Lecture commune #5 – Online The Comic – Tome 1

Coucou les matous ! Comment allez-vous ? Il n’y aura pas eu grand-chose cette semaine, pour la simple et bonne raison que je suis malade. Cela s’améliore avec le temps, mais ce n’est pas encore le top … Là, par exemple, j’écris en ayant un bon 38°7 de fièvre. Ça passera, comme d’habitude, mais c’est pas vraiment le meilleur moment à passer.

En ce vendredi, je vous entraîne dans un manga dont je n’avais pas encore parlé sur le blog et que vous n’avez même pas aperçu dans mes achats mensuels (logique vu que celui du mois passé n’est même pas mit me direz-vous…) Si vous désirez d’autres avis, n’hésitez pas à vous rendre chez Allandryll, Thiboutsu et Xander. Prêt ?

« Online The Comic »

couv_276161

7€99 – Shônen – 192 pages

Mai Yashiro est une jeune fille qui mène une vie tout à fait ordinaire. Mais son existence bascule le jour où elle reçoit un mystérieux jeu vidéo dans sa boîte aux lettres. Elle va alors être obligée d’affronter en duel des adversaires de plus en plus forts ! Quand l’un des deux joueurs perd une partie, il est condamné à être mutilé ou voir un de ses proches mourir…

Pour cette nouvelle édition d’une lecture commune, nous nous tournons vers un « Survival Game » adapté d’un roman en ligne japonais même si ce premier tome sera bien plus explicatif qu’autre chose. D’une certaine manière cela s’avère logique étant donné que nous ne sommes qu’au début et lâché – tout comme Mai – face à ce drôle de jeu se trouvant dans une console ressemblant, à mes yeux, à une PSP.

Ce jeu vidéo se nomme « Nightmare », cauchemar si vous préférez en français, et porte plutôt bien son nom vu ce qu’il peut se produire pour ceux échouant. Perte d’une personne comptant pour le perdant, perte d’un membre et ce jusqu’à la mort cela s’avère relativement rude que ce soit psychiquement ou physiquement. Heureusement pour les joueurs – n’ayant pas spécialement demandé à le devenir à l’origineil existe une méthode pour réussir à récupérer l’un de leurs membres lors des combats contre des monstres.

Mai, notre pauvre petite héroïne, menait une vie tout à fait normale avec que ce jeu ne se retrouve gentiment dans sa boîte aux lettres et qu’elle se retrouve forcée d’y jouer sous peine de ne pas avoir les 100cp par jour et… De perdre l’un de ses membres ou une personne de leur entourage. Bah oui, il faut bien une contrainte pour forcer les joueurs à faire leurs parties quotidiennes. De ce fait, Mai et les autres se retrouvent obligés d’y jouer bien malgré eux afin d’éviter les dommages collatéraux ou physiques pour un simple manque de cp.

Qui dit jeu vidéo dit, forcément, rouages provenant de ce monde. Ainsi, nous y retrouvons même un guide du débutant afin d’aider les nouveaux venus se lançant dans l’inconnu. Le hic ? Nightmare n’est pas vraiment connu à 100% et il existe, de ce fait, de nombreuses zones d’ombres par rapport à ce gentil jeu dont certaines classes semble-t-il. Car oui, nous y retrouvons des éléments de RPG, mais également de bon vieux tactical. En gros un côté plus habituel et un autre plus cérébral, de quoi être bien casse-pipe pour les joueurs dans certaines situations.

Mais allons voir, un peu, l’histoire les matous. Comme vous l’avez lu Mai était une personne comme vous et moi avant de recevoir un jeu. Ce jeu que je vous ai déjà expliqué un peu plus haut pouvant mener à la perte d’êtres chers ou de nous même. En l’état, on s’attend à être dans un climat de tension tout le long sauf que… Ce n’est pas le cas de ce premier volume où le côté de la vie quotidienne et les personnages donnent un ton menant plus vers la comédie que l’angoisse. Les adeptes du genre risquent bel et bien de le trouver beaucoup trop léger.

De plus, les nombreuses explications coupent le rythme apparaissant. Certes, il en faut pour bien comprendre, mais je les ai tout de même trouvée beaucoup trop nombreuses et, dans certains cas, traitant de sujets plutôt connus. Après tout, qui ne connaît pas les « Coups critiques » ? … Non, ce n’était pas vraiment une question Matidiot, retourne te reposer sur le coussin s’il te plait. Sinon, si l’on retire cela, elles ont tout à fait leur place dans ce premier tome car, étant le tout début, elles nous permettent de mieux comprendre certains éléments de ce nouvel univers ce qui n’est pas un mal en soi.

Par contre les personnages en eux-mêmes me donnaient l’impression de prendre cela à la légère… Au début du moins, car cela commence à changer vers la fin me faisant dire que le deuxième tome ne sera pas tout aussi « doux » que celui-ci. Bon, tout est relatif par rapport à la douceur, mais contrairement à d’autres titres tel que King’s Game il s’avère que le premier volume de Online The Comic est bien plus tendre. Cela peut ou non plaire, pour ma part cela ne m’a pas découragée à découvrir la suite. Par contre le côté simplet des personnages… Erm… Comment peuvent-ils l’être autant ? Sérieusement, ils jouent à un jeu où ils peuvent tout perdre et… Ah bah non, on va continuer de vivre normalement en discutant de tout et n’importe quoi. Bon, d’accord ça peut être utile pour oublier la rudesse du jeu macabre et sanglant dans lequel ils se sont retrouvés, mais… Je ne sais pas… Être un peu plus touché par tout ça, ce serait bien, non ?

Pour ce qui était des dessins, je n’ai pas grand-chose à redire sur le coup. Lorsque les personnages se trouvent dans le jeu, on y retrouve des encrages bien plus prononcés que dans la vie réelle ce qui montre bien la différence entre les deux univers à mes yeux. Mis à part cela, ils ne m’ont pas fait mal aux yeux et permettaient une différenciation des lieux et protagonistes sans difficultés. Ils sont certes communs – et plutôt mignons pour notre monde – mais sont maîtrisés et sans bavures de ce que j’ai pu voir. J’ai juste eu du mal lors des tranches de vie où le fond est blanc relativement souvent… J’aime bien voir de temps en temps l’endroit où je me trouve ou un élément servant de rappel. Par contre, j’adore Mai lorsqu’elle est dans le jeu ! Le charadesign était vraiment bien sympa, je trouve ! Mais là encore, les goûts et les couleurs varient en fonction des gens.

Enfin, il me reste à parler de l’édition en elle-même. Online The Comic est un manga sortit aux éditions Delcourt (Aka Delcourt/Tonkam maintenant pour ceux ayant oublié) et étant le manga d’une amie j’ai évité de le plier dans tous les sens… Pas trop envie qu’elle me râle dessus après car un pli serait resté quelque part… En tout cas, pour le petit test habituel du « Je le fourre dans mon sac en mode pas le temps au milieu de tout mon bazar » ce fut une réussite. Il en est ressortit indemne, sans casse. Donc, n’hésitez pas à l’embarquer avec vous, il survivra sans problème tel un Minion. Pour ce qui était de la traduction, là de tête je ne me souviens pas de gros soucis présents… mais ayant le cerveau dans le brouillard je ne pourrai pas en être certaine (et comme j’ai oublié de l’écrire sur ma version papier… Baka Neko…) et du côté du papier, bah il était correct je trouve. Je tournais les pages sans difficultés, sans apercevoir à chaque fois la page d’après et elle a gentiment gardé son encre. Pour ça, ma camarade de prêt me l’a même dit ne pas avoir eu de souci donc pour ce niveau là cela fait un double avis.

La lecture en elle-même n’aura pas été totalement concluante, mais je lui laisse sa chance pour le tome 2. J’ai juste du mal, la plupart du temps, quand les explications coupent totalement tout le rythme présent et malheureusement, cette fois, ce fut le cas, mais j’ai tout de même bon espoir pour le deuxième volume vu la fin du premier. Ce premier tome est donc, pour moi, en demi-teinte. Ni totalement bon, ni totalement mauvais, mais possédant des forces et des faiblesses pouvant ou non faire du tort au lecteur en fonction de son ressenti, de ses lectures passées. Pour ma part, je pousserai tout de même jusqu’au tome 2 car je ne reste jamais sur un tome 1 en lui-même pour me faire un avis sur le fait de continuer ou non. Plus qu’à espérer que mon amie me le passera le temps d’une journée pour le lire avant que je ne le lui rende sinon j’irai voir à la bibliothèque lorsque j’irai mieux. Dans mes souvenirs j’y avais vu la série et, au pire, je repartirai avec autre chose.

Et vous les matous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Comptez-vous l’essayer ou allez-vous attendre l’avis sur le tome 2 avant de vous lancer ?

Site de l’éditeurExtrait

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s