’ai sauté la semaine passée car j’ai été un peu, beaucoup, occupée malgré moi… Heureusement que cela arrive peu au fond. Résultat, celui présent aujourd’hui comporte les deux dernières semaines ! Oui, c’est un petit journal très complet sur le coup. Trop, trop de choses…

Prêt à vous lancer dans la lecture les matous ? Prenez votre bol de lait et les cookies dans le pot et on est partit !

1b365c9432c53c139dbd8f6230294405-cat-silhouette-tattoo-design

« Le cœur bat, rapidement, alors que le regard de l’être se perd dans l’horizon. »

« Test écrit » Un test réalisé dans le cadre de ma recherche d’emploi afin d’être prise dans une réserve de caissiers. Au final, les résultats sont tombés ce matin et je ne suis malheureusement pas reprise… Je finirai bien par trouver ! Même en ayant échoué, cela me fait une expérience en plus !

« Formations » L’une des formations a prit fin dans les semaines s’étant écoulées. Celle en jobcoaching est donc totalement finie à présent et il ne me reste plus que celle en HTML pour le moment qui avance à son rythme. J’ai tout de même pas mal apprit durant la première formation et j’apprends toujours énormément avec celle qui suit son chemin. C’est réellement intéressant en tout cas !

« Travaux » Le coin avec ma bibliothèque est, enfin, officiellement terminé ! Bon, il y a encore des livres et mangas à ranger, mais au moins c’est enfin fait… Peinture, déplacement de meubles, début de rangement des ouvrages et anciennement, parce que cela fait un moment, création de la bibliothèque en elle-même. Il en aura fallu du temps, mais je suis aux anges.

« Anniversaire » Il n’y a pas eu que le blog’anniversaire d’Omoshiroi Project durant les quelques semaines qui se sont écoulées. Et non, une petite fille que je connais fêtait le sien aussi faisant que samedi j’aidais sa maman (qui est une amie) à tout préparer comme il se doit. Comme la fillette n’a que 2 ans, on se doute parfaitement que la fête n’a pas duré jusqu’au bout de la nuit lorsque cette dernière a débuté, mais elle lui a tout de même permit de voir plein de gens qu’elle appréciait tout en ayant, déjà, des étoiles plein les yeux ce qui est le plus important.

« Petites refontes des index » Et oui, je m’amuse ces derniers temps à les remettre à jour ou à les modifier légèrement. Il faut encore que je mette à jour celui des romans qui comprendra également les  recueils de poésie. Petit à petit tout ça avance et je trouve ça vraiment chouette !

« Perles à repasser » Mon amusement du moment et je réalise de plus en plus que créer quelque chose me manquait terriblement. Même si c’est du pixel art effectué par ce biais, cela me fait un bien fou d’en faire. Certes, je suis encore débutante, mais tout le monde débute à ce niveau non ? Et tant que l’on fait quelque chose que l’on apprécie, c’est le plus important je trouve !

« 500px » Mais quel est ce drôle de nom, me direz-vous ? Un site de photo sur lequel je me suis inscrite. Bon, je n’ai encore rien mit du tout dessus ayant été un peu trop occupée, mais ça ne tardera pas ! Site ; Profile

« Steam » Je suis enfin dessus ! D’ailleurs un certain renardeau aura sauté sur l’occasion pour m’ajouter, depuis le temps qu’il attendait le pauvre. Je remercie d’ailleurs les deux personnes m’ayant envoyé un jeu ainsi que les bons plans très utiles présents sur le Discord géré par le petit renard ♥ Vous êtes tous adorables là-bas et je ne m’attendais tellement pas à en recevoir. N’empêche, Steam est une vraie mine de découvertes pour moi niveau gaming ! Profile

279a34a596a9fba654e2dc14cc79cd1a

« Il pense à ce qu’il désire vraiment, ce que son propre cœur veut et non plus à ce que souhaite la société. »

« L’école sans nom » Oui, oui, c’est un texte débuté suite à une discussion sur Discord sauf que le pauvre établissement scolaire n’a toujours pas de nom à l’heure qu’il est. C’est une école un peu différente de celle que nous connaissons tous vu que les notes scolaires ne priment pas, que chaque étudiants reçoit un téléphone portable spécial sur lequel il choisit la « compétence » qu’il montera grâce aux cours (Chimie, Math, etc entre dedans) et qu’en fonction de son évolution des rangs peuvent apparaître. Oui, c’est basé sur les RPG, surtout que le téléphone possède également la barre d’expérience de l’étudiant, mais c’est funny à écrire ♥

tumblr_inline_ne686jzzxi1qbiwtr

« Une société désirant tant que toutes personnes se ressemblent, que ceux n’étant pas comme tous soient vu de manière différente. »

« Hamtaro » Et oui, je me suis relancée dans Hamtaro lorsque j’étais un peu plus fatiguée et en VF sur le coup vu que je ne trouve pas la VOSTFR. Ce petit hamster m’aura rappelé pas mal de souvenirs et j’avais totalement oublié que la petite bande était presque au complet dès le deuxième épisode. Je n’hésiterai pas à relancer, de temps en temps, un épisode pour retourner en enfance ! Vu 2 épisodes.

 

« Aikatsu Stars ! » Mais Neko, pourquoi as-tu débuté cet anime alors qu’il y en a encore tant dans ta liste et qu’il n’était pas du tout prévu ? Tout simplement parce que… J’ai eu envie TwT Oui, ce n’est pas une bonne raison surtout qu’il y plus de 80 épisodes de sortit si je ne me trompe pas, mais allez savoir j’avais envie d’une petite histoire toute simple et choupinette… Et bah c’est tombé sur un anime d’idoles. Ironiquement, j’accroche encore assez et je suis curieuse de voir comment évoluera notre héroïne, même s’il n’y a pas énormément de surprise au fond. Vu 12 épisodes.

« Les nouveaux héros » J’avais profité des -80% de Blokker pour repartir avec le DVD (et celui de Volt au passage) avant de le regarder tranquillement à la maison. Comme pas mal de monde je l’avais déjà vu, mais cela faisait un bon moment et comme je suis dans une période achat DVD Disney lorsque je les trouve à bas prix… C’était le bon moment ! J’apprécie toujours autant retrouver Baymax, Hiro et tous les autres au point que je ne voulais pas du tout que le film s’arrête. Et puis… un robot comme Baymax qui n’en voudrait pas ? ** Film d’animation.

« Thor : Ragnarok » Une petite sortie au ciné’ avec quelqu’un qui se reconnaîtra aisément ♥ 🙂 J’ai passé un bon moment devant le film qui n’aura vraiment pas été ennuyant. Retrouver Thor et compagnie (Bah quoi ?) était un vrai délice, un moment tant marrant qu’avec de l’action et ce sans s’ennuyer. J’aurai juste voulu voir Loki-Loki avec FenFen, mais bon on fera avec ! De quoi mes surnoms ? Ils sont bien ! Je le re-regarderai avec plaisir en tout cas ! Film.

 

« Mushishi » J’ai enfin débuté mes DVD ! Il était tant, je sais… Mais bon, devoir attendre que le salon soit libre ne m’aidait pas. De plus, la télé se trouvant dans ma chambre était un peu bloquée par les piles de livres attendant d’être rangées ce qui est chose faite maintenant. Résultat, je peux me lancer ! Et je ne regrette pas du tout. C’est réellement magnifique, du moins à mes yeux, et très poétique/philosophique à sa manière. Les deux épisodes vu m’ont réellement captivée et j’en parlais même, juste après, avec Maman Neko même si la pauvre était déjà claquée cela ne l’a pas empêché de m’écouter. Peut-être regardera-t-elle avec moi un épisode un jour ? Vu 2 épisodes.

2e979fb3697a1aac6422361c877eed82-drawing-pictures-artwork-ideas

« Pourtant il le sait, le véritable bonheur est d’être soi-même et non pas une copie parfaite de tout ceux que l’on croise au quotidien. »

« Fallout Shelter » Tous les jeux joués ces derniers temps sont sur Steam et comme je ne sais pas dépenser de sousous sur la plateforme pour le moment je joue principalement avec les jeux gratuits que je trouve. Fallout Shelter fut l’une des premières découvertes et l’un des jeux dans lequel j’aurai passé le plus d’heure pour le moment entre deux occupations. Gérer l’abri est vraiment prenant, surtout quand on débute également les quêtes et qu’il devient de plus en plus grand. Je ne suis pas encore hyper douée, mais ils tiennent le coup mes petits personnages qui travaillent et partent, de temps en temps, dans les terres désolées.

« LunaOnline : Reborn » Un MMORPG en anglais se trouvant également sur Steam et auquel je m’amuse lorsque j’en ai la possibilité. Le personnage que j’ai créé est une petite « Elf Rogue » qui monte petit à petit de niveau au fil des combats et des quêtes. Pourquoi cette classe ? Pour la simple et bonne raison que j’adore attaquer à distance, mais que je ne suis pas très tournée sortilège dans ce genre de jeu. Un arc, c’est parfait ♥ Le design est vraiment adorable également et plein de couleurs, j’aime énormément ce genre d’atmosphère !

« Seasons after Fall » L’un des jeux que l’on m’a offert ♥ D’ailleurs, je remercie une nouvelle fois MrBigaston pour celui-ci dans lequel je me suis déjà un peu plongée. Il est juste… magnifique ! Je passe souvent un bon moment à observer les lieux plus qu’à avancer dans la quête… Pour le peu auquel j’ai déjà joué, c’est réellement un très bon jeu avec une histoire que je désire ardemment découvrir. Petit à petit, Neko avancera dans l’histoire du jeu !

« Digimon Masters Online » Pour le moment, je l’ai seulement testé et dès le départ j’arrive à être bloquée… J’ai du mal avec le clavier américain et je ne trouve pas comment changer les touches pour le moment. Il faudra donc que je m’entraîne un peu au fil des jours avec les bonnes touches de déplacements afin d’arrêter de foncer dans les poteaux ou les barrières… Sinon, pour le peu que j’ai vu les Digimon sont tout à fait potable, il est juste dommage de devoir débloquer les autres dès le début… Je ne sais pas s’il est possible de changer de Digimon en cours de route ou s’il faut tout recommencer… Pareil pour les personnages – que l’on croise aussi dans le jeu, ça fait assez bizarre de voir quelqu’un avec la même tête que nous en train de nous parler – qui doivent se débloquer, eux aussi, au fil du temps. Je verrai bien, j’ai le temps après tout !

« Doki Doki Literature Club » Un Visual Novel, ça change un peu n’est-ce pas ? J’étais assez curieuse par rapport aux avis et là où j’en suis c’est encore assez mignon, pourtant si je me fie à ce qui est dit « Ce jeu ne convient pas aux enfants ou aux personnes impressionnables » Bon bah… Plus qu’à avancer dans l’histoire – que je lis lentement vu qu’elle est en anglais – afin de comprendre cet avertissement présent dès le début !

 

Et… ce sera tout… Quoi que, j’arrive au même nombre de mots que pour mes chroniques sur le coup. Mon dieu, comme quoi rater une semaine ça peut être radical ! Je ne parle pas encore de tous les jeux, ne les ayant pas encore tous testé (Le prochain à être essayé sera plus que probablement Child of Light d’ailleurs Mr.Etoile, si tu passes par ici !), mais j’adore découvrir différents jeux.

 

Comme toujours, si vous avez idées ou quoi que ce soit n’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Je serai ravie de les lire ! Mis à part cela, j’espère que vos semaines se seront bien déroulées également et ont été emplie de découvertes en tout genre.

 

Et vos semaines les matous, qu’ont-elles donnés ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #6

Ah que ce lundi a été chouette ! Découverte de mon lieu de stage, de l’équipe s’y trouvant et des enfants du cycle 2ème-3ème qui sont juste extra et ce peu importe leur caractère C’était vraiment une bonne journée et je suis prête à recommencer demain !

Un petit rappel, qui sera présent chaque semaine : Ce rendez-vous a été créé par Mallou et reprit par Galleane ^^ Vous pouvez vous y rendre facilement en cliquant sur les pseudos.

Les lectures finies zuste avant la sieste :

Les lectures du moment dans le panier :

Les futures lectures qui attendent sur la chaise :

Rien du tout pour une fois 🙂 J’attends le « Programme » pour les cours de maternelle, de choisir mon livre à lire (lecture partagée) avec les petits et de voir si dans d’autres cours des livres apparaîtront ^^

Et vous, avez-vous lu ? Y a-t-il un titre qui vous attire ?

Et si l’école devenait un calvaire ? – Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka

Salut les matous, je sais cela fait très longtemps… Mais j’ai eu pas mal de soucis personnels en tout genre. Je réalise que mon autre rédacteur n’a plus rien mit en ligne non plus depuis trois mois et je m’excuse platement du manque de nouvelles *fait une courbette* Mais à présent je vais mieux, je vois la vie dans la lumière du soleil et je vais reprendre le boulot !

Et si on commençait avec un One Shot ? Même si cela peut être surprenant j’en lis énormément – principalement parce que la plupart des séries que je fais s’avèrent… Assez longues – et je suis souvent surprise des titres qui peuvent sortir. Il y a tant de mangas différents, tant de thèmes abordés que c’est un bonheur – ou parfois un peu moins heureux – d’en avoir un entre les mains.

Mais du quel vais-je vous parler ? Après tout j’ai bien dit qu’il y avait énormément de choix.

Pour ceux ayant lu le titre de l’article, vous le devinez aisément, mais si je vous parle de la peur de retourner à l’école ? Et oui, nous sommes dans le manga semi-biographique écrit par TANOZONO Syoichi et sortit aux éditions Akata. Son titre ? « Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka ».

sans-aller-a-lecole-akata

9€99 – Seinen – 294 pages

Le jeune Masatomo aurait pu avoir une vie normale : jusqu’à son entrée à l’école primaire, il était en effet un petit garçon plutôt jovial. Mais hélas, en première année, sa trop colérique professeur lui donne une gifle particulièrement violente et pas du tout justifiée. Dès lors, la spirale infernale commence pour Masatomo, qui n’ose plus retourner à l’école : peur du regard d’autrui et des rumeurs, incapacité à sortir de chez lui, difficultés à s’intégrer et à se comporter naturellement avec les autres… Tous les ans, malgré les efforts de ses parents, mais aussi de nombreux professeurs et pédagogues, il n’arrivera jamais à suivre une scolarité ordinaire. Préférant passer ses journées chez lui, à copier des dessins de Dragon Ball… Et si, au fil des pages, une vocation salvatrice était en train de naître ?

Avant de commencer, il faut savoir que la phobie scolaire existe dans tous les pays et que les personnes en souffrant sont parfois – voire souvent – mal vues par la société alors que ce phénomène est en augmentation. Cela touche toutes les années d’études, même les maternelles, et cette phobie devient telle que certains étudiants sont déscolarisés.

Dans ce manga, on en parle justement. Masatomo le vit au quotidien depuis que sa prof de primaire l’a giflé, il en souffre et ses parents ne le comprennent pas. Ils essaient de l’aider sans y arriver, il suit des cours à l’aide de professeurs particuliers, malheureusement il n’arrivera pas suivre une scolarité « ordinaire ». Heureusement, sa passion pour Dragon Ball et sa rencontre avec Akira Toriyama lui permettront de s’épanouir petit à petit. Ce sont ses dessins qui le sauveront en quelque sorte, lui permettront de devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Masatomo est un enfant, à l’origine, comme ceux que l’on croise dans la rue. Il était jovial, s’amusait tel un enfant, et c’est une action particulière qui chamboulera entièrement sa vie. Une action qui aura un impact important. Il n’avait rien fait de mal, pourtant, et ne comprendra pas pourquoi elle réagira ainsi. Un geste peut-être réalisé sans que la professeur ne réalise son acte sur le moment, mais qui reste assez important pour modifier, du jour au lendemain, le comportement de quelqu’un. Ne sommes-nous pas censé faire confiance aux professeurs ? Tenter de vivre avec les autres ? Mais justement, ces « autres » ont assisté à la scène et il est impossible de prévoir leurs réactions. La peur s’insinue petit à petit et fera en sorte que Masatomo préférera rester chez lui, à l’abri, bien qu’il désire également se faire des amis.

Les dessins peuvent paraître simples, mais ils sont en rapport avec l’envie du mangaka de montrer ce qu’il désire montrer au lecteur. De plus, la présence de Toriyama à la fin de l’œuvre est une bonne et belle surprise. Le seul détail qui pourrait en ennuyer certains est le passage rapide vers l’âge adulte, mais personnellement cela ne pas déranger.

J’avoue que ce manga a été une belle découverte à mes yeux, principalement depuis que j’ai débuté des études pour devenir institutrice maternelle après mes déboires universitaires. J’ai également apprit que de nombreuses personnes étaient touchées par cela, parfois dans notre entourage et d’autres fois de simples « inconnus » que l’on croise au détour d’un couloir. N’importe qui peut être touché par cette phobie, pour une raison x ou y, et j’espère sincèrement que les petits bouts que j’aurai n’auront pas à affronter cela.

Ce One Shot a été un coup de cœur et une magnifique révélation, je remercie d’ailleurs les éditions Akata d’éditer tant de beaux mangas.

Lire un extraitAcheter sur AmazonSite d’AkataTwitter du mangaka