Golden Kamui – Tome 1

Coucou les matous, comment allez-vous ? Pas trop difficile après le changement d’heure de ce week-end ? De mon côté, ça ne m’aide pas beaucoup T_T Enfin, je ferai avec ce n’est pas comme si je ne commençais pas à avoir l’habitude d’être claquée. C’est casse-pied par contre…

Mais passons et parlons de ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est-à-dire un avis manga – oui, ça n’a pas beaucoup changé depuis le début… – et cette fois nous nous tournons vers les éditions Ki-Oon. Cela change un peu ~

« Golden Kamui »

golden-kamui-1-ki-oon

7€90 – Seinen – 196 pages

Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du XXe siècle. Surnommé “l’Immortel”, il a survécu aux pires batailles menées dans les régions les plus sauvages qui soient. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor de 75 kilos d’or accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Hélas, le magot a été volé, puis caché par un homme désormais enfermé dans la pire prison d’Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages inscrits sur la peau de criminels évadés…

Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée… Cependant, seul, il a peu de chances de s’en sortir. À peine sa quête commence-t-elle qu’il manque de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu’à l’intervention providentielle d’Ashirpa, jeune indigène liée aux propriétaires légitimes du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route de l’or des Aïnous…

Après une virée à la bibli’, j’étais tombée par hasard sur le premier tome (et le deuxième, mais ça c’est pour plus tard). Résultat, je me suis lancée dans la lecture de celui-ci poussée par mon éternelle curiosité. Accessoirement, j’étais restée sur place afin de pouvoir déjà lire le deuxième tome si besoin * tousse *

Nous découvrons durant ce premier volume la culture aïnou en compagnie de Sugimoto, un militaire de la première division, qui part en quête d’or (Oui, oui, un peu comme la ruée vers l’or) afin de venir en aide à quelqu’un. Pour se faire, une quête se mettra en place pour retrouver un butin disparu.

Je vous préviens d’avance, si vous rêviez d’un monde de Bisounours c’est raté ! Pourquoi dis-je cela ? Tout simplement parce que les scènes les plus sanglantes – et sombres – sont très bien décrites dans ce Seinen de Satoru Noda rendant l’histoire encore plus réelle et plausible (même si on reste dans un manga, cela est donc un minimum romancé). Histoire se basant tout de même sur des faits réels, ce qui nous permet d’en découvrir un peu plus et de nous renseigner si l’envie nous prend. Le scénario est vraiment prenant et je me suis retrouvée à vouloir savoir où se trouvait le butin et, ce qui paraît logique, la « carte » y menant. Une chasse au trésor, qui n’en a jamais rêvé ?

Les personnages principaux que l’on croise assez rapidement – normal me direz-vous – sont assez intéressants de part leurs designs, leurs vécus et leurs caractères. Ils sont distincts l’un de l’autre, mais également des autres personnages qui sont, également, bien réalisé. Cela montre ce qu’ils ont vécu au fil du temps, les différentes marques des combats menés. Pour ce qui est du caractère, nous retrouvons Sugimoto qui est une force assez brute de par son « ancien » métier, pourtant il ne fait pas que foncer dans le tas, il réfléchit également ce qui est plutôt pas mal en soi. Ashirpa, de son côté, est une jeune femme aïnou qui sait ce qu’elle fait, qui connaît sa culture (pas de « Mais c’est normal Neko !!! » dans les commentaires >.<) et nous l’apprend petit à petit. Ils se complètent, mais vont vers un même but malgré leurs différences et le choc des cultures présents.

Les dessins nous permettent une immersion dans l’univers, ils sont très réalistestrop dirait ma mère – et font voir des paysages, des gens ou des cultures différents de ce que l’on connaît à l’origine. Ils sont vraiment très travaillés, faisant que c’est un plaisir de regarder les pages (Sauf si on a le cœur – ou l’estomac – très, très fragile dans certain cas. Bah quoi, autant prévenir!)

Pour ce qui est de l’édition du manga, réalisée par Ki-Oon, elle est de bonne facture. En tout cas le tome que j’avais entre les mains n’est pas tombé en miette, les pages sont restées en place et l’encre également. Le volume est également assez épais, mais nous ne nous ennuyons pas une seule seconde en compagnie des personnages.

Maintenant, plus qu’à voir si cela tiendra sur le long terme. Je suis curieuse de ce que nous réserve la suite, même si vous vous doutez que j’ai déjà lu le deuxième tome (mais vous serez sages le temps que son avis arrive j’espère) Ce fut tout de même une agréable surprise, même si j’ai encore un peu de mal à comprendre toute la hype entourant le titre. Peut-être le comprendrais-je au fil du temps, c’est bien possible. Ce qui est sûr, c’est que j’ai tout de même passé un bon moment durant ma lecture et que j’ai appris quelque petites choses sur cette époque que je connaissais à peine et sur les Aïnous, ce qui n’est pas rien en soi. Ce faisant c’est tout de même une belle petite découverte que je continuerai sûrement au fil du temps.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Site de l’EditeurExtrait

Publicités

3 réflexions sur “Golden Kamui – Tome 1

  1. Xander dit :

    J’avais beaucoup aimé ce premier tome, un peu moins de deuxième et j’ai stopper ma lecture après le troisième. L’idée était intéressante mais pour moi, sur la durée, ça n’a pas fonctionné.
    Très bonne chronique !

    Aimé par 1 personne

    • Neko dit :

      Merci pour ton avis ^^ Je n’en suis toujours qu’au deuxième (… Je squatte à la bibliothèque, oui xD Sinon vu tout ce que je lis je vais vraiment finir ruinée xD) mais c’est vrai que j’ai « peur » par rapport à la durée… (pour l’idée, yep elle est intéressante ^^)

      Merci !!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s