Platinum End – Tome 5

Hey les matous ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Pas trop mal ? Tant mieux alors parce que je ne compte pas vous lâcher sans vous donner de la lecture. Comment ça c’est sadique pour les portemonnaies ? Et bien s’ils veulent se plaindre qu’ils rejoignent la Ligue des Portemonnaies Maltraités et surtout vidés par leurs propriétaires. Le mien s’y trouve déjà… Il a un rapport de plusieurs pages à remettre au secrétariat à cause de mes craquages…

Je vous emmène vers un titre dont j’avais totalement oublié de parler auparavant sur le blog alors que comme beaucoup je le lis. Ne cherchez pas ma logique à deux centimes, je n’en ai pas, mais ayant reçu le tome cinq dans la boîte aux lettres de la part de Kazé et Anita je me suis dit qu’il était peut-être temps de parler du titre. Je les en remercie, comme d’habitude, et vous entraîne à présent dans un monde proche du nôtre !

« Platinum End »

platinum-end

6€99 – Shônen (?) – 192 pages

Après une scène touchante, où Saki révèle à Mirai les raisons qui l’ont poussée à se suicider, elle est désormais décidé à participer au combat. De son côté, Mukaidô, rongé par la maladie, veut supprimer Metropoliman au plus vite pour éviter qu’il ne prenne le pouvoir. C’est alors qu’un nouveau candidat désaxé et haineux enlève la femme et la fille de Mukaidô…

Dans ce cinquième tome nous retrouvons Mirai, Saki et Mukaidô pour la suite de leurs aventures et de leurs combats permettant ainsi à Metropoliman de réapparaitre, mais également à d’autres personnages de prendre également place dans l’histoire. Dont un qui, comme vous l’avez découvert en lisant le résumé, sera un nouveau candidat.

Ce tome nous permet de voir les liens tout à fait logiques entre Mukaidô et sa famille, mais pas seulement étant donné que l’importance de Saki augmente petit à petit, faisant que l’un des personnages tentera de se dépasser. Et je dois avouer que j’apprécie assez de voir les dépassements de chacun, leurs choix et leurs désirs que ce soit au niveau des humains ou à celui des anges. D’ailleurs, le fait de découvrir un nouveau candidat inclus de découvrir un nouvel être angélique, mais lequel apparaîtra cette fois ?

L’histoire avance également, nous laisse un temps de repos avant de reprendre plus violemment et l’on se demande sans problème ce qu’il se passera, si quelqu’un mourra sous nos yeux ou si ce ne sera pas le cas. Après tout, nous savons que Metropoliman n’est pas l’être le plus sympathique du monde. Nous continuons à en apprendre un peu plus sur certains personnages et principalement sur le nouveau venu ce qui est tout à fait logique.

D’ailleurs, les personnages ont leurs mentalités qui évoluent au fil du temps. Espoir, désespoir, sentiment d’inutilité ou d’utilité et j’en passe tant il y en a se retrouvent dans ce tome 5 de Platinum End. Des sentiments qui rendent les protagonistes humains, pas de simples marionnettes ou êtres de papiers. Qui n’a jamais ressenti ces diverses émotions un jour ou l’autre ? De plus, nous nous rendons compte qu’il n’y a pas que les candidats qui risquent leur vie… Tant que nous y sommes, le nouveau venu me fait froid dans le dos à ses heures perdues. Il ne me rassure pas du tout et je me demande jusqu’où il serait capable d’aller.

Les dessins sont réellement bien réalisés je trouve, même si cela reste assez subjectif au fond. Les différents personnages possèdent des traits propres, les adultes ne ressemblent pas aux adolescents et il est facile de lire les émotions de la plupart d’entre eux. Des émotions voyageant sans cesse et pouvant être relativement fortes surtout chez certains protagonistes. J’ai beaucoup aimé l’un des lieux apparaissant dans ce volume et où le groupe de Mirai se retrouvera, même si je n’ai jamais vu ça tout au-dessus d’un immeuble, mais cela est peut-être possible. Je ne me suis pas renseignée sur le sujet après tout. Et puis… Et puis, rien que pour la couverture je suis aux anges – sans jeu de mot pourri avec les créatures ailées qui apparaissent dans le manga – et je m’amuse toujours autant à cause des effets présents sur celle-ci et sur les autres. Oui, je suis un enfant à ce niveau là…

Platinum End est un titre où l’on retrouve pas mal d’action lorsque l’on tourne les pages, mais qui peut nous permettre de réfléchir sur ce qui compte réellement à nos yeux. Pour quelles raisons utiliserait-on les flèches ? Pour notre profit personnel ou pour celui d’autrui ? Qu’est-ce qui nous pousserait à tenter de nous suicider ? Quel ange apparaîtrait si l’un d’entre eux décidait de pointer le bout de son nez ? Les réponses sont multiples et réellement en fonction de chacun d’entre nous car nous n’avons pas le même vécu, le même ressenti, les mêmes envies ou espoirs.

Mis à part tout cela, Platinum End est un titre que j’apprécie toujours découvrir au fil du temps et ce même si j’avais quelques doutes au tout début de l’aventure. Pourtant Tsugumi Ohba et Takeshi Obata refont un travail réellement appréciable au fil des tomes et je ne m’ennuie jamais durant a lecture. Vu ce qu’il se passe à la fin de ce cinquième tome, que se produira-t-il dans la suite ? Cette question me taraude et je ne peux qu’imaginer, pour le moment, toutes les situations possibles.

 

Et vous les matous que pensez-vous du titre ? Où en êtes-vous si vous le lisez ? Y a-t-il un personnage que vous préférez ? Si vous ne le lisez pas encore comptez-vous l’essayer ?

Site de l’éditeurExtrait du tome 1Mini Site

Publicités

11 réflexions sur “Platinum End – Tome 5

    • Neko dit :

      Ah c’est vrai que le tome 2 était en deça, mais ça arrive assez souvent que des tomes ne soient pas hyper emballant alors il vaut mieux toujours tenter le tome d’après par sécurité ^^ »

      J'aime

      • Neko dit :

        Évite xD Je risque de l’ouvrir et de le refermer tout aussi vite. C’est encore pire dans les jeux vidéos où… Je bute carrément mes alliés à frapper au hasard TT » (enfin une amie a aussi fait en sorte que la caméra ne voyait plus que le mur… Très utile xD *joue en duo*)

        Aimé par 1 personne

      • Xander dit :

        Courageuse de trouver du plaisir dans Platinum End ^^ Je trouve que la série stagne depuis le tome 4. Je vais écrire ma chronique pour lundi, tu verras :p

        J'aime

      • Neko dit :

        J’avais un mal fou au début avec Platinum End pourtant, ahah. C’est marrant de voir les différences ^^

        Je ne saurai la lire que si je termine mes travaux TT » (oui, l’une de mes profs a décidé qu’elle allait modifier ses directives… 5 jours avant la date de rendu du boulot… On l’a depuis le début de l’année ce travail TT)

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s