Fire Punch – Tome 1

Coucou les matous, comment allez-vous ? Moi ? Je suis plutôt fatiguée, mais je m’accroche. Le 1 juin approche à grand pas et les examens avec lui… Que je déteste cette période (Et oui, j’ai déjà eu un exam’ il y a peu qui c’était bien passé. Heureusement d’ailleurs.)

Aujourd’hui nous nous dirigeons vers un titre tout feu tout flamme qui ne sortira que le mois prochain. Et non, je ne vous parle pas de Fire Force sur le coup, sortit ce mois-ci,  même s’il faut avouer que le thème du feu à l’air d’être fréquent pour le moment… Je remercie d’ailleurs une nouvelle fois les éditions Kazé et Anita pour la découverte du titre longtemps en avance et pour la box qui l’accompagnait. Prêt à vous rendre dans un monde extrêmement froid ?

« Fire Punch »

fire-punch-1-kaze

7€99 – Seinen – 192 pages

Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa soeur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Ah, Fire Punch. Le titre tant attendu par pas mal de monde et que j’ai découvert grâce à la box presse reçue le mois passé. Pas de remarques sur ma vitesse de pointe du moment je vous prie sinon je vous offre une maquette, trois travaux sur Word – si pas plus, j’ai arrêté de compter – et tout ce qui va avec l’arrivée des examens.

Fire Punch n’est pas un monde de Bisounours et si vous cherchez de la chaleur humaine – et surtout quelque chose de joyeux – passez votre chemin. Vous ne trouverez pas cela dans ce manga, certes la chaleur sera là, mais pas du tout celle à laquelle vous pensez. L’être humain n’est pas vraiment un être de bonté et la noirceur humaine est belle et bien présente sous nos yeux… Jusqu’aux pires vices.

Certes, certaines actions pourraient être compréhensibles grâce aux pouvoirs de certains « élus » surtout dans un monde où la nourriture semble bien moins présente que dans le nôtre, où la chaleur est une rareté. Pour survivre jusqu’où seriez-vous capable d’aller ? Certains choix paraissant inhumains à nos yeux, le sont également pour certains personnages mais d’autres préfèreront essayer de vivre un minimum, même si cela sera probablement mal vu par d’autres.

Le cannibalisme est-il quelque chose de simple à réaliser ? Non. Et les habitants du village, présents au début du manga, le montrent chacun à leur manière. Certains s’y adapteront mieux que d’autres, mais cela ne sera pas le cas de tout le monde. Peut-on garder notre humanité en mangeant de la chair humaine ? De quelle manière cela sera-t-il vu par des personnes extérieures ? La réponse arrive assez facilement en soi, mais ne sera probablement pas la plus heureuse.

Bien entendu, il y aura d’autres éléments pouvant heurter la sensibilité de celui qui lit le manga et qui risquent de marquer d’une manière ou d’une autre le lecteur. Certains auront du mal à se mettre dans la peau du héros – ce qui était mon cas – ou du mal avec les autres personnages. Pour ma part, j’ai plutôt apprécié Sun qui a un caractère diamétralement opposé à d’autres que l’on croise au cours du récit. Et… Je pense que je l’aime bien justement parce qu’il est comme un petit rayon de soleil.

Mais laissons les personnages de côté pour nous tourner un peu vers l’histoire, histoire qui – comme vous l’avez-vu plus haut – n’est pas la plus heureuse existant. Nous rencontrons notre héros et sa sœur au début du manga, deux personnages vivant heureux malgré la vie rude qu’ils connaissent. Malheureusement pour eux, ces moments heureux finiront par disparaître tout comme la chaleur s’en est allé de nombreuses années auparavant. Seul un monde froid subsiste, un monde où la survie prime sur le reste et où les bassesses humaines réapparaissent.

Et bon sang, je n’étais pas à l’aise lors de certains événements. Pour d’autres suites à des travaux scolaires j’étais déjà drillée (Oui, oui, le cannibalisme est entré dans mon programme d’étude à un moment… Me demandez pas pourquoi je l’ai vu en long, en large et en travers, mais voila ce fut le cas… Pareil pour l’esclavage) ce faisant je n’étais pas si choquée que cela par les éléments déjà connus grâce aux cours.  Enfin, en même temps je commence à être habituée à pas mal de chose… Mais pas à tout semble-t-il. Je dois avouer ne pas avoir tout prédit en avance au niveau de ce que l’être humain était capable de faire dans un tel environnement…

D’ailleurs, ma curiosité est restée titillée par certains élémentsmême si nous avons des réponses pour quelques uns d’entre eux dans ce premier tome – et c’est pour ça que je serai curieuse de découvrir le tome 2. Je note pour la suite que les certitudes ne le sont pas toujours en tout cas vu la surprise que j’ai eue et je n’étais pas la seule. Vous vous souvenez sûrement que je ne suis pas la seule à lire les mangas à la maison et bien ma mère c’était également lancée dedans pour le meilleur et pour le pire…

Parce que oui, elle était assez expressive tout au long de sa lecture. Souvent à coup de « Pourquoi ? » certes, mais cela ne l’a pas empêchée d’être également intriguée par un point. Bon deux, parce que cette histoire d’Elus semble un peu plus l’intriguer que moi sur le coup (Même si je suis curieuse sur ce point également). Plus qu’à voir comment cela apparaîtra dans la suite et si cela continuera d’aller dans la noirceur humaine. (Un p’tit rayon de soleil perdu please ! Comment ça je rêve ?)

Pour ce qui est du dessin, il fait son boulot en nous permettant de savoir qui est quimême au fil des anset les lieux. Par contre, je me suis encore faite avoir avec Sun au début par rapport à son sexe cela commence à être un peu trop fréquent ces derniers temps. Je suis une bille pour reconnaître une fille d’un garçon ou un garçon d’une fille ou quoi ? (Oui, je sais la phrase veut dire la même chose *tousse*)

Du côté de l’édition, j’ai reçu l’épreuve non corrigée qui se trouvait dans la box presse et je dois dire que malgré tout c’était franchement agréable. Comme Xander, je n’ai pas vu grand-chose de problématique dans l’œuvre hormis, à de très rares moments, des inversions dans les bubulles. Rien de bien grave lorsque l’on arrive à se situer comme il se doit.

Bon ce n’est pas un coup de cœur, mais la curiosité par rapport à la suite est bel et bien présente malgré tout. (Curiosité fois deux… Merci de me le rappeler oh grande maman TT’) Par contre, il ne faudra pas que je sois épuisée lors de la lecture du tome 2 sinon je risque soit de chialer pour rien – moi, hypersensible ? Nooon – soit de gueuler sur les personnages… Oui, oui ça m’arrive assez souvent et c’est assez violent quand je suis crevée. Ce ne sera pas un manga pour tous, ça c’est certain vu la violence et la noirceur présentes dans le titre. Un titre qui débute assez lentement afin de nous permettre de prendre nos marques – Même si pauvre Agni malaimé à la maison – et qui pourrait être encore plus surprenant dans le futur. Plus qu’à voir ce que Tatsuki Fujimoto nous réserve, à quelle température nous allons brûler (Oui, le froid ça brûle aussi) et la manière dont tout cela arrivera !

Êtes-vous curieux par rapport au titre les matous ? Compterez-vous l’essayer le 21 juin prochain ?

Site de l’éditeurExtraitMinisiteInterview de l’auteur

Publicités

9 réflexions sur “Fire Punch – Tome 1

  1. lire en bulles dit :

    Je suis curieuse tellement ce manga fait parler de lui, j’ai l’extrait à lire sur le site de Kaze. Après, j’apprécie le fait que tu sois le 2ème avis qui n’est pas encore totalement convaincu par cette lecture pour diverses raisons. Du coup, c’est nettement plus sympa de ce dire qu’on aimera pas totalement comme d’autres ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s