Les achats du mois de… Décembre

Coucou les matous ! Le mois de Décembre c’est bien passé ? Vous avez reçu plein de cadeaux ? Personnellement, j’aurai découvert la bibliothèque se trouvant à Namur et je suis bien contente de m’être perdue un peu en ville sur le coup ♥ Cela me permettra de lire certains mangas que je ne trouve peut-être pas obligatoirement ou d’en essayer d’autres avant de me lancer… En tout cas, ce qui est sûr c’est que niveau découvertes cela devrait aller !

L’année vient de débuter, mais qui dit début d’une nouvelle année dit… Nouveau mois. Voici donc le récap’ de tout ce que j’ai eu entre les mains le mois passé (et que j’ai acheté dans la plupart des cas) Pour ceux que ça intéresse un bilan pour l’année 2016 est sortit le 1 janvier (et pour ceux ne l’ayant pas encore lu, c’est que beaucoup l’ont déjà vu)

Service presse :

♫ 1 petit arrivant. ♫

black-clover-1-kaze

  • Black Clover (KazéTome 1)

La suite arrivera également dès que cela sera possible au fil des semaines 😀

Suites :

♫ 8 achats pour deux séries terminées ♫

  • Food Wars ! (Delcourt/Tonkam – Tome 14)
  • Food Wars ! L’étoile (Delcourt/Tonkam – Tome 2)
  • Magdala Alchemist Path (Ototo – Tomes 3 & 4) [Terminée]
  • Magi The Labyrinth of Magic (Kurokawa – Tome 24)
  • Q-Kou (Ki-Oon Tomes 3 & 4) [Terminée]
  • Save Me Pythie (Kana – Tome 5)

Vous vous demandez sûrement la raison pour laquelle je ne mets pas [Terminée] à côté de Save Me Pythie et bien c’est tout simple… J’ai tout lu, mais n’ai pas tous les volumes à la maison. Alors, je dois encore les acheter >.< *veut la collection complète*

Nouveautés :

♫ 2 achats ♫

  • Shirayuki aux cheveux rouges (KanaTome 1)
  • Yo-Kai Watch (KazéTome 1)

J’aurai presque chroniqué toutes mes nouveautés du mois de décembre quand on y pense oo’ Bon bah, Shirayuki aux cheveux rouges arrivera sûrement dans le courant du mois de janvier si tout va bien !

Emprunts :

♦ 4 petits emprunts ♦

  • Golden Kamui (Ki-Oon – Tomes 1 & 2)
  • Sorcière&Ténèbres (Komikku – Tomes 1 & 2) [Terminée]

Deux univers très différents sur le coup. Une série toujours en cours alors que l’autre est déjà finie. Vous vous doutez que je vais vous en parler sur le blog dès que possible après tout, tout est déjà écrit dans mon cahier spécial chroniques ! De jolies découvertes en tout cas !

Cadeaux de Noël :

♦ 7 mangas (qui en feraient 14 s’ils étaient en tomes simples) et 1 Blu-ray ♦

  • L’Attaque des Titans (7 Doubles tomes Belgique Loisir = 14 tomes Pika)
  • Baccano (Blu-ray)
  • Bravely Second (3DS)

L’Attaque des Titans ou le manga que je n’avais pas du tout essayé lors de sa sortie et que ma mère a décidé de m’offrir pour Noël. Le carton les contenant pesait une tonne n’empêche, je comprends mieux pourquoi le facteur avait du mal, ahaha. Comme je les lis pour le moment je peux dire que c’est une agréable surprise ! Pour Baccano, c’est mon père qui me l’a offert, pareil pour Bravely Second, et j’en avais envie depuis un bon moment ♥ Ah et je n’ai mit qu’une couverture sur deux en image par simple facilité *tousse*

Goodies :

  • Peluche – Zeus poulet (Save Me Pythie)
  • Figurine – Komajiro [+ médaillon] (Yo-Kai Watch)
  • Médaillons – Jibanyan fureur du chaton (Yo-Kai Watch)

Deux goodies provenant de mangas, c’est-à-dire la peluche vraiment trop, trop douce et adorable qui trône non loin de mon lit à présent et le médaillon de Jibanyan. Pour moi qui en achète lorsque cela est possible c’était une aubaine ♥


En soit, pas mal de découvertes durant le mois de décembre. Entre un nouveau lieu – parce que non, je ne situais pas du tout la bibli’ – et des mangas par-ci par-là, il faut avouer que c’était assez vivant ! J’ai ajouté une partie « Goodies » vu que j’en avais pour une fois (dont l’un est, encore, un cadeau de ma mère ♥) Passons rapidement à la suite à présent !


Que vais-je terminer dans les prochains mois ?

12 achats plus que probables dans les mois qui suivront afin de finir l’une ou l’autre série.

  • Library Wars – Love and War [Glénat ; 15 tomes][Il me manque 5 tomes]
  • Alice au royaume de Joker [Ki-Oon ; 7 tomes][Il me manque 4 tomes]
  • Save Me Pythie [Kana ; 5 tomes][Il me manque 3 tomes]

Que vais-je, probablement, débuter ?

  • Orange [Akata ; 5 tomes]
  • Card Captor Sakura [Pika ; ?][Si l’édition Anniversaire/2017 sort enfin **]
  • Baby-sitters [Glénat ; ?][Envie redonnée par MinehaOtaku sur Twitter]
  • Space Brothers [Pika ; ?][L’envie de le débuter a été donnée par Nintenn (Le Dévorêve)]

Pfiou 😀 J’aurai pas mal écrit sur le coup malgré moi oo’

Et vous, qu’avez-vous lu ou découvert ? Qu’avez-vous reçu comme cadeau ? Avez-vous des titres à conseiller ? ^o^

Magdala Alchemist Path – Tome 2

Hey les matous ! Oui, je sais cet article a prit un peu de retard… Et le pire c’est qu’il était déjà écrit dans mon carnet. Vous voyez la personne pas douée ? Bon, d’accord, ma semaine a été pleine de rebondissements entre la journée d’AFP avec les enfants et les allers-retours à l’hôpital, mais bon… Y a des semaines plus riches que d’autres on va dire ^^’

‘Fin soit ! Vous êtes prêts à redevenir des Alchimistes en quête de votre Magdala ? Comment ça non ? Vous avez bien un rêve, une envie ou un but qui vous fait avancer pardieu ! Vous l’avez trouvé ? Et bien on y va alors,  grimpez dans la charrette avec votre paquetage et c’est partit !

« Magdala Alchemist Path »

livre-magdala-tome-2-2235-2

7€99 – Seinen – 200pages

La vérité sur Fenesis éclate au grand jour. Mais dans quel but cette mystérieuse nonne aux oreilles de félin vient retrouver Kûsla durant la nuit ? « Ceci est sans doute le résultat… des péchés commis par mes ancêtres ». Le secret de la mort de Thomas découvert, Kûsla se retrouve confronté à un terrible dilemme. Quelle route doit-il suivre ? Sur qui peut-il compter pour atteindre enfin Magdala, la terre de ses rêves ?

Dans ce second volume nous retrouvons les protagonistes pour la suite de leurs recherches dans l’atelier qu’ils occupent. La fillette ayant montré sa « malédiction » à la fin du tome précédent, cela nous permet d’en apprendre un peu plus sur celle-ci et ses ancêtres. Et y a pas à dire, ce genre de malédiction je trouve ça adorable… (On ne peut pas lui faire un câlin à Fenesis ? Non ? Dommage ;_ ; ) Il est juste dommage que cette information ne soit pas allée un peu plus en profondeur dans ce tome, mais peut-être que nous en saurons plus sur l’endroit d’où vient Fenesis et tout le reste dans ceux qui suivent.

Les personnages, de leurs côtés, restent fidèles à eux-mêmes et ce malgré l’évolution de Fenesis. Parce que oui, la fillette a un peu changé par rapport au tome précédent étant donné qu’elle hésite moins à se dévoiler. J’en suis même venue à l’apprécier la bougre ! Par rapport à Kûsla, nous nous rendons réellement compte de ce qu’il est capable de faire pour arriver à ses fins que ce soit pour récolter des informations ou pour « aider » ses acolytes du moment voire dans l’énervement. Le pire dans tout ça, c’est que je l’apprécie toujours autant. Ça devient grave au niveau de mes goûts… Pour ce qui est de Weyland, il reste également prêt à tout – tout comme Kûsla, à croire que c’est une marque de fabrique pour les Alchimistes – pour avoir ce qu’il désire mais se montre également assez sûr de lui. A côté d’eux continue d’évoluer différents personnages qui prendront peut-être de l’importance dans les deux tomes restants, chacun ayant un rôle à jouer dans son domaine.

Les dessins d’Aco Arisaka sont toujours aussi jolis et agréables à regarder, j’en ai vraiment eu plein les mirettes et c’était un plaisir de tourner chacune des pages pour découvrir ce qui arriverait ensuite. Les différents styles vestimentaires représentent parfaitement les personnages, leurs professions, leurs tempéraments tout comme leurs designs. Fenesis reste assez douce quand on y pense, que ce soit dans ses traits ou dans ses vêtements (de nonne, mais ça reste des vêtements !) et je la trouve juste toute mignonne…

Par rapport à a qualité même du manga, il s’avère être de bonne facture. Assez souple sans pour autant finir totalement plié en deux, du papier ni trop fin ni trop épais qui permet de ne pas avoir d’encre sur les doigts ou de voir la case se trouvant de l’autre côté-là de la page que l’on lit. Durant ma lecture, je n’ai pas aperçu d’erreur de vocabulaire ou d’orthographe et c’était un vrai régal à lire. D’ailleurs, tous les dialogues étaient présents et aucun n’étaient coupés par le milieu de la page ou n’avaient disparu de sa bulle. Les éditions Ototo ont fait du bon travail à ce niveau là !

Ce deuxième tome de « Magdala Alchemist Path » s’est avéré riche en événement ce qui permet à l’histoire d’avancer grâce aux différents éléments apparaissant au fil de celui-ci. Comme mentionné plus haut, j’apprécie toujours autant Kûsla et ce quoi qu’il fasse durant ce volume alors que bon… Faut avouer que ce n’est pas un enfant de chœur non plus (enfin un adulte… Vous m’avez comprise T_T’) C’est Fenesis qui aura grimpé dans mon estime et j’espère que le tome 3 lui permettra de continuer son ascension ! Pour ce qui est des explications présentes au fil du tome, afin de nous expliquer certains éléments du scénario, elles étaient bien amenées et compréhensibles ce qui nous permettait de nous immerger encore plus dans l’univers que l’on découvre petit à petit. Juste une hâte, lire le tome suivant !!

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? L’avez-vous lu ?

Site de l’éditeur Extrait

 

Magdala Alchemist Path – Tome 1

Aloha les matous ! Comment ça on n’est pas à Hawaï ? Je sais… je voulais juste mettre un peu de soleil dans le ciel nuageux et puis ça peut coller avec la future sortie de Pokémon Sun et Pokémon Moon. Non je ne me cherche pas des excuses ^^’

Je me demandais sur quoi écrire, alors que j’ai une tonne de manga à chroniquer, et je suis tombée dernièrement sur « Magdala Alchemist Path » en allant à la librairie où je fais mes achats (non, je ne dévalise pas tout… Promis…) Par curiosité, je l’ai feuilleté et… Je suis repartie avec le premier tome en plus du tome 14 d’Assassination Classroom. Vous vous demandez sûrement ce que c’est et je compte bien vous répondre dans les lignes qui suivront !

L’alchimie, ça vous dit quelque chose ? Pour ceux qui ont lu ou vu FullMetal Alchemist cela doit être le cas. La plupart du temps vous entendez parler de la Pierre philosophale quand c’est le cas, mais pas dans ce manga. Magdala. Mais qu’est-ce donc ? Et bien grâce aux éditions Ototo et surtout au manga d’Isuna Hasekura, la réponse vient à nous !

bm_cvt_magdala-the-alchemist-path-t01_3631

7€99 – Seinen – 200 pages

Sur le chemin des terres mystiques de Magdala, la rencontre d’un alchimiste avec une mystérieuse religieuse vêtue de blanc…
« Je suis ici pour vous surveiller. »
Un monde où les hommes ne pensent qu’à élargir leurs conquêtes par la découverte de nouvelles techniques… C’est à cette époque que l’alchimiste Kûsla rencontre une jeune religieuse nommée Fenesis, venue surveiller ses travaux à son arrivée dans la ville de Gulbetti. Mais cette dernière cache un invraisemblable secret…
Fantasy et alchimie se mêlent dans cette histoire qui vous entraîne vers Magdala !

Commençons avec l’alchimie, cette science n’ayant rien à voir avec la magie. Faire de nombreux essais souvent ratés, forger, distiller, enfreindre des règles pour arriver à son but. Voilà ce que cela peut être et les personnages dans Magdala Alchemist Path nous le montre clairement. Même si je dois avouer que j’avais du mal avec Ul Fenesis au début… Mais passons ce détail. Dans le manga, nous nous rendons compte que les alchimistes travaillent dans des ateliers – ou chez eux s’ils ont le matériel adéquat – et ne sont pas, vraiment, des enfants de chœur. Ils ne sont, d’ailleurs, pas dans la trinité chevalerie – église – commerce et pourtant s’avèrent utiles pour les personnes en faisant partie. Comme un alchimiste de notre monde en réalité, un être à part des autres faisant ses expériences et avançant à petit pas vers son but ultime.

L’alchimie, c’est aussi l’art de pouvoir provoquer un résultat inattendu. Et je pense que tout ce qui est imaginable est concevable. Kûsla

Les personnages peuvent être… Haut en couleur ? Kûsla et Weyland ne sont pas des saints par exemple. On se doute qu’ils sont capables du meilleur et du pire, cela les rend d’ailleurs bel et bien humain. D’ailleurs lorsque Kûsla décrit Weyland à Fenesis, je me demandais s’il était réellement sérieux ou s’il mentait car oui, notre cher alchimiste est un menteur accomplit comme nous nous en rendons compte au fil du premier tome. De plus, les deux protagonistes ne sont plus des enfants et ont des comportements d’adultes – même si Weyland peut paraître fou à certains moments d’après les passants – pour lesquels l’alchimie est un travail ainsi qu’un plaisir. Ils vivent pour leur métier, pour leurs rêves. A côté de ce duo se trouve Fenesis, une enfant vêtue de blanc, qui doit les surveiller. Elle ressemble à une poupée à première vue (oui, oui, c’est comme ça que je la voyais) et avait un caractère assez… Naïf ? Au  début du moins, mais en même temps la pauvre ne savait pas totalement dans quoi elle allait se retrouver embarquée. D’ailleurs en un seul volume, son évolution est assez rapide et j’étais surprise – et soulagée – de voir qu’elle n’est pas réellement ce qu’elle semble être à la fin du tome 1.

Comme quoi les apparences peuvent être trompeuses…

A côté de ce trio, nous retrouvons bien entendu d’autres personnages tous ayant leur importance jusqu’à un certain point même si je dois avouer que je n’aimerais pas me retrouver face à certains d’entre eux… Je suis certaine que d’autres personnages se grefferont dans les tomes qui suivent à ceux déjà présents, rajoutant des énergumènes à ceux déjà présents.

Ce premier tome est celui qui nous présente l’univers, les personnages, le début de l’intrigue et sincèrement j’ai déjà envie d’y replonger afin d’en savoir plus. L’alchimie est quelque chose qui m’a toujours intriguée et la voir exploitée ici me donne envie d’en lire plus. Parce que oui, on apprend sur ce sujet en compagnie du cynique Kûsla lorsqu’il en parle à Fenesis ou la laisse essayer et bon sang que j’aurais apprécié être à la place de la demoiselle. L’intrigue semble être plus complexe que ce que l’on pense aux premiers abords, les questions se succèdent et les réponses arriveront probablement dans la suite du récit.

Les dessins sont réellement jolis, soignés, fins et j’aimais bien tout observer lorsque cela était possible afin de m’imprégner des lieux, des différences entre les personnages. A mes yeux c’est un plaisir de pouvoir s’immerger autant. La ville que l’on découvre petit à petit semble remplie de surprise en tout genre grâce à sa position, non loin de la ligne de front, et j’ai hâte de la visiter plus en détail dans les tomes suivants. Je me suis replongée trois fois de suite dans ce premier tome afin d’être certaine de n’avoir rien raté, d’avoir tout bien comprit et j’en profitais pour tenter de me faire mes propres théories.

Comme vous l’aurez compris, ce manga de l’auteur de Spice & Wolf m’a réellement charmée et je ne suis pas mécontente d’avoir fini par l’acheter. A force de le voir à chaque fois que j’allais faire mes achats, il fallait bien que je saute le pas un jour. Ce premier volume était réellement agréable et tient ses promesses dès son ouverture. C’était un régal et je compte bien acheter les trois tomes manquants de cette courte série afin de savoir si Magdala existe bel et bien, si leurs rêves pourront exister un jour et ce qu’est cette malédiction dont nous parle Fenesis. Parce que, oui, cette malédiction est un mystère à mes yeux pour le moment et je veux en savoir plus !

Et vous, l’avez-vous lu ? Vous tente-t-il ?

Site de l’éditeur Extrait