Challenge personnel – Saga à terminer

2021, une nouvelle année… Une année où je voudrais bien terminer certaines séries – et en débuter d’autres, mais ça je verrai au fil du temps -, une année où j’ai envie de me faire un petit challenge à ce niveau. L’article sera mis à jour, à chaque fois, qu’une saga que je fais se terminera dans ma bibliothèque et à la fin de l’année cela me permettra de visualiser un peu mieux ce que j’aurais effectué ! Tant qu’une série ne sera pas finie, je me retiendrai de craquer sur une nouvelle… C’est dur, mais il le faut sinon j’en aurai certaines qui attendront durant longtemps encore…

                • Les titres proposés par des ami/es

Kazé – Cœur de hérisson (Manque 2 tomes)

Hozuki est le mauvais garçon du lycée, connu pour être bagarreur et insociable… Seule Kii, une fille de sa classe, le voyant comme un hérisson sur la défensive, se prend d’affection pour lui et lui adresse la parole. Une amitié naît entre eux, évoluant rapidement en amour du côté de la jeune fille. Or, face à Hozuki qui n’arrive pas à faire la différence entre ces deux sentiments, leur relation s’annonce compliquée…

Ki-Oon – Im Great Preast Imhotep (Manque 3 tomes)

Depuis qu’elle est toute petite, Hinome n’a aucun ami. À l’école, on la dit maudite… Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu’elle rentre comme d’habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l’héberger, avant de découvrir qu’elle a devant elle rien de moins qu’Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l’Égypte ancienne ! Malgré ses airs d’adolescent, il cache d’immenses pouvoirs… si grands qu’il s’est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel…
Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d’Im n’ont d’autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer… en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin…

Ki-Oon – Père & Fils (Manque 3 tomes)

Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !
Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

Glénat – Library Wars (Manque 3 tomes) J’en avais déjà parlé ayant tout lu, mais ne possédant pas tout… Du coup, opération avoir les tomes manquants !

Japon, un futur sombre et incertain…
Au début de l’ère Seika (ère fictive), le gouvernement a voté un texte appelé “Loi d’Amélioration des Médias” et qui vise en réalité à un contrôle renforcé de la culture. L’armée est ainsi mise à profit pour censurer et détruire les ouvrages susceptibles de troubler l’ordre public, ou de porter atteinte aux valeurs de la patrie !
Afin de lutter contre cette répression, les bibliothèques se sont fédérées et mobilisées afin de créer une unité d’élite spécialement entraînée pour protéger les livres et leurs lecteurs. Depuis que, lectrice, elle fut sauvée d’une rafle par un des membres de cette unité d’élite, Iku Kasahara rêve d’en faire partie à son tour. Mais l’entraînement, mené d’une main de fer par son instructeur, s’avère impitoyable !

Pour un total de 11 tomes, cela devrait aller en dispatchant comme il se doit sur l’année.

                • Les titres que je terminerai cette année

Kurokawa – Magi The Labyrinth of Magic (Manque 5 tomes)

Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. Et pour cause, elle abrite Hugo son gigantesque compagnon sans tête. Il rencontre Ali Baba, qui ne rêve que de grandeur et de richesse. Il compte sur les labyrinthes, des ruines mystérieuses débordantes de trésors pour atteindre son but, et… sur la flûte d’Aladin. Arriveront-ils à déjouer les pièges mortels du labyrinthe et à se défaire de la convoitise d’autres personnages bien plus puissants ?

Kurokawa – Silver Spoon (Manque 1 tome) [Terminé]

Lorsqu’il arrive au lycée agricole Ohezo, situé sur l’île d’Hokkaïdo au nord du Japon, Yûgo Hachiken croit que sa vie sera facile : avec tous ces fils de fermiers incapables d’aligner deux équations, devenir premier de sa classe sera une partie de plaisir !
Mais c’était sans compter les cours d’élevage, de sciences de la nutrition, de gestion agricole et les clubs de sport épuisants… Comment va-t-il faire pour survivre dans cette galère !?

Kazé – The Promised Neverland (Manque 3 tomes)

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Pour un total de 9 tomes, du moins si deux titres n’ont pas de retards… Le premier étant déjà terminé, il faut juste que j’achète petit à petit les tomes sortis ! Pour ce qui est de Silver Spoon et de The Promised Neverland, ils doivent normalement se terminer en 2021, nous verrons bien.

                • Les titres terminés

Tous les titres que je terminerai cette année seront répertoriés ici, cela me permettra à terme de voir le nombre. Bien sûr, il est fort probable que des titres non inscrit plus haut s’y trouvent… Ce sera en fonction de mes trouvailles.

  1. Mystical Beast Investigator : Une petite série en deux tomes des éditions Ototo qui fut une agréable surprise… Mais bien trop courte… J’aurais bien aimé que cela dure plus longtemps… Plus qu’à espérer qu’un jour le Light Novel sorte.
  2. Seven Deadly Sins : 41 tomes, l’une de mes séries les plus longues et qui m’aura fait passer par de nombreuses émotions. Je suis ravie d’avoir réussi à avoir l’édition limitée du dernier volume, d’avoir pu trainer un peu plus longtemps en compagnie des personnages.
  3. Silver Spoon : Série en 15 tomes dont le dernier aura pris un peu plus de temps à sortir, mais une série qui m’aura longtemps accompagnée. J’aime beaucoup la mangaka, ce qu’elle nous a dépeint dans ce manga et tout ce que l’on peut apprendre au fil des pages, l’humour également. Une autre série qui se termine. Cela fait… Bizarre…

Nombre de tomes totaux : 58 tomes ; Nombre de tomes achetés : 3 tomes

Et vous, quelles sont les titres que vous comptez tenter de terminer cette année ? Quels sont ceux qui attendent sagement dans vos bibliothèques de voir les tomes manquants ?

Nouvelle année ~

Une année un peu différente de d’habitude, celle où j’ai repris en main pas mal de petites choses, qui fut remplie de changements, d’évolutions, de choix… Pas toujours simples, pas toujours ceux que l’on voudrait sur le moment. Une année également sous le signe de confinements et reconfinements… Pourtant, c’est en cette année que j’ai décidé de lancer mon Tipeee et tout le reste. Était-ce une bonne idée alors que les temps sont durs pour tout le monde ? Aucune idée, mais je sais que si j’avais attendu je n’aurai pas osé, je me serais dit que « non, je n’ai aucune chance ».


Un Tipeee donc ?


Et oui, un Tipeee aux diverses contreparties que j’ai tenté de faire les plus justes possibles afin que tout le monde puisse participer comme il le souhaite. Il se peut que d’autres contreparties s’ajoutent au fil du temps, mais ce sont les premières, celles qui me permettent de me lancer. L’argent récolté me permettra de vivre, petit à petit, grâce à la photographie, certes, mais également d’améliorer le blog. Oui, c’est grâce à ça, à ces quelques euros par mois que j’ai pu commencer à acquérir diverses petites choses un peu plus chers, à traîner sur Ulule. Parce que même avec 1€, ça me permet de payer les divers payements que j’ai à effectuer et à continuer d’avancer. Un simple RT me permet également d’avoir plus de retours… Cela peut sembler anodin et pourtant, ça ne l’est pas. Alors merci à vous qui m’aidez peu importe la méthode. Depuis peu, un tirage au sort à lieu chaque début de mois pour un code permettant de regarder durant 5 jours des anime sur ADN.


Du coup, un portfolio – qui était dans les objectifs afin de payer le serveur – et un shop ont gentiment débuté ! Bon… Ce n’est que le début, je me prends encore les pieds dedans, mais je suis fière de moi, de cette petite avancée ! Pour le blog, vous l’avez vu ce sont les unboxing qui ont enfin pu être un peu plus fréquent ! Et bon sang que c’est plaisant quand on aime ça !


J’ai mentionné Ulule et c’est normal ! Pourquoi ?


Sur cette seule année, j’ai participé à 20 Ulule différents allant des pins jusqu’aux romans en passant par les BD et un jeu-vidéo ainsi qu’une encyclopédie. Ce sont des univers qui m’intéressaient, m’ont mis des paillettes dans les yeux ou m’ont tout simplement intriguées. Des personnes que je suivais de loin, que je ne pouvais pas aider dans le passé, d’autres que je découvrais et que je continue à présent de suivre.

Un petit tour d’horizon ?


Les Editions du Héron d’Argent : Vous les connaissez probablement, vous les croisez souvent lors des conventions. J’avais déjà quelques livres de chez eux, mais je n’avais jamais osé me lancer au niveau de Ulule. C’est chose faite avec les Contes Japonais (qui rejoignent les Contes Merveilleux) et l’Encyclopédie des Dragons légendaires. J’aime énormément ce qu’ils font, même si vous me voyez peu en parler. Les contes sont bien arrivés, l’encyclopédie pour sa part n’arrivera que courant 2021, mais c’est totalement normal après tout ! Il faut le temps que tout se fasse correctement et je préfère attendre que de tout avoir tout de suite !
Fanelia : Un artbook, Colors, le premier Ulule auquel je participais. Pour les curieux, les Artbooks sont quelque chose que j’affectionne particulièrement et j’avais totalement craqué en voyant les couleurs, les illustrations. Je ne regrette absolument pas et j’aime énormément son travail. Vous l’avez peut-être remarqué, mais ce n’est pas le seul Artbook de cette année, mais ça… Ce sera pour après !  Je la suis à présent sur les réseaux sociaux et je suis ravie de l’avoir découverte ♥
Maliki : Sur le coup, ce n’était pas de la découverte ! J’avais déjà vu des romans et des BD à la librairie et à la bibliothèque, je connaissais le blog, suivais sur Twitter… Mais je n’avais jamais eu la possibilité de participer aux Ulule ! C’est chose faite avec le Maliki Blog 3 où… J’ai un peu craqué en prenant le trio en fait ! Mais je ne regrette pas… Les avoir dans la collection et pouvoir les lire n’importe quand sans aller sur le site internet est juste un vrai régal ♥
AngelMJ : Un manga, cette fois, nommé Whisper in the Dark. Je vagabondais sagement lorsque je suis tombée dessus, j’ai lu quelques pages sur Tapastic pour me faire une idée et ensuite ? Si il est dans la liste, c’est que j’ai craqué, finalement, voyons… Ce n’est pas le seul manga du lot, mais ce fut le premier sur la plateforme. J’ai hâte de le recevoir également, de découvrir en physique tout ça.
Aerinn : Qui fut suivi par le trio de Chronoctis Express, parce que n’ayant pas les tomes précédents il a fallu – comme Maliki – que je prenne le tout… Oui, je suis un cas… Alors, de base, j’en entendais déjà parler, du coup j’attendais juste l’opportunité pour pouvoir me lancer dedans.  Quelle ne fut pas ma joie lorsqu’une page Ulule est arrivée et m’a permis de prendre le lot. J’ai également hâte de pouvoir tout lire, mais comme pour d’autres : Patience !
Citrouille : Une découverte totale. Allez savoir pourquoi je me suis perdue du côté des romans et je l’ai vu : Archibald Twytter, Archéomage. Curieuse, j’ai lu le synopsis et… J’ai directement participer. Je suivais l’évolution de près, j’étais contente dès que les 100% sont arrivés, que les paliers se débloquaient. C’est fou, mais j’étais curieuse de voir jusqu’où cela irait ! A présent, je suis ravie de l’avoir avec les différents petits goodies ♥
Caly : Je la connaissais de loin, n’avais à nouveau jamais participer à un de ses Ulule et lorsque le Jardin de Citrouille(s) est arrivé j’ai sauté sur l’occasion… Pour l’anecdote Paypal m’en voulait à cette période et c’est Luna qui me l’a offert. J’aime énormément sa manière de dessiner, ses traits et sur le coup en apprendre plus sur des cucurbitacées fut un régal. Aux prochains Ulule, je saute dessus é_è
Jahyra : Alors, une nouvelle découverte par hasard. Je suivais mon fil Instagram et elle est soudainement apparue ! Curieuse, je suis partie voir et j’ai beaucoup aimé ce qu’elle faisait. J’ai pris l’early et je pense que je prendrai les deux autres livres quand je saurais. Je n’avais juste… pas les fonds nécessaires à ce moment-là (logique vu le gros morceau qui suivait…) Vous vous doutez que si j’ai craqué c’est que j’apprécie son trait, non ?
Noob : Il ne faut sûrement plus les présenter… Je les connais suite à Youtube, tout simplement, et je regardais en compagnie d’Inu. On en parlait pas mal et au final craquage. Autant sur l’un des gros paliers de l’Encyclopédie (… niveau goodies on va être vernies) que sur le jeu vidéo. Parce que oui, je n’ai pas résisté en le voyant. Enfin… Si… Durant quelques jours. Le facteur va finir par me haïr, je pense vu tout les paquets qu’il doit transporter par ma faute…
Namwhan : Un autre Artbook avec Echos ! Il me faisait envie… j’en parlais avec une amie qui a décidé de me l’offrir également… L’article est en cours de rédaction, mais c’était vraiment agréable de voir son évolution !
Némessias : Deux Ulule sur le coup😄 Le premier était celui avec les pins « Planetarium » et le second est un ouvrage appelé Astrologia. J’aime beaucoup ce qu’elle fait et ce qu’elle a réalisé avec Rowena également. Vous vous doutez que je suis ce qu’elle fait vu ma participation au second Ulule, non ? Les deux furent un vrai bonheur et vous pouvez déjà retrouver Planetarium sur le blog.
Tpiu : Ada, les mystères  de Cendréclat est un manga qui m’aura vraiment intriguée. J’ai vraiment hâte de voir ce qu’il donnera ! Il doit arriver courant 2021 si je ne me trompe pas ~ Je vous en parlerai en tout cas dès que possible.
Velkia : Carnet de voyage + Les sentinelles déchues, un duo… Parce que oui, j’ai craqué face à ce qu’elle faisait. Tout est bien arrivé, je dois vous en parler – j’ai pleiiin de notes sur Evernote, au secours – et j’ai réellement hâte !
DO Nairn : Lucie, Alchimiste de Cross ! A nouveau un roman et… rien qu’en voyant alchimiste je sautillais… Oui, j’aime cet élément… Est-ce grave ? Non ! Du coup après avoir lu le résumé et tout le reste, j’ai voulu participer😄 J’ai tout reçu également, je vous en parle tout bientôt ~
Yatuu : Erika et les Princes en détresse – tome 2 et là, vous allez me dire, « et le tome 1, où est-ce qu’il est ? » Comment dire que ce fut l’une de mes surprises de Noël ? Un cadeau offert par une amie qui se reconnaîtra en lisant ses lignes ! J’aime beaucoup le travail de Yatuu et j’étais juste ravie de pouvoir enfin me lancer au format physique dans cette aventure
Naha : Draw’in book 2020 est un artbook. Oui, j’ai une certaine fascination pour les artbook ahah… J’adore ça, me perdre dans les pages, observer les illustrations encore et encore… Ils ne restent pas isolés sur une étagère. J’ai hâte de pouvoir le voir en vrai !
Saw : Théa et ses shebeuls est un manga et plus précisément un one shot ! C’est suite à un partage sur un serveur Discord que je l’ai découvert et… Bah j’ai craqué vu que vous le voyez dans la liste… Ce sera courant 2021 qu’il arrivera à la maison et comme le reste, je vous en parlerai dès que possible.
Bleuts : David et öta premier voyage. Alors là… Il aura fallu le temps pour que je puisse me lancer totalement dessus. Je me suis cassé la tête parce que les cadeaux ne se payaient pas tout seuls, de leurs côtés… J’ai pris le premier tome, même si l’Artbook me faisait très, très envie. Il fallait bien faire des concessions ! J’aime énormément ses dessins, j’ai totalement craqué en fait devant… Brefouille, je suis hypée en attendant l’arrivée de l’ouvrage


Une belle liste, n’est-ce pas ? Et encore si certains livraient en Belgique cela aurait été bien pire. J’ai tout de même demandé pour certains, par sécurité et j’aurais eu une réponse positive dans deux cas. Encore merci à vous ♥


Ce fut aussi une année assez… Jeux vidéos ? Même si je n’en parle pas énormément sur le blog.


Une vente Vinted m’aura permit d’avoir le collector de Black Flag avec la figurine, le jeu PS3 n’était pas inclus, mais ce n’était pas un problème à mes yeux. J’étais toute contente de l’avoir, de découvrir, d’avoir ma première vraie figurine de cet univers !  A côté, des Pop se sont ajoutées également : Du Ni no kuni, Assassin’s Creed (parti chez une certaine personne qui se reconnaîtra ~) et Cuphead. Des petits univers qui me plaisent, dans lesquels j’aime me perdre.


Mais qui dit jeux vidéos dit aussi consoles et pc… Et là, c’est une vraie salve en fait… Sur PS4 : Tomb Raider et Rise of The Tomb Raider, Kingdom Hearts 3, The Last of Us, Crash Bandicoot et Ark. Pas mal de petites choses à faire, n’est-ce pas ? Sur Switch – ma console – ce sera Micetopia, SAO Fatal Bullet, Phantom Doctrine, Monster Hunter Ultimate Generation et Nexomon. Et encore, ce n’est qu’une partie… Je profite essentiellement des moments où il y a des promos parce que sinon je sais que je risque de vite être dépitée face aux prix parfois astronomiques… Pour le pc ? Oh, ce sont des jeux présents dans les Humble Bundle principalement ainsi que quelques surprises de personnes m’étant proches (FF XV, Fable The lost chapter et Mage of Mystralia) Pour ceux souhaitant s’inscrire sur Humble, n’hésitez pas à passer par mon lien de parrainage.


Et le reste dans tout ça ?

Tout doux, tout doux… Ceux me suivant l’ont peut-être remarqué, j’écris beaucoup dans Evernote – je le mentionne assez souvent – et je voulais préparer de l’avance… Cela peut sembler anodin pour certains, mais pas pour moi parce que cela me permet de mieux gérer mon temps. Il y a eu pas mal de retard avec la poste au niveau des arrivées de colis, mais ça c’est tout doucement réglé du coup je peux reprendre les Unboxing sans difficulté (… Sauf que tout recevoir d’un coup… ça fait mal aussi o_o ») et j’ai terminé une série l’année passée. Oui, ce n’est pas énorme… Mais je suis heureuse d’avoir terminé Food Wars même si ça me fait bizarre de me dire que je suis arrivée à la fin de ce manga qui m’a suivie tant d’années… Je vous en parlerai dans un article dès que possible. Il y a également eu la mise en place de « Des jeux et des livres » et vos retours m’ont fait chaud au coeur! Même s’il me faudra un peu plus de temps pour ceux-là, ça faisait réellement plaisir de vous lire !


J’ai également rejoint Studio JM Production, plus précisément le Pôle Konata en rédaction, communication tout en faisant de la correction dès que j’ai le temps. Une équipe avec laquelle c’est vraiment agréable de discuter, avec qui les débats se font et où la vision de chacun peut se montrer sans réelles difficultés. Je trouve ça réellement chouette, agréable et petit à petit j’ose un peu plus. Je suis ravie d’avoir osé passer le pas.


Et pour 2021 ?

Ahaha, si tout était prévisible ce ne serait pas amusant, n’est-ce pas ? 2020 fut déjà une année assez… originale ? Cela n’enpêche que je compte bien reposter un peu plus souvent sur le blog – raison des préparations, parce que oui, les articles types des jeux et des livres sont un peu plus longs – et j’ai de quoi faire ! Je remercie d’ailleurs certains auteurs de continuer de me faire confiance, je suis certaines que vous vous reconnaîtrez sans difficulté en lisant ces lignes !


J’ai également décidé de me remettre au courrier. Des lettres qui voyageront, un petit moment, un côté unique… Cela peut sembler étrange, mais ça me manque et les lettres ont un goût totalement différent du mail… Alors oui, je voudrais bien me relancer dedans en compagnie de diverses personnes. N’hésitez pas à me le dire si ça vous plairait, que ce soit par Twitter ou ailleurs. Ne vous inquiétez pas, je ne vous ennuierai pas à tout instant ! Je sais qu’il existait, avant, un site permettant d’échanger avec des personnes du monde entier, mais je ne le retrouve plus et je me dis que le faire avec vous peut être sympathique.

Je voudrais également reprendre certains de mes textes, continuer quelques histoires… Qui sait ? Peut-être y arriverais-je enfin ! J’en ai plusieurs, des petits contes, des histoires complètes… A voir ce vers quoi j’irai ! J’ai eu pas mal de blocages durant un moment, mais maintenant des idées reviennent… Plus qu’à voir ce que ça donnera ! ~

En espérant vous retrouver pour cette nouvelle année peu importe l’endroit !

ULULE – PLANETARIUM [Unboxing]

Coucou les matous ! Comment allez-vous ?


Mon premier Ulule reçu, pas le premier auquel je participais celui-ci étant « Colors » dont je vous parlerai à sa réception ! ♥ Des pins et un univers…


PLANETARIUM

J’étais chez Inu lorsque l’on est tombée sur cet Ulule. Habituellement, j’allais principalement sur les livres, mais cette fois les jeux de rôles et d’autres petits univers ont attirés l’attention. Que ce soit de ma part ou de celle d’Inu-chan. Il faut savoir que j’aime énormément les pins, même si je n’en ai pas tant que ça au final.


Du coup ?

Et bien j’ai craqué si je vous en parle… L’ulule avait atteint les 117% pour les curieux, ce qui est déjà un joli score même si comme d’autres j’aurais adoré qu’il aille plus haut. Les paliers étaient réellement intéressants. Je suis tombée dessus vers la fin, mais j’ai totalement fondu devant ce qu’avaient réalisé Nemessias (chez qui j’ai participé à son second Ulule ASTROLOGIA) et Rowena. J’ai choisi le Pack Carbone, celui regroupant les 5 pins, leurs cartes à collectionner et la carte A5 Deluxe. En tout 11 éléments si vous comptez bien !


Cinq petites planètes, vous l’aurez compris au titre. Chacune ayant un nom et un petit descriptif. A l’arrivée, je découvrais donc Soufre, Terry, Carbone, Khione et Aurora. Je me suis juste tournée vers la créatrice suite à un tout petit souci qui fut rapidement réglé, un énorme merci d’ailleurs pour la rapidité ! Mes préférés sont Soufre, Carbone et Khione pour ceux souhaitant le savoir !


Les pins sont en acrylique transparent, arrivé avec la partie illustrée protégée j’ai dû faire un petit appel à l’aide à une amie pour savoir comment enlever la dite protection. Une fois ceci fait, j’ai pu profiter des illustrations planétaires. A chaque fois que j’en enlevais une, je profitais, je savourais les apparitions… Il ne me reste plus qu’à trouver où les accrocher. Mais ça, c’est un autre souci !


Les cartes représentent les planètes sous formes humaines, des chibi d’une certaine façon qui sont juste ad-o-ra-bles ! Pour le moment, je les aie rangée dans l’une des pochettes contenant pins et carte afin de ne pas les disperser partout. Elles sont réellement belles, tiennent aisément dans une main et assez solides pour ne pas se déchirer même si elles se plient également aisément montrant qu’elles restent relativement souples. Bon je n’ai pas non plus été jusqu’au stade où on voit la pliure ne voulant pas abîmer !


Pour la carte A5, j’aime beaucoup son rendu ! Elle est agréable au toucher également et j’aurais adoré l’avoir en pins vu son côté totalement chou ! Ses couleurs sont agréables à l’oeil et on y retrouve d’une manière ou d’une autre des éléments rappelant… Eh bien les éléments. Il ne me reste plus qu’à trouver un support dans lequel la mettre afin de la protéger. Un cadre serait probablement le plus simple.


Deux petits éléments se sont également ajoutés par la suite, mais ils ne sont pas en rapport avec cet Ulule à proprement parler. Un badge représentant Nemessia, sa représentation dessinée et une arme en porte-clef d’un univers que j’apprécie énormément : La Master Sword. Je vous parlerai sûrement de l’univers Zelda dans « Des jeux et des livres » à un moment donné, il faudra juste le temps… Dont le fait de voir si je passe d’un univers à l’autre ou pas. Elle est également dans un acrylique transparent, solide, et si je m’écoutais je l’embarquerais partout. Un énorme merci… Même s’il ne fallait vraiment pas >////< Ce fut de très belles surprises.


Un Ulule que j’aurai vraiment adoré découvrir et qui me permet de me remettre dans le monde des pins. Un monde que j’apprécie énormément ♥ Et je suis ravie d’y être retournée avec ceux de PLANETARIUM qui me font bel et bien réaliser que j’adore ça, réellement. Je suis également ravie d’avoir découvert ces deux artistes !

Note : 5 sur 5.

Photographies par Neko ; Créations par Nemessias et Rowena

Coffret – The Promised Neverland [Unboxing]

Coucou les matous ! Vous vous demandez sûrement ce qui prend autant de temps pour des parutions sur le blog ? Et bien, la réponse est simple : j’ai du mal à prendre en main la nouvelle interface… Et je relis énormément de tomes afin de vous faire des articles complets. Oui, oui, ça prend pas mal de temps tout ça… En attendant je suis surtout sur Instagram. J’ai également un Tipeee où les contreparties sont liées à la photographie, l’argent récolté me permettra d’acquérir du matériel et de vous faire des unboxings de manière plus régulières.

Voici donc le premier, j’ai réussi à ENFIN acheter l’un des coffrets de ce manga que je suis depuis le début. Vous aviez vu l’Unboxing du service Presse lors de sa sortie également, mais je n’avais pas sût avoir les autres box’ de la série. C’est que les coffrets ou collectors reviennent bien plus cher…

Le coffret que l’on aperçoit lors de l’achat ou lorsqu’on le sort de l’emballage protecteur si on l’a acheté sur le net. J’aime beaucoup les illustrations, les traits et les tonalités… On voit l’avancée, le fait qu’ils continuent le combat sur celle de la première face alors que l’arrière nous montre ce que l’on découvrira dans le coffret ainsi qu’Emma avec sa tenue blanche au-dessus et sa tenue actuelle juste en-dessous. Un reflet d’elle-même, ce qu’elle a été et ce qu’elle est actuellement. Les effets sur l’eau et la lune me plaisent énormément… J’aurais bien aimé avoir la dite illustration au complet sans les éléments nous donnant un aperçu des acquisitions. Illustration que vous voyez un peu mieux ci-dessous :

Elle donne bien n’est-ce pas ? Certes, je m’égosille un peu sur une illustration, mais est-ce si grave ? Vous la retrouverez dans le tome 16 au chapitre 143 en noir et blanc pour les curieux. Et si on continuait ? Prêt ? Passons à la seconde partie du coffret :

Le coffret permettant d’atteindre les mangas et les silhouettes. J’apprécie les parapluies qui rappellent les numéros présents sur le cou de nos personnages, ils peuvent même nous donner des idées sur qui pourrait être en-dessous. L’autre illustration nous montre les Démons, ces êtres mangeant les humains ainsi qu’un Ratri. L’ambiance est plus pesante et dans des teintes chaudes, rougeoyantes… On pourrait presque dire plus sanglantes également. Les deux illustrations donnent réellement bien, même si ma préférence va sur celle où l’on voit les parapluies. Ensuite, sur le bas on y retrouve le logo de William Minerva donnant la sensation que le coffret pourrait faire partie de cette bibliothèque si spéciale… Et oui, je me suis amusée à tenter de comprendre le mot présent. Pour ceux souhaitant essayer :

Pour les personnes voulant la réponse, nous l’avons déjà vu dans l’un des tomes – le 3ème – et plus précisément dans le chapitre 17. Sinon, pour ceux ne souhaitant pas se casser la tête surlignez juste ce qui suit : Monster. Ce n’est qu’un détail, mais ça m’a fait plaisir de le voir !

Les éléments qui apparaissent ensuite sont, comme vous le voyez sur une photo plus haut : les deux mangas et un élément semblant en plastique. Voici tout ce que c’est en réalité :

Le tome 16, celui continuant la série et nous entraînant doucement vers la fin – plus que 4 tomes – de l’œuvre de Kaiu Shirai et Posuka Demizu. Il est nommé « Lost boy » et pour les curieux – si vous n’êtes pas encore là, n’hésitez pas à sauter la citation – voici le résumé :

Pour percer le mystère de la « fille au sang maudit« , Emma et Ray ont repris le chemin des Sept Murs. Une fois la porte passée, ils se retrouvent prisonniers d’un univers qui ressemble étrangement à Grace Field House mais où règne une inquiétante atmosphère. Perdus dans ce labyrinthe qui se joue des lois de l’espace et du temps, parviendront-ils à trouver la sortie ?

J’ai rapidement parlé du tome 15 sur Instagram pour ceux voulant connaître mon bref avis. Pourquoi ne l’ai-je pas encore ajouté ici ? La réponse est plus haut, mais je le ferai plus que probablement… Ou alors j’attendrai d’avoir lu les 20 tomes pour vous faire un avis complet sur le titre. En tout cas, j’ai hâte de me plonger dans ce seizième volume afin de savoir ce qu’il se passe et m’amuser, à nouveau, avec les petites énigmes/recherches. Ces dernières sont toujours présentes et ne sautent pas spécialement aux yeux durant la recherche même avec les petits messages se trouvant sur le rabat de la jaquette.

Le second élément est le Gag Manga, un One Shot de ce que j’ai compris plus humoristique. Ce genre de manga passe ou casse et peut ne pas être apprécié par tous… Je ne sais pas encore ce qu’il en sera, ne l’ayant pas lu au moment où j’écris ces lignes. Voici le résumé :

Retrouvez Emma, Ray, Norman et toute la bande en mode joyeux lurons dans des péripéties farfelues s’enchaînant à un rythme frénétique ! Parviendront-ils à s’évader de Grade Field House au milieu de cette avalanche de gags délirants ?! Quant à vous, parviendrez-vous à reconnaître toutes les scènes-clés qui sont ici parodiées ?

Sur la couverture, nous retrouvons le trio initial ainsi que Little Bernie… Ce lapin qui se trouve également sur la tranche du manga. Le style est totalement différent de l’œuvre originale, cela se voit aisément rien que ce que l’on peut découvrir sur les quelques cases visibles à l’arrière. De ce que je peux voir, en scènes-clés, on retrouve celle où Emma et Norman se cache suite au départ de Connie, voulant lui ramener sa peluche avant qu’elle ne soit trop loin. La discussion entre Mère-Grand (ou Grand-mère) et Isabella dans la salle secrète également… Il n’y a que celle où Ray retire le livre des mains d’Emma que je ne vois pas, hormis l’une des discussions qu’ils auraient pu avoir avant que Norman ne soit livré… J’aurais peut-être plus simple après avoir lu !

Et puis il y a les silhouettes, au nombre de cinq elles étaient protégées dans une pochette en plastique :

Nous avons donc cinq silhouettes dont deux d’Emma, une de Gilda, une de Ray et une de Don. Je m’attendais à en voir une de Norman, je l’avoue, même si j’apprécie énormément Emma et que les deux silhouettes montrent aisément quand elle est armée et lorsqu’elle est en sécurité quelque part. Chacune des silhouettes représentent à merveille nos personnages, ce petit groupe « principal » qui c’est formé au fil des tomes. Elles sont toutes détachables, même si je ne l’ai pas fait ayant préféré les laisser dans le coffret à l’abri pour le moment. Le plastique était assez solide sous mes doigts lorsque je l’ai prit en main et les silhouettes semblent se détacher facilement d’après ce que j’ai pu sentir.

Et voilà qui nous mène à la fin de l’unboxing de ce coffret que vous avez déjà sûrement vu un peu partout. Je reprends doucement, mais sûrement même si vous me voyez peu par ici. J’ai pas mal de petites choses à vous partager, un autre « Unboxing » à faire même s’il n’est pas littéraire, ceux me suivant sur Instagram ayant déjà vu de quoi je parle. Un indice ? Des pins ~ Mais j’avais envie de reprendre avec ce coffret ♥

Et de vôtre côté où en êtes-vous dans The Promised Neverland ? Le lisez-vous ou le regardez-vous ? Avez-vous des coffrets ou des collectors même d’autres mangas ?

Note : 4 sur 5.

Photographies par Neko ; Illustrations/Alphabet morse : Shueisha

Tags manga de Janvier

Coucou tout le monde ♥ Cet article sera un peu spécial vu qu’il reprendra les différents tags réalisés par Angel sur Twitter chaque dimanche auquel j’ai participé durant le mois de janvier. Si vous souhaitez y répondre que ce soit sur Twitter ou sur vos blogs je pense que cela ne posera pas de problème ! Si vous voulez retrouver toutes les réponses, n’hésitez pas à jeter un œil à ce Moment créé par Angel.

EOGcqfcWoAI5lLQ

  1. Ikumen After – 2 tomes, c’est l’un des Boy’s Love que j’ai préféré, dans lequel j’aime me replonger afin de retrouver l’atmosphère que le titre dégage. Cette douceur, l’homoparentalité, les bouts de chou qui sont un véritable rayon de soleil… Oui, j’ai réellement adoré ma lecture, je me sentais bien après celle-ci et ce titre rentre dans mes mangas coup de cœurs ! [Mes avis : 1 & 2]
  2. Yu-Gi-Oh ! – Composé de 38 tomes, de ma bibliothèque c’est la série comptant le plus de tomes actuellement. J’avais découvert l’univers avec l’anime et je m’étais doucement lancée dans la saga sous format papier… Me rendant compte qu’il était bien plus sombre en réalité. Un régal. D’ailleurs, une certaine personne se reconnaîtra, étant une aide inestimable dans le fait de compléter cette série !
  3. Bakemonogatari – acheté le mois passé en même temps que « Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX« , j’ai lu les deux premiers tomes à la suite ayant embarqué le tome 2 chez Inu-chan. Je suis curieuse de voir ce qu’il se passera ensuite ! N’ayant jamais regardé les anime, ayant évité les spoils, je ne sais pas du tout ce qui m’attends.
  4. Fushigi Yugi – Pré-publié de 1992 à 1996, il compte 18 volumes. Je l’ai découvert après sa suite « Fushigi Yugi – La légende de Gembu« , commençant donc… A l’envers. Comme c’est souvent le cas étrangement… Malheureusement, il me manque quelques tomes… Et c’est également l’un des titres pour lesquels je possède une édition collector (son tome 1) et qui est totalement dépareillé dans ma bibliothèque. Non, cela ne me dérange pas… Cela me fait même sourire car chaque tome possède sa propre histoire, son vécu sur le coup.

EOqdGLvXUAMx6wt

  1. Pokémon : La Grande Aventure – Le vrai premier manga que j’ai reçu, celui offert par ma grand-mère alors que nous étions dans une libraire. Ce n’était même pas le tome 1, mais j’étais ravie de me replonger dans l’univers Pokémon que j’adorais. Je le possède toujours dans ma bibliothèque, même si depuis j’ai pris les Intégrales de la première génération. Il faut encore que je me lance sur la suite, mais je suis ravie d’avoir pu enfin lire le tout.
  2. Fushigi Yugi : La Légende de Gembu – En fait, j’ai été happée par l’univers, les pouvoirs, ce monde qui apparaissait et les découvertes que je faisais. Les quatre dieux du ciel et de la terre, cette mythologie qui m’était inconnue… J’ai été subjuguée… Et j’ai souffert une fois arrivée à la fin.
  3. Vampire Knight – Aussi surprenant que cela puisse paraître à sa sortie j’ai eu… Un mal fou… Au point que je n’ai que le tome 1 et le dernier dans ma bibliothèque. Résultat ? Je lui redonne sa chance à présent et, cela peut surprendre, j’accroche bien mieux. Peut-être n’était-il pas fait pour moi à l’époque ?
  4. Yakitate!! Ja-pan : Un pain c’est tout – Un manga culinaire… Celui qui m’a lancée dans ce genre en réalité, celui qui m’a donné envie de faire du pain, m’a donné faim, fait rire… Et que je n’ai même pas au complet parce que je n’ai JAMAIS trouvé les tomes qu’il me manquait ! J’aimerais réellement une réédition, mais je pense que je peux rêver… Vous comprenez peut-être mieux pourquoi j’apprécie autant « Food Wars » maintenant !

EPOfzr6X4AAG6tR

  1. Magi : The Labyrinth of Magic – Une ode à l’aventure, aux mille et une nuit… Un vrai coup de cœur pour moi même si au début j’avais des doutes, j’avais peur que cela ne soit trop fanservice… Ce qui n’a pas été le cas, la série est devenue petit à petit plus complexe, plus sombre, plus politique même et je me suis attachée à chacun d’eux, je ne voulais qu’une chose la suite, encore et encore au point d’acheter les tomes déjà présents sur le marché à la vitesse de l’éclair. Il n’est pas difficile de dire que j’ai totalement craqué sur ce titre qui me fait rêver et m’entraîne aisément dans ses pages. [Mon avis sur le tome 1]
  2. Haikyû – Un manga de sport, l’un des genres avec lesquels j’ai le plus de mal et que j’avais découvert avec « Kuroko’s Basket« . J’ai bien plus de facilité lorsque je regarde l’anime pour ceux-là, réussissant mieux à me plonger dans ce qu’il se passe, à comprendre les scènes… Et pourtant « Haikyû » me subjugue à ce niveau ainsi qu’avec ses personnages, leurs liens, tout ce qui apparaît petit à petit. Un vrai régal que je ne regrette pas du tout d’avoir débuté même si je ne suis pas du tout à jour !
  3. Food Wars – Eh oui, je lis peu de mangas culinaires alors que je les apprécie énormément. Même si au début je me posais des questions – il faut dire qu’une certaine scène marque l’esprit – je me suis prise au jeu, j’ai salivé devant les recettes, j’ai commencé à aimer de plus en plus les personnages, la force de caractère de certains, leurs passés, leurs histoires et j’ai hâte d’avancer, de savoir la suite… Même si la fin approche tout comme pour « Magi« …
  4. Space BrothersSissel m’en parle assez souvent et m’a donné envie de me plonger sur ce manga de science-fiction que je n’ai jamais lu. Je suis réellement curieuse de sauter le pas, au point qu’il est dans le haut de ma WishList en compagnie d’autres titres de genre que je lis un peu plus à l’origine. Plus qu’à voir quand je me lancerai, quand je le trouverai, quand je me dirai un magnifique « Lançons-nous dans l’aventure !« , mais cela ne devrait tarder… Tout du moins, ce sera à coup sûr dans l’année !

 

Et voilà pour ce tout premier article basé sur un tag auquel je participe le dimanche sur Twitter, un tag réellement agréable et qui permet de découvrir de nombreux titres. Si certains d’entre-vous veulent y participer qu’ils n’hésitent pas, cela permettra peut-être de faire encore plus de découvertes ! Je n’ai pas ajouté les couvertures pour le moment, peut-être le ferais-je par la suite, il faut encore que je me décide correctement sur comment faire l’article. Mais j’espère qu’il vous aura plu ! Sur ce, on se retrouve lundi pour l’article sur l’un des titres présents justement ici : Bakemonogatari.

Passez un bon weekend ! Avez-vous lu certains des titres cités ? En avez-vous d’autres à proposer ?

Soutien

Bilan du mois de février

Coucou les matous ! Vous l’aurez attendu, mais le voici, le voilà le petit bilan qui… Aura prit son temps. Heureusement qu’il n’y a pas de règles disant qu’il faut impérativement le mettre en ligne début du mois, sinon je serais bien dans la galère me connaissant. Inu-chan a également réalisé un petit bouton pour le blog, pour les petits partenariats avec les autres blogueurs, alors n’hésitez pas à l’utiliser. Je l’ai mis juste en-dessous de ce petit paragraphe !

Test

Sauf que ce n’est pas tout ! Et non chers matous qui m’accompagnez depuis plusieurs années ou qui venez de me rejoindre à bord du navire Otaklive parce que… Le blog a 3 ans aujourd’hui ! Déjà 3 ans que je bosse dessus, que le pauvre subit mes remises en question, les moments où je me sens moins bien, mais également toute ma joie, les périodes me rendant heureuse. Il grandit avec moi, continue d’évoluer et vous êtes également présents. Tous. Oui, même toi qui vient de passer de manière inopinée car tu t’étais perdu. Je ne partirai pas dans des effusions de joie, mais sachez que vous retrouvez sur les réseaux sociaux, dans les commentaires ou ailleurs me fait toujours plaisir, même lorsque ce n’est qu’un simple petit coucou. J’en profite aussi pour remercier Maman Neko et Inu-chan pour être toujours présentes, pour me secouer quand il faut, me pousser un peu aussi à certains moments.

3 ans… J’ai du mal à réaliser que tant d’années sont déjà passées, tant de rencontres, de disparitions également et pourtant mon bébé rafiot qu’est Otaklive arrive à tenir le coup, à continuer d’attirer faisant qu’il grandit… Il est toujours mon navire, mais à présent des personnes naviguant sur leurs propres univers, leurs propres blogs, sites ou autres se trouvent aux alentours, apparaissent avant d’être poussé un peu plus loin par les eaux et nous nous revoyons parfois, parfois pas, mais cela restait une rencontre. Et chaque rencontre peut avoir son importance. Alors oui, merci à chacun de vous de venir par ici lorsque vous avez le temps, l’envie ou juste lorsque vous vous perdez. C’est en discutant que l’on découvre des perles, des gens et je ne regrette rien, aucun de mes choix. Je continuerai d’avancer, avec des personnes à mes côtés, des personnes qui s’éloignent, mais je continuerai de mettre un pied après l’autre surtout que je sais que certains êtres seront toujours là pour me rattraper si je venais à tomber, me prendre les pieds dans un obstacle. Je ne suis pas seule et tout ce que je veux c’est prendre du plaisir, écrire pour partager ce que j’aime, écrire car ça me plait. Ne pas se forcer, prendre son envol et avancer caractère par caractère. IRL je vais mieux, virtuellement je m’épanouis également et je vis de plus en plus, survis de moins en moins, tout en savourant ce que me réserve la vie.

anniversary-2x

La petite image qui m’a gentiment prévenue pour le bloganniversaire

Une petite publicité avant de commencer ?

tumblr_nahdkqczy91ttzn7oo1_500

Alors, cette fois je vous parlerai brièvement d’un forum. Tout du moins je vais essayer, vous savez que moi et la publicité cela fait souvent deux malheureusement. Je présume que vous connaissez Percy Jackson et l’univers créé par Rick Riordan ? Je sais que pour certains d’entre vous, la réponse est positive, pour les autres il faut savoir que Percy Jackson est une saga dans laquelle nous suivons un héros nommé… Oui, Percy Jackson. Bravo ! Dans celle-ci, nous suivons des demi-dieux et redécouvrons la mythologie grecque ainsi que – plus tard – la romaine au fil des aventures des différents héros, personnages des romans formant un univers cohérent et compréhensible. Il existe d’autres sagas écrites par l’auteur, une plutôt tournée vers la mythologie égyptienne et une autre vers la nordique.

Mais revenons à nos moutons dont Polyphème s’occupe voulez-vous ? La petite publicité – spécialement nekoïenne pour l’occasion – est pour le forum half-god. Un forum RPG basé sur l’univers cité ci-dessus, je suis sûre que vous avez lu sinon je feule, et à l’atmosphère vraiment agréable. Ils répondent rapidement aux questions et tout est vraiment complet au niveau des informations. Ma petite perso’ est encore en cours de création, mais je m’y incrusterai bientôt (Parce que bon… C’est bien beau de parler de Maïa à Inu-chan, mais il faudrait tout de même que les gens se fassent une brève idée de la petiote… Même si l’histoire est toujours en cours) et je suis certaine de passer de bons moments en compagnie des membres s’y trouvant. Si une question vous trotte par la tête, posez là, ils ne vous mordront pas et seront probablement heureux de vous répondre. J’apprécie également, beaucoup, le visuel qui a changé depuis peu. Si vous souhaitez lire le contexte, c’est par ici. N’hésitez pas si vous appréciez faire du rôleplay et si vous aimez la mythologie ou l’univers créé par Rick Riordan, je suis certaine que le forum vous plaira et que vous vous y amuserez également. Le forum possède aussi un serveur Discord pour ses membres où tout le monde peut papoter, rire, poser des questions et j’en passe. Que pourrais-je dire de plus… Hormis qu’il ne faut pas avoir peur de rejoindre cette bande de joyeux lurons je ne vois pas, vous serez bien accueillit j’en suis certaine que ce soit par les membres ou ceux gérant le forum.

 

Les derniers articles :

172085033004202

Le mois de février a été un peu plus remplit que celui de janvier (pour le bilan) et vous avez pu découvrir mon avis sur le tome 5 de The Promised Neverland et celui sur le tome 2 de We Never Learn pour ce qui est des suites.

Vous avez également pu lire mon avis sur le tome 1 de La fille du temple aux chats, celui sur le tome 1 du Light Novel Gobelin Slayer et sur le Mook Hommage au studio Ghibli. A côté de tout cela, le Tag Manga 2019 est également sorti !

7 articles en comptant le bilan de janvier, ça va ! C’est déjà une belle reprise avec de jolis rattrapages en tout genre.

Ce qui paraîtra au mois de mars :

tumblr_mt36aaGAAv1rc93aro2_500

Le mois devrait être relativement plus calme ayant repris le chemin des stages en plus de la formation. Mais, vous aurez un avis sur le tome 1 de Blue Spring Ride et un avis sur le thriller L’étrange affaire Laprades. A côté, j’aimerais vous parler du tome 1 de Minuscule, du Mook Dreamworks et du tome 2 de Gobelin Slayer. Mais ces derniers ne se trouvent pas dans les éléments dit « urgents » et au pire, vous les verrez apparaître durant le mois d’avril ! Je vous ferai également, sûrement, un petit article reprenant les couvertures d’un « tag » réalisé sur Twitter où il fallait mettre une couverture par jour durant une semaine afin de vous expliquer les raisons des différents choix.

Les dernières arrivées livresques :

74eedc393b64d6530fdc8726bb4a4524

… Comment dire que cette fois c’est énorme ? Je ne compte pas mes achats fait à la « Made In Asia » vu que c’était en ce début de mois de mars. Par contre, durant le mois de février il y a eu la foire du livres où je me suis rendue en compagnie d’Inu-chan. C’était une merveilleuse journée que je garde en mémoire. Mais qui dit foire du livres dit… Oui, vous l’aurez compris… De la lecture à tout vas ! Autant commencer par les livres acquits sur place – beaucoup de romans – pour cette fois. Prêt, on est parti pour un bon paquet…

Je vais commencer avec le cadeau d’Inu-chan, le tome 1 de Une étude en Soie que je lirai prochainement ! Il sera dans mon sac durant quelques temps surtout que j’ai terminé Le bois sans dessus dessous et autres histoires conthées il y a peu. Une belle surprise de 88 pages avec des illustrations qui me plongeaient dans les histoires présentent sans difficultés, qui collaient à celles-ci et le tout s’avérait purement adorable, remplit de délicatesse et m’aura grandement plu ! Ensuite, il y a le tome 1 de Rozenn où l’histoire nous parle de djinn justement, c’est tellement peu fréquent que j’ai sauté dessus. Au niveau des contes il y Quand la Lune descendit sur Terre, des contes mansis dans lesquels je plongerai probablement ce soir avant de dormir car je suis très curieuse de voir ce qu’ils vont réserver ainsi que Contes Merveilleux qui me met des étoiles plein les mirettes avec les illustrations. Mon côté adorateur de pirates, navigation, a également reprit le pas avec Sur des Mers Plus Ignorées, un roman qui aura été la base d’un des Pirate des Caraïbes. Il y a également Salem et A ma vie, à ta mort qui sont de la même autrice et dans lesquels je suis également pressée de me lancer… En fait, j’ai hâte de tout lire…

Au niveau des mangas, il y aura eu les tomes 1 et 2 de Granblue Fantasy, les deux premiers tomes de Blue Spring Ride et le tome 17 de My Hero Academia. De très belles lectures dont je vous parlerai probablement – d’ailleurs… Je n’ai jamais parlé du tome 1 de My Hero Academia sur le blog – lorsque j’aurai le temps. Parce que oui, ils ont déjà été lu depuis le mois de passé !

J’ai également des albums en plus sur Izneo, plus précisément des tomes 1 : Coffee and Vanilla, Too Close to Me !, Love under Arrest et Black Prince & White Prince lors de la promotion de la Saint-Valentin, mais ils ne furent pas les seuls car le tome 1 d’Akû – Le chasseur maudit c’est également ajouté. De l’amour pour les premiers et la préhistoire pour ce dernier, pas mal de changement n’est-ce pas ?

Enfin, il y a eu l’acquisition du Mook Hommage au studio Dreamworks : De la lune aux étoiles dont je vous parlerai dès que je pourrai. J’aime beaucoup ce format en tout cas et j’ai redécouvert des titres de films que j’avais vu il y a déjà plusieurs années.

Il y a donc eu sur le mois l’acquisition de 5 romans, 1 Mook, 3 contes et 11 mangas (autant papier qu’ebook)

Dans le lot 9 découvertes en plusieurs tomes, 7 One Shot et une avancée.

Les coups de cœur :

v7rq

Mais… Et les abandons ? Où sont-ils ? Comment dire que le mois passé, il n’y en a tout simplement pas eu, ce faisant j’ai préféré mettre de côté cette partie de mon bilan ! Si c’est pour mettre une case vide, à quoi cela sert-il après tout ?

Pour ce qui est des coups de cœur… Mis à part le tome 17 de My Hero Academia, le tome 1 d’Akû – Le chasseur maudit et Le bois sans dessus dessous et autres histoires conthées je n’en ai pas eu d’autres le mois passé, mais c’est déjà un bon début n’est-ce pas ? Une suite, un tome 1 et un livre plus jeunesse remplit de douceur. Le premier est une très bonne surprise, un tome qui m’aura réellement plu et fait ressentir diverses émotions en le lisant. Le second m’a transporté dans une époque peu présente, malgré tout, dans les mangas et que j’apprécie particulièrement, tout en me mettant des étoiles plein les yeux et me rendant curieuse par rapport à la suite. Quant au dernier, il m’aura transporté dans le bois sans dessus dessous où tous les animaux boivent du thé et où chacune des histoires possédait une douce morale.

Voilà, je pense avoir tout dit par rapport au mois passé et par rapport à l’événement du jour… Je n’ai aucune mémoire des dates alors lorsque j’ai vu que cela faisait déjà trois ans j’ai eu du mal à réaliser car ce n’est pas rien. Bien sûr je continuerai encore, sans forcer, en profitant de chaque instant, et j’espère vous retrouver aux prochains articles pour de nouvelles aventures et découvertes. Belle soirée les matous et… A l’aventure moussaillons !

Et de votre côté les matous comment c’est passé le mois de février ?

Tag Manga 2019

Coucou les matous, comment allez-vous ? Aujourd’hui, c’est un article assez spécial qui parait sur le blog vu que c’est un Tag Manga créé par Floriano de Parlons Manga pour le tag Manga 2019. C’est Chronique d’un Vagabond qui m’a tagguée et je le remercie, cela m’avait d’ailleurs grandement surprise vu que je ne m’y attendais pas du tout ! Sur ce, je vous laisse avec les questions et vous souhaite une bonne lecture.

Vos genres de mangas préférés ?

« L’idée ici n’est pas de répondre shonen, seinen ou shojo, ça n’a aucun sens, mais de savoir ce que vous préférez parmi les histoires d’aventure, fantasy, SF, sport, comédie, etc … »

Difficile à dire… Je répondrais naturellement la fantasy car c’est ce qui m’attire naturellement que ce soit en manga ou en roman, mais… Au fond je lis de tout, pour le malheur du porte-monnaie ou de l’espace restant dans la maison. Hm… Je vais tabler sur un mélange fantasy et aventure car c’est ce qui m’emporte le plus, même si les comédies et les tranches de vie me font également un bien fou.

Vos trois mangakas préférés ?

Jun Mochizuki, la mangaka de Pandora Hearts et Les Mémoires de Vanitas qui sont deux sagas manga que j’aime énormément (Oui, même si je n’ai pas tout Pandora Hearts dans ma bibliothèque >.< Mais je me rattrape petit à petit) J’aime énormément sa manière de dessiner ses différentes œuvres, de nous emporter dans ses univers et de nous y garder.

En deuxième place… Hm… Arf… Bonne question… Yuu Watase, je dirais, car elle m’a réellement attirée dans son univers avec Fushigi Yugi : La légende de Gembu et c’est elle qui m’aura vraiment fait apprécier les shôjos, me lançant dans ce type de manga. A présent, j’en aurai lu un bon paquet et c’est grâce à Luna que je me suis lancée – de base – dans Fushigi Yugi premier du nom. Oui. Elle a bel et bien sa place dans mes mangakas préférés ♥

Et la troisième… Rah que j’ai du mal à faire ce genre de chose… Quel mangaka s’y trouverait ? Hiromu Arakawa ? Je pense vu qu’avec Yuu Watase c’est la mangaka dont j’ai lu le plus d’œuvres. Je n’hésite que rarement à prendre l’un de ses titres, curieuse de découvrir ce qu’elle aura créé et ce même si j’ai l’impression de retrouver, de part son trait caractéristique, certaines têtes identiques entre les œuvres.

Trois femmes quand j’y regarde d’un peu plus près o_o

Vos trois maisons d’édition préférées ?

Mon trio de maisons d’édition préférées serait :

Komikku qui possède des titres me ravissant tellement lors de mes lectures et réussissant à me toucher d’une manière ou d’une autre. Quelque soit le genre, je n’ai pas encore eu de déception chez eux et je passe toujours de bons moments.

Ki-Oon est la seconde maison d’édition pour laquelle j’ai rarement été déçue d’un titre également dans leur collection et ils ont souvent de très belles surprises.

J’hésite entre Kana et Kazé à la dernière place du podium, ce sont deux maisons d’éditions que j’apprécie particulièrement de part les belles découvertes que j’arrive à faire dans leurs catalogues, des moments passés en compagnie de nombre de leurs titres.

En réalité, j’aurai eu un mal fou à répondre à cette question… Car pour moi, chaque maison d’édition possède une place dans mon cœur au fil des ans, des découvertes et des rencontres dans certains cas.

Un titre fétiche par éditeur ?

« À partir du moment où vous avez lu plus d’une série chez un éditeur vous pouvez l’ajouter à cette question. Parce qu’il n’y a même pas de choix si vous n’en avez lu qu’une seule … »

Akata : Les Nuits d’Aksehir

Delcourt/Tonkam : Fushigi Yugi – La légende de Gembu (Pour Tonkam) et Fruit Basket (pour Delcourt)

Doki Doki : The Rising of The Shield Hero

Glénat : Les Enfants de la Baleine

Kana : Assassination Classroom

Kazé : Le Chant des Souliers Rouges

Ki-Oon : Père et Fils (avec une hésitation par rapport à Beyond The Cloud et Pandora Hearts)

Komikku : Minuscule (même si j’ai hésité avec The Ancient Magus Bride)

Kurokawa : Magi – The Labyrinth of Magic

Nobi Nobi : Flying Witch

Ototo : Beyond Stray Dogs

Panini : Vitamine

Pika : L’Atelier des Sorciers

Soleil : Pray for Love

Taifu Comics : Ikumen After

Une déception en particulier, un titre ou genre qui vous a déçu au fil du temps ? …

 

Yo-Kai Watch qui est devenu réellement redondant à force. C’est dommage parce que même si c’est un manga pour enfant il y avait de quoi faire par rapport à l’univers.

Comment qualifieriez-vous votre année 2018 en manga (achats, lectures, objectifs réalisés ou non, …) ?

Une année assez… Calme ? Ce n’était pas la plus simple IRL, résultat j’ai pris du retard dans un peu tout que ce soit les achats, les lectures ou les chroniques. Je rattrape un peu tout ça à présent, petit à petit !

Vos objectifs pour 2019 en manga (achats, lectures, …) ?

« Même question que la précédente, mais il est ici question des objectifs qu’on s’est fixé pour cette année. »

Pour commencer finir d’acheter tous les Library Wars, les malheureux tomes attendent leurs compatriotes depuis un moment et… Bah je traine, parce qu’il y a toujours un titre qui apparaît par-ci, par-là et qui m’attire… J’aurai pût dire terminer Le Chant des Souliers Rouges, mais ça, c’est fait ! En autre série à finir – mais que j’ai entièrement lue, merci la bibliothèque – ce sont les Pandora Hearts. J’ai réellement adoré ce titre qui m’aura même fait verser des larmes à la toute fin.

Au niveau lecture… Heu… Bonne question ? C’est au gré de mes envies, découvertes, résultat je verrai bien ce qui me tombera entre les pattes et ce qui attirera mon regard au fil des mois et des sorties. Puis, y a quelques personnes qui sont là pour me retenir – ou me tenter – si j’exagère de trop.

Un titre (que vous recommandez) à lire en 2019 ?

Beyond The Clouds ! C’est vraiment l’un des mangas qui m’aura mis des étoiles les pleins les yeux dernièrement en plus de Le Chant des Souliers Rouges et Les Enfants de la Baleine. De quoi ? Il ne fallait en dire qu’un ? Ah bah zut !

Nuance avec la question précédente. Quel titre, parmi tous ceux que vous avez lu, vous recommanderiez à lire cette année ?

 

Magi – The Labyrinth of Magic, j’en parle autant que possible autours de moi. C’est vraiment mon titre coup de cœur depuis que je l’ai débuté, dans lequel je me replonge sans souci.

Un manga que vous souhaiteriez voir sortir en France en 2019 ?

Sinbad no Bouken, mais je peux rêver… C’est toujours dans l’univers de Magi, mais par rapport à l’histoire de Sinbad comme le titre le montre.

Et enfin taguez trois personnes pour faire tourner le tag !

« La dernière question n’en est pas une puisqu’il s’agit de taguer trois personnes qui devrons à leur tour y répondre. Pas de limite de temps pour répondre aux questions du tag, vous le faites quand vous voulez (ou vous ne le faites pas, ce n’est pas une obligation non plus). Vous n’êtes pas non plus obligé de taguer des personnes en retour. »

Hm… Qui pourrais-je tagguer ? Ah j’ai peut-être une idée :

@Rioko-Sakura du blog Les Animes & Co

@Euphox du blog Shiawase

@EspritOtaku du blog Esprit Otaku

@Luna du blog Audreybookoverlife

Voili voilou, j’espère que ça vous aura plût… Je n’ai pas l’habitude de faire des Tag du coup cela se ressent peut-être un peu. Passez une belle soirée les matous !

Bilan du mois de Janvier

Le mois de janvier fut relativement riche, que ce soit au niveau personnel que par rapport à la reprise du blog. Même si seulement deux articles sont sortis en janvier, cela m’a permis de me remettre dans le bain, de reprendre la main et de retrouver certaines têtes avec lesquelles je discutais auparavant déjà. Je remercie également Inu-chan, Maman Neko, Acchan et Luna de m’encourager au quotidien, d’être là pour me rebooster en cas de besoin ou me dire quand il y a quelque chose à modifier !

Les derniers articles :

172085033004202

L’avis général sur Assassination Classroom, cela faisait un moment que je souhaitais vous l’écrire et suite à la mort du pc j’ai dû le reprendre à zéro. Tout comme le reste en fait. Mais au final, j’ai pris encore plus de plaisir à l’écrire ainsi que pour refaire les autres articles qui sont en train d’être tapoté. Juste après cet avis général, ce fut l’avis sur le tome 4 de The Promised Neverland (celui sur le tome 5 étant sorti ce mois-ci) afin de rattraper mon retard sur cette série. Bien que les deux avis mit en ligne touchent des univers relativement connus – en même temps c’est logique – ils vous ont tout de même attiré et ça faisait plaisir de revoir des petits messages, par-ci, par-là.

Pour voir tous les avis mangas

Ce qui paraîtra/est paru au mois de Février :

tumblr_mt36aaGAAv1rc93aro2_500

L’avis sur le tome 5 de The Promised Neverland (qui est déjà là) sera suivit, au fil du temps, de celui sur le tome 2 de We Never Learn. Bien sûr, l’article Bilan que vous lisez actuellement compte dans ce mois de février. Un Tag Manga pointera également le bout de son nez et je remercie Chroniques d’un Vagabond pour m’avoir taguée, aussi surprenant que cela puisse paraître cela m’a fait plaisir que malgré que je revienne seulement on pense à moi pour cela ! Ensuite, je verrai bien. Rien n’est réellement prévu, mais cela paraîtra petit à petit 😊

Les dernières arrivées livresques :

74eedc393b64d6530fdc8726bb4a4524.gif

Avec les fêtes de Noël et de Nouvel An, pas mal de livres sont arrivés à la maison. Je me suis par exemple remise à jour jusqu’au tome 16 dans My Hero Academia, dans Food Wars jusqu’au tome 27 et dans Magi jusqu’au tome 30. J’ai également acquis le tome 2 du Light Novel de Goblin Slayer ainsi que le tome 7 de DanMachi. Pour le premier titre cité, c’est Maman Neko qui m’avait offert le premier tome dans lequel j’avais fini par bien accrocher au fil des pages malgré mon incompréhension de départ par rapport à un détail, quant au second… C’est tout simplement l’un des titres que j’apprécie dans les Light Novel que je lis et j’étais pressée de pouvoir découvrir ce septième volume qui m’a l’air d’aller dans un quartier un peu plus… Osé que les précédents tout en nous faisant découvrir la déesse Ishtar.

J’ai totalement terminé, dans ma bibliothèque parce qu’en avis c’était déjà fait, Le Chant des Souliers Rouges pour lequel il me manquait le tome 3 que j’avais lu par d’autres moyens. Craqué sur le tome 3 de Saiyuki, n’ayant pas vu le reste, lorsque j’étais avec Inu-chan car c’est un univers que j’apprécie depuis longtemps et j’ai grandis avec l’anime. (Le même jour, je repartais avec le tome 30 de Magi) Résultat, pour Saiyuki, je ne le classe pas dans les mangas débutés… Mais dans les craquages pur et dur.

Au niveau des cadeaux livresques, Luna m’aura offert Les Illusions de Sav-Loar dédicacé et le tome 1 de La fille du temple aux chats. Deux titres que je ne connaissais pas du tout, mais qui rien qu’après la lecture du résumé me donnent envie de me lancer dans la lecture. (Mais pour ça… On fini avant le tome 2 de Goblin Slayer !) Dans le premier, nous nous trouvons dans le royaume d’Ombre où les femmes possédant un Don sont persécutées par le Clos, Bleue – que nous suivrons – découvre ses pouvoirs lorsqu’elle devient adolescente et s’alliera à un groupe d’esclaves. Tout plein de thèmes dans ce roman qui me plaisent la plupart du temps, résultat je suis vraiment pressée de me lancer ! Pour le second, nous suivons Gen qui quitte son cocon familial afin d’intégrer un lycée de campagne, pour ce faire, il devra vivre dans un temple occupé par Chion – une cousine éloignée n’ayant aucun lien de sang avec Gen – et sa grand-mère. Le titre a l’air d’être réellement tout doux, ce qui fait un bien fou de temps en temps ♥

Maman Neko aussi m’a offert de la lecture ! L’intégrale de Les Pierres de Pouvoir a ainsi rejoint ma PAL ainsi que Le Royaume d’Esiah et le tome 2 d’Edwenn (Pour lequel j’ai réalisé qu’il me manquait le tome 1… Pas douée que je suis TT’) De la Fantasy comme je les aime ! Je suis réellement curieuse de les découvrir, même si pour le dernier cité il va falloir que j’attende un peu…

En emprunt, c’est relativement court car ce sont deux tomes de Reine d’Egypte qui ont été emprunté à Luna. Je lui avais offert le tome 1, il y a de ça plusieurs mois maintenant, et à présent je me lance dans la lecture de cette saga. L’Egypte n’est pas la nation que l’on retrouve le plus dans les mangas, mais découvrir ce pays à travers celle qui deviendra une reine-pharaonne est réellement agréable. Je vous en parlerai probablement à un moment donné car c’est une bien jolie découverte.

Au niveau manga cela fait 1 série empruntée, 3 remises à jour, 1 terminée, 1 découverte et 1 craquage.

Au niveau roman, 2 remises à jour et 4 découvertes.

Ma PAL

Les abandons :

AbleVastAfghanhound-size_restricted

Parce que oui, cela arrive également et ce pour diverses raisons. Là où certaines séries continuent de me plaire, d’autres, au final, ne me touchent plus autant ou me laissent un peu plus de marbre. C’est humain après tout et les goûts et les couleurs restent dans la nature. Ainsi, dans ma liste des séries abandonnées il y a Yo-kai Watch, je l’appréciais au début, mais j’ai l’impression de tourner en rond au fil des tomes faisant que je préfère abandonner, me concentrer sur d’autres séries qui me touchent plus. Cosplay Animal également, je n’arrive plus à raccrocher à ce manga, à m’y remettre… Mais je sais que là où elle ira, elle sera bien accueillie, Luna s’en occupera merveilleusement bien et je ne m’en fais pas. Au pire, le jour où je voudrai la relire, il me suffira de les lui emprunter. J’abandonne également Overlord en version manga, ma préférence allant réellement au Light Novel que je trouve bien plus complet et que je préfère tout simplement (Mon côté lectrice de romans qui ressort un peu par rapport à ça, je pense)

Cela fait un total de 3 séries abandonnées.

Les coups de cœur :

v7rq.gif

Alors, alors… Pour le mois de janvier, mes coups de cœur vont pour commencer au tome 30 de Magi : The Labyrinth of Magic qui nous permet de retrouver d’autres personnages, de revoir Ali Baba reprendre sa place dans ce monde qui a bien changé et je me demande ce que donnera le tome suivant. Ensuite, au tome 4 de The Promised Neverland que j’ai donc relu et que je vous ai chroniqué il y a peu. C’est, pour le moment, mon tome préféré et celui qui aura fait une charnière avec ce que nous avons connu à Grace Field House et ce qui nous attend dans le monde extérieur. Et je peux également mettre dedans le tome 1 de Reine d’Egypte que j’ai seulement découvert grâce à ma Luna fin du mois passé, du coup, vu que je ne l’avais pas lu lors de l’achat pour le lui offrir !

Ce sera tout, pour le moment par rapport aux mois passés. En espérant que l’article n’aura pas été trop long à lire… Je vous remercie d’être arrivé ici et j’espère vous revoir pour les prochains articles !

Et de votre côté les matous, votre mois de janvier c’est bien passé ? Vous avez fait de belles découvertes ?

Récapitulatif du mois précédent

Coucou les matous ! Comment allez-vous ? Ici, un peu fatiguée avec les derniers jours où je n’ai pas arrêté, mais ce n’est rien. Cela ira mieux prochainement… Enfin, il vaut mieux vu que le 6 je reprends ma formation !

Aujourd’hui, je tente un petit quelque chose… Il aurait été plus facile de faire un « Les achats du mois » comme avant, mais j’ai eu envie de changer un peu… Voyons ce que cela donnera. Après tout, sans essayer, il est difficile de savoir ! Vous êtes prêt ? On est parti !

 

Les derniers articles parus :

172085033004202

Pas grand-chose ces derniers temps, il faut dire que mon temps sur Word était occupé par mon Projet d’accueil qui a fini par avoir 24 pages écrites. C’était rude, mais j’y suis parvenue !

Durant le mois d’août vous en avez eu 5, même si normalement un sixième aurait dû pointer le bout de son nez – mais le côté IRL a fait que je suis rentrée trop tard ces différents jours – ainsi vous avez pût découvrir en Light Novel le premier tome de Re : Zero des éditions Ofelbe ainsi que le tome 1 de Beyond the Clouds des éditions Ki-Oon en manga. Deux titres très différents, mais qui m’ont énormément plût pour le malheur de mon porte-feuille.

Au niveau des suites, le tome 2 de The Promised Neverland et le tome 8 de Takane & Hana sont enfin arrivé ! Oui, il aura fallu le temps, mais vaut mieux tard que jamais. J’apprécie énormément la série de The Promised Neverland, je suis très curieuse de voir ce que va réserver la suite, ce que donnera l’extérieur. Quant à Takane&Hana, ce huitième tome était plus lent que les autres… J’espère que la suite sera plus entraînante, même si j’adore toujours autant cette saga.

Nous avons également terminé la série Le Chant des Souliers Rouges avec le tome 6 de cette dernière. Une courte série qui fut remplie d’émotions et qui m’aura bien marquée au fil de ses tomes.

Pour ceux qui se poseraient la question, l’article ayant le plus de vue sur le blog est celui sur le Light Novel d’Overlord… Il a engrangé durant le mois d’août plus de 200 vues. Je ne sais pas pourquoi, mais il attire depuis quelque temps…

Les petites modifications :

tumblr_nahdkqczy91ttzn7oo1_500

Alors, alors… qu’y a-t-il eu de modifié par rapport au blog dernièrement ? Pour commencer l’adresse mail, tout simplement qui n’est plus kymeria@mail.be mais otaklive@gmail.com suite à un piratage. J’ai mis à jour cette information dans la partie « Me contacter » peu après la création de la nouvelle adresse.

Le matériel a également été légèrement modifié, et oui. Mon ancien ordinateur a bien bataillé jusqu’à présent, mais il commençait sérieusement à devenir beaucoup trop vieux. Maman Neko est venue à ma rescousse et à présent, j’utilise un nouvel ordi. Toujours un Packard Bell, mais il fonctionne très bien par rapport à ce que je veux faire. Pour Office, je suis passée d’Office 2007 Oui, j’y étais encore – à Office 2016 et je ne suis pas trop dépaysée heureusement. Non… Le plus gros changement pour moi est de passer de Photoshop à GIMP, mais je finirai par prendre mes marques ! Jouant sur Steam, j’avais également le souci de la maniabilité sur certains jeux… Vu que je ne jouais qu’au clavier/souris et le problème est réglé suite à l’achat d’une manette, certes elle vient de chez Action, mais elle fait très bien son travail. D’ailleurs, afin de pouvoir faire plus de photos en extérieur à l’aide de mon GSM j’ai également acquit… Une batterie externe ! Et oui… Ce sera plutôt utile je pense…

J’ai également activé le partage automatique sur les réseaux sociaux lorsque je publie quelque chose afin de gagner un peu de temps. Comme il m’arrive souvent de publier de manière random, il est fréquent qu’une minute après je doive quitter l’ordinateur et connaissant ma mémoire de poisson rouge je risque d’oublier de partager le malheureux article… C’est plus sûr et au moins vous savez ce qui est paru sur le blog !

Les futurs achats et articles :

o4v7

En fait… Je n’ai rien de réellement prévu. Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez vu que j’ai acquit les tomes 1 de @Ellie des éditions Kana et le tome 1 de The Dungeon of Black Company aujourd’hui. En fonction des sous, j’achèterai sûrement la suite de Re : Zero (le tome 4), mais également les tomes manquant de Moi, quand je me réincarne en Slime, le tome 29 de Magi ainsi que ce qui me passera sous la main et m’attirera. Il m’arrive souvent de changer d’avis en plein milieu du magasin et me balader avec une liste ne me sert à rien… Alors, autant laisser faire le « destin » sur les titres qui arriveront chez moi !

Au niveau des articles qui paraîtront en septembre, vous aurez à coup sûr celui sur le tome 1 de Dr.Stone qui devait paraître cette semaine de base ainsi que l’avis sur le tome 4 de Kuroko’s Basket Replace PLUS, les tomes 1 et 2 de Spiritual Princess et le tome 6 de RikuDo – La rage aux poings. Après, ce sera en fonction de mes lectures, de ce dont je veux parler, etc. J’ai de quoi faire et je compte bien vous embêter avec tout ça ! Pour ceux qui s’inquiète lorsqu’ils voient le mot Service Presse, je tiens à préciser que je reste fidèle à moi-même que le manga soit un SP ou non et Maman Neko, Luna ainsi que d’autres personnes sont témoins que je ne fais aucun favoritisme, ils ont le même traitement de faveur que les autres.

Mes lectures du mois écoulé :

2b776153bc3dabff32b4d88741e2ea9582d7ebff_hq

Comment dire que c’est un bon gros paquet de lecture qu’il y a eu… Il faudrait que je pense à faire une photo pour cette partie de ma Pile Lue (et non pas de ma PAL ni de ma PAC… Là vous en avez pour dix ans… Du moins pour la seconde, la première se vidant souvent très, très vite), mais je me débrouillerai pour le mois écoulé sans… Comment dire que j’ai la flemme de repartir en quête des tomes éparpillés un peu partout dans la maison ?

Commençons par… Ah bah, la dernière collection Hachette tient ! C’est grâce à Maman Neko que je peux me lancer dedans car… Bah on ne l’a pas encore en Belgique. Une fois par mois, nous nous rendons dans le nord de la France pour les courses et elle m’a offert – avec le tome 2 de Moi, quand je me réincarne en Slime – les deux numéros sortit des DragonBall des dites éditions Hachette Collection. J’ai lu le numéro 1 pile à la fin du mois d’août. Je ne sais pas si j’en parlerai sur le blog… Je verrai bien, mais en tout cas retrouver l’univers de DragonBall que je connaissais principalement par l’anime fait plutôt plaisir !

Aux éditions Kurokawa, ce sont CandyLife, le tome 1 de OnePunch Man, le tome 1 de Moi, quand je me réincarne en Slime et le tome 28 de Magi qui ont été (re)lu. Un quatuor plutôt différent en soi. Pour les deux premiers j’avais profité de la brocante de Temploux pour repartir avec et découvrir ou redécouvrir le titre. OnePunch Man est vraiment un titre dans lequel il ne faut pas se prendre la tête, ça fait du bien, quant à CandyLife je ne savais pas dans quoi je me lançais et au final je ne suis pas déçue de l’acquisition non plus, cela reste une histoire d’amour, mais j’ai plutôt bien apprécié parcourir les pages du manga. Du côté de Moi, quand je me réincarne en Slime et Magi, c’était un duo de relecture dans la joie et la bonne humeur. Le premier afin de pouvoir lire le tome 2 en sachant où j’en était arrivé auparavant et le second pour me remettre dans le bain avant le tome 29… que je n’ai pas encore acheté, mais que je prendrai dès que possible.

Du côté de chez Ki-Oon, j’ai continué Barakamon avec le tome 5 qui m’a tout aussi plût que les tomes précédents. J’aime énormément le côté positif de cette série, elle fait un bien fou et je la classe volontiers dans mes titres Feel Good. Il y a bien sûr eu Beyond the Clouds dont je vous ai parlé sur le blog et que j’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ♥ Une très belle découverte !

Pour ce qui est de Kazé, j’ai relu le tome 8 de Takane&Hanace qui était mieux pour en parler n’est-ce pas ? – ainsi que les tomes 1 et 2 de Spiritual Princess. Pour le premier, vous avez déjà eu mon avis dessus dans un article et dans celui-ci je ne vais donc pas en parler plus quant au second… Les articles arriveront, mais sachez qu’au début j’ai eu du mal avec les graphismes avant de réussir à faire abstraction de ceux-ci et de finalement les apprécier un minimum tout en m’attachant à l’histoire. J’ai également lu le tome 2 de The Promised Neverland comme vous le savez et c’est une série que j’apprécie également. A voir comment elle évoluera !

Des éditions Komikku, j’ai seulement lu le tome 2 de l’Enfant et le Maudit et relu le tome 2 – à croire que j’aime les tomes 2 – de Somali et l’esprit de la forêt. Je vous en parlerai probablement, mais ce sont deux séries de chez Komikku que j’adore ♥ Bon… Il y en a beaucoup de cette maison d’édition en fait… Mais là n’est pas la question ! Je suis toujours émerveillée par L’Enfant et le Maudit, par les traits de Nagabe quant à Somali et l’esprit de la forêt j’aime énormément les dessins, observer les détails, suivre nos personnages, j’ai des étoiles plein les yeux.

Et il me reste un trio de maisons d’éditions où je n’ai lu… Qu’un titre chez chacune d’elle. Du côté d’Ototo, ce sera le tome 2 de Made In Abyss qui m’aura entraînée et fait froid dans le dos avec l’un des personnages, j’aime énormément redécouvrir l’univers que j’ai découvert sous forme d’anime dans la version manga qui est tout aussi jolie. Cette saga est un vrai coup de cœur. J’ai également lu un manga de chez Delcourt/Tonkam qui s’avère être le tome 24 de Food Wars et wow… J’apprécie toujours autant ce manga, ce qu’il s’y passe et les différents protagonistes. Hâte du tome 25 ! Enfin, il reste les éditions Kana chez qui j’ai lu le one shot Ristorante Paradiso, également trouvé sur la brocante de Temploux et une douce découverte aussi. Les graphismes sortent de l’ordinaire, mais une fois le temps d’adaptation effectué c’est tout bon !

Niveau roman, j’ai lu le tome 2 d’Hayden j’ai été plus que ravie de retrouver Eli et toute la flopée de personnages ainsi que les nouveaux. Je me demande ce que réservera le tome 3 vu ce que celui-ci nous a fait connaître. J’ai également terminé Assassin’s Creed – La croisade secrète et je suis toujours émerveillée de voir comment ce que j’ai connu en jeu peut être raconté sous forme de livre, tout ce qu’il y a à découvrir également… Surtout que c’est l’un des jeux vidéo que j’adore, alors lire les romans est une continuité à mes yeux.


 

Je pense que ce sera tout actuellement, je ne vois pas quoi ajouter et il serait bête de tourner en rond. Je me suis dit que ce serait un peu plus intéressant qu’un article « Achats », même si vous ne voyez pas vraiment tout ce que j’ai pût acheter sur le mois écoulé cela vous donne une légère idée. Ce soir, je me lance dans le tome 2 de Moi, quand je me réincarne en Slime ayant terminé ce matin le volume 2 de DragonBall. Je me creuse encore la tête sur les différents articles qui paraîtront… Mais nous verrons bien !

Une belle rentrée à ceux qui rentrent ce lundi – et même ceux rentrant plus tard – et tout plein de bonheur à tout le monde.

H.S. – Harcèlement scolaire

Hey les matous ! Comment allez-vous en ce moment ? Je sais qu’il y a peu d’articles mit en ligne dernièrement, mais celui que vous avez sous les yeux actuellement m’a prit pas mal de temps et était très, très dur pour moi vu qu’il me ramène plusieurs années en arrière. Je ne sais pas du tout de quelle manière il sera accueillit, mais je ressens le besoin de parler de cela. J’ai le cœur qui bat la chamade alors que je le mets en forme…

♦♦♦♦

44481bcf598630f13199f12a41a3df70

Le harcèlement scolaire n’est pas quelque chose d’anodin, pourtant on en parle peu et ce sujet reste malheureusement tabou quelque soit le pays. Ironiquement, avant cela restait dans la sphère « scolaire » et externe à chez soi, alors qu’à présent ce type de harcèlement est également entré dans le « cyber-harcèlement ». Vous vous demanderez sûrement pour quelles raisons je parle de cela, à présent, alors que ce sujet n’est pas en rapport avec le thème principal du blog.

Et bien si, il existe des mangas en parlant, osant le mentionner mais également d’autres supports. Mais avant d’en parler revenons rapidement sur ce sujet, sur ce fait de société que beaucoup tentent de cacher ou qui peut sembler anodin aux yeux de certains. Malheureusement, le harcèlement peut mener à des circonstances dramatiques et marquera à vie la victime de celui-ci si cela ne mène pas à une fin prématurée.

Les blessures liées au harcèlement peuvent être physiques, mais surtout morales. L’envie de disparaître, de comprendre ce que l’on a pût faire de mal, d’en finir peut assaillir la victime qui se replie sur elle-même car ses appels à l’aide ne sont pas entendu ou ne peuvent être formulés. Vous me direz sûrement « Mais Neko, il suffit d’en parler c’est tellement facile ! » et je vous répondrai par la négative.

Ce n’est pas facile car la personne harcelée sait qu’il peut y avoir des répercussions, que tout peut s’envenimer autant que s’améliorer. C’est un peu comme s’il jouait à pile ou face… Avec sa propre vie. Une vie qui n’est déjà plus réellement la sienne, mais qui est devenue de la survie. Se taire, se faire tout petit, tenter d’éviter au maximum d’attirer l’attention même par mégarde et finir par s’éteindre cela arrive réellement.

Le fait de parler du fait d’être harcelé peut autant être une bonne qu’une mauvaise chose, surtout dans nos pays où, ironiquement, la personne sera peu aidée. Pire lorsque les personnes l’apprenant nient cela alors que le harcèlement existe bel et bien. Après tout « Ce n’est qu’un jeu, tu n’es pas réellement une cible » voire tout simplement un « Je n’ai rien vu… Je ne savais pas. » Parce que oui, de telles brimades peuvent ne pas être visibles.

Il est tellement simple d’être « gentil » avec la personne lorsque les parents apparaissent ou un adulte quelconque – à moins que l’adulte en question participe également à rabaisser la malheureuse personne – alors que le quotidien de la victime est un véritable calvaire. La pression sur ses épaules s’accentue, la crainte également et cet être humain pourra totalement chambouler sa manière d’être. Adieu la joie de vivre quotidienne, adieu l’envie de se rendre à l’école ou de rencontrer des gens, en réalité la personne peut même se dire adieu à elle-même.

Je ne sais pas si vous réalisez ce que cela fait de voir des personnes tenter de mettre fin à leurs jours alors qu’autours de vous certains rient sous leurs vestes ou font, encore, des remarques désobligeantes. Je ne sais pas non plus si vous savez ce que cela peut faire de se sentir aussi bas que terre, d’être dans un puits sans fond et d’espérer au fond de vous de voir apparaître une main pour vous secourir, quelqu’un qui sera assez fort pour ne pas suivre le courant choisit par les autres et qui tentera de vous venir en aide.

Il est tellement plus simple de détourner le regard ou d’être du côté des harceleurs, des bourreaux, que d’oser aller contre eux. C’est la nature humaine qui est ainsi, faite pour être solitaire malgré l’impression que cela donne. Après tout, rabaisser quelqu’un, c’est se montrer supérieur à lui et lorsque plusieurs personnes se liguent contre une autre cela semble naturel de traiter cet être comme étant « inférieur ». Même si cela ne sera jamais dit ainsi, même si certains se diront que « Ce n’est pas normal ».

L’impuissance apparaît autant chez la victime que chez les observateurs de la scène qui peuvent penser que quelqu’un finira bien par agir, qu’il y a bien assez de monde pour cela. Et bien non. Non, parce que tout le monde pense ainsi, c’est une manière de se décharger sur les autres, de se dire que quoi qu’il arrive nous ne serons pas fautif alors que si… Cela peut vous sembler étrange dit comme cela, mais je vous assure que c’est le cas car il y a une chance parmi plusieurs milliers pour que quelqu’un ose. Parce qu’il faut sortir de la masse, se faire repérer et risquer de devenir également une cible pour les bourreaux. Ce n’est pas réellement le rêve de la majeure partie qui préfèrera rester tranquillement dans son coin afin de minimiser les risques.

Jusqu’au jour où un événement se passera. Un drame, une réaction bien plus importante que précédemment ou juste un autre être osant quitter la masse d’observateur afin de tendre une main salvatrice. Quelque soit le grain de sable s’ajoutant, cela aura une répercussion et cette dernière sera soit positive soit négative. Et c’est à ce moment là que l’on entendra des « Je ne t’ai jamais rien fait moi, tu ne vas pas m’en vouloir », « On reste ami/e ? » voire « Je ne comprends pas ce qui l’a poussé à faire cela… ».

c5133d709d54ff31edd27ba0ed65d562

Ce harcèlement se retrouve dans différents univers, dont les œuvres de fictions. Vous connaissez tous, ou presque, A Silent Voice de Yoshitoki Oima présent aux éditions Ki-Oon et existant en film d’animation. Nous y suivons Shoko et Shoya, la première est sourde et était la cible favorite du second lorsqu’ils étaient en primaire pourtant lorsqu’elle quittera l’établissement suite à tout cela, ce sera Shoya qui deviendra la cible de ses camarades au point qu’au début de l’histoire notre héros pense et s’apprête à se suicider, mais avant cela il décide de s’excuser auprès de Shoko. Ce faisant quelque chose d’inattendu se passera et chamboulera les plans de Shoya… Je n’en dirai pas plus, mais il est facile de voir à quel point un retournement de situation est possible tout en voyant jusqu’où l’intimidation, le harcèlement, peut mener. Suivre l’évolution de Shoya au fil des sept tomes formant cette série, mais également celle de Shoko était un véritable régal qui m’aura également fait pleurer en plein milieu de la gare. (Article complet sur le titre : A venir)

A côté de ce gros titre, je peux également mentionner Vitamine de Keiko Suenobu qui est un One-Shot sortit aux éditions Panini et qui n’a pas été réédité à ce jour si je ne me trompe pas. Trouvé par hasard en occasion, je l’avais prit sans savoir ce qui m’attendait et j’ai rapidement été mise dans le bain. Sawako – l’héroïne – semblait avoir une vie normale, pourtant ce n’est pas le cas. Non, ce n’est pas une magical-girl camouflée, mais une collégienne ayant un petit-ami abusant d’elle physiquement alors qu’elle n’est pas d’accord. Sa vie au collège changera de tout au tout lorsqu’elle sera vue dans une position douteuse avec ce dernier – alors qu’elle ne voulait pas du tout – et Sawako deviendra le souffre-douleur de sa classe. Ses parents ne l’aideront que très peu et ce sera ses retrouvailles avec une ancienne passion que la sauvera de l’enfer dans lequel elle se trouvait. La douleur de notre héroïne est belle et bien présente, du début jusqu’à ce qu’elle se retrouve réellement et recommence à avoir confiance en elle. Une confiance détruite au début lorsque tout son « monde » s’écroule et il lui faudra du temps avant de se relever grâce à cette passion qui avait été rangée dans un carton durant des années, jusqu’à ce jour… Un rien peut sauver une vie et ici ce sera quelque chose d’anodin aux yeux de la majeure partie des gens, mais qui avait en réalité une place importante pour Sawako même si ne pas être soutenue durant un bon moment l’aura blessée, elle aura fini par se reconstruire et c’est ce qui compte réellement. (Avis : à venir)

Si l’on se base plus simplement sur la phobie scolaire et la peur du regard des autres le titre Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka de Syoichi Tanazono présent aux éditions Akata peut également être mentionné sans difficulté. Ici, c’est l’action d’un professeur qui engendrera le fait que Masatomo ne désire plus se rendre à l’école. Il a peur du regard des autres, des rumeurs pouvant circuler et il n’arrive plus à s’intégrer ou à se comporter naturellement avec autrui. Sa scolarité ne sera plus « ordinaire », mais une vocation naîtra au fil du temps. Une vocation qui lui permettra d’avancer, de faire une rencontre importante et d’être, au final, une personne ayant retrouvé sa joie de vivre. (Mon Avis)

Par rapport à la phobie scolaire, je suis tombée grâce à Raven sur la courte BD LUCE réalisée par AmeFumikka et Eurasiam qui se trouve sur Mangadraft. Cette BD nous parle avec un ton juste de la phobie scolaire, de ce que l’on ressent et de ce qu’il est possible de faire pour s’en sortir, de l’aide que l’on peut recevoir. Ce fut une très belle surprise et je remercie Raven pour m’avoir envoyé le lien. Que ce soit les dessins ou les dialogues, ils font mouche – à mes yeuxmarquant le lecteur et pouvant le renvoyer à son passé ou le faire réaliser que cela n’est pas simple pour les personnes touchées par la phobie scolaire. (BD)

Dernièrement, j’ai également regardé le film La chasseuse de géants d’Ander Walter où la morale m’aura touchée : « On est plus fort que ce que l’on croit ». Barbara est une jeune fille solitaire, vue comme étant une originale, et partant en croisade contre des géants. Est-ce vrai ou tout cela se passe-t-il dans sa tête ? La réponse est donnée dans le film au bout des 1h45 de visionnage. Ne vous attendez juste pas à voir un film fantastique, mais préparez-vous à un film plutôt psychologique. Ici, notre héroïne sera malmenée par certains de ses camarades et avancera petit à petit jusqu’au final. On réalise aisément les raisons l’ayant poussée à se protéger et à vouloir protéger autrui, même si aux yeux des gens cela semble étrange. Non… C’est réellement la morale qui m’aura touchéeque vous avez lue plus hautet les liens se formant entre quelques personnages qui finiront par comprendre Barbara, à ne pas la voir comme une personne ayant des problèmes. Il est difficile d’en dire plus sans vous parler des raisons la poussant à faire cela et bien que le film ne tourne pas autour du harcèlement scolaire à proprement parlermême si Barbara le vit d’une certaine manière – je pense que cela peut permettre de se rendre compte de la force que l’on a en chacun de nous.

Enfin, je parlerai de Cœur Vanille de la saga des Filles au chocolat de Cathy Cassidy et se trouvant aux éditions Nathan ainsi que Pocket Jeunesse. Cela pourra en étonner certains, pourtant Honey sera la cible du cyber-harcèlement alors qu’elle se trouve en Australie, près de son père, au point que certaines de ses nouvelles camarades changeront de point de vue sur la demoiselle. Cela la blessera moralement, jusqu’à un certain point, et je me suis mise à apprécier ce personnage lors de ma lecture. Une lecture qui m’aura permit de changer ma vision sur Honey, de la voir différemment et de souffrir à ses côtés pendant que son monde se fissurait au fil des pages. Pourra-t-elle se reconstruire ? Arrivera-t-elle à s’en sortir ? Tout cela apparaît durant le roman.

Bien entendu, ce « thème » peut se retrouver dans d’autres titres mais également toucher des personnages secondaires. Après tout, ce n’est pas spécialement le héros qui peut être une cible. Un peu comme dans le monde réel au fond, où nous ne sommes pas toujours celui qui est victime du harcèlement. Parce que oui, lorsque nous lisons nous ne sommes que spectateur de ce qu’il se passe sur les pages nous faisant face, des pages nous percutant la majeure partie du temps ou nous faisant réaliser la souffrance d’autrui. Nous nous trouvons à la place des observateurs lointains, de ces personnes qui ne peuvent pas réagir, mais qui voient la souffrance d’autrui. Nous ne sommes pas avec eux, comme ses amis se trouvant au loin, et pourtant on encourage les personnages, on tente de les aider à surmonter ce qu’ils vivent… Mais surtout nous nous mettons à leurs places, parce que c’est par leurs yeux que nous découvrons l’œuvre. Cette souffrance devient la nôtre, d’une manière ou d’une autre, et lorsque l’on a vécu des situations proches elle peut devenir bien plus forte, résonner en nous.

e1101fa1

Une résonance pouvant nous faire réaliser jusqu’où on a été, ce que nos proches ont pût subir s’ils ont essayé de nous aider ou de se dire qu’au fond, eux aussi étaient perdus. Il est difficile de comprendre, au premier coup d’œil, ce que l’autre ressent, ce qu’il vit et comme souvent la communication est rompue lorsque quelqu’un est harcelé cela devient encore plus difficile. La majeure partie du dialogue est, pratiquement, non verbal à moins que l’harcelé trouve le courage de passer le mur s’étant construit entre lui et les autres. Pour se faire, il lui faudra du temps et se rendre compte qu’il y a des personnes qui ont réellement confiance en lui, des personnes qui seront toujours là quoiqu’il arrive. C’est extrêmement difficile, mais possible. Le plus important est de ne pas abandonner, de tenter de montrer à la personne que vous êtes là pour elle et ce même dans les moments les plus difficiles, même si vous avez peur. Un jour, elle vous remerciera d’avoir toujours été présent, de ne pas l’avoir laissé sombrer dans un puits sans fond et vous pourrez revoir cet être sourire. Tout du moins s’il ne se renferme pas, encore et encore, sur lui-même…

Je n’ai aucune idée de la manière dont cet article vous touchera, mais j’espère tout de même qu’il « résonnera » d’une manière ou d’une autre en vous. Pour être sincère, j’ai souffert en l’écrivant car de nombreux souvenirs sont revenus, certains positifs et d’autres négatifs. Comme beaucoup, j’ai eu du mal à en parler, j’ai encore des difficultés maintenant car je sens ma gorge se nouer et mon cœur se serrer. Actuellement, mes yeux sont encore embués. Pourtant, je sais le bien que cela peut faire de se libérer, de se savoir entendu, d’avoir quelqu’un à ses côtés et de ne plus sentir que l’on s’enfonce dans quelque chose de gluant dont on ne peut s’extirper. Il est possible de s’en sortir, mais il ne faut pas croire que l’on sera réellement indemne… Quelque chose se brise à l’intérieur lors de cette période pouvant être plus ou moins longue, une part de nous-mêmes et comme les personnages que l’on découvre lors de nos visionnages et lectures nous devons nous reconstruire. Cela se fait à son rythme, variable en fonction de chacun lorsque cela est possible.

Je vous laisse à présent, en espérant ne pas avoir été trop radicale… J’ai eu du mal à mettre des mots à certains moments, mais cet article me trottait dans la tête depuis un moment déjà. C’est chose faite et les prochains seront moins radicaux (je pense…), mais il fallait vraiment que j’en parle. Je me doute que cela ne plaira pas à tout le monde, mais tant pis. Ce qui est certain, c’est qu’écrire tout ça m’aura fait du bien même si tout le long j’aurai eu du mal.

Tout plein de câlins et de rayons de soleil les matous, sachez que vous êtes vraiment adorables.

Note de Neko : Une amie m’a dit, par après, que le manga Les Fleurs du Mal pouvait également en parler. Ne l’ayant pas lu, je ne saurais pas le dire mais n’hésitez pas à me dire si cela touche l’un des domaines cités dans l’article.