Food Wars ! L’étoile – Tome 2

Yo les matous ! Vous avez cuisiné dernièrement ? Pour quelle raison cette question est-elle posée ? Roh, je suis certaine que vous vous en doutez parfaitement ! Il y a déjà quelque temps, je vous ai parlé du tome 1 de Food Wars ! L’étoile sortit aux éditions Delcourt/Tonkam et bien aujourd’hui nous retournons dans les cuisines du Shino’s et dans le passé du chef Shinomiya. Prêt ? On y va !

 

« Food Wars ! L’étoile »

food-wars-etoile-2-delcourt

6€99 – Shônen – 192pagesEntrer une légende

Kojirô Shinomiya débute son apprentissage en France dans un restaurant de haute cuisine traditionnelle étoilé. Tout en s’efforçant d’effectuer les tâches subalternes, le jeune cuisinier assimile toutes les techniques utilisées en cuisine, afin de monter rapidement en grade. Un beau jour, Albert, commis maladroit, lui demande de lui apprendre à cuisiner…

 

Nous retrouvons au début du tome notre cher Shinomiya adulte devant faire face à un léger problème devant lequel il ne prêtera pas réellement attention au début. Après tout, aideriez-vous un inconnu à se cacher comme ça, vous ? Comment ça, oui ? Bon, bah ce n’est pas le cas de Kojirô en tout cas même si vous vous doutez de ce qu’il se passera ensuite. C’est une petite mise en bouche nous permettant de voir ce dont est capable le Magicien des légumes à « notre » époque avant de le retrouver plusieurs années plus tôt, dans sa prime jeunesse et à ses débuts en France.

La seconde partie nous intéressera, de ce fait, un peu plus étant donné que nous le retrouvons jeune et déjà moins imbu de lui-même bien qu’il soit sûr de son talent pour la cuisine. A ses côtés évoluera un autre personnage que l’on découvre sur le mini-poster du début et nommé Albert Leroy. Ce cher Albert semble être tout le contraire de Kojirô, mais devra faire ses preuves au fil de ce deuxième volume. A un moment donné, nous reverrons même le chef Shinomiya lors de son enfance ce qui nous permettra de savoir ce qui l’a poussé vers la cuisine.

Entre certaines parties se trouveront quelques informations sur des éléments présents dans ce deuxième tome. Ainsi, une « Petite pause » nous parlera de la boxe alors qu’une autre nous parlera « Livres » et ainsi de suite. Toujours pas de recettes, donc, mais c’était assez plaisant d’avoir un peu plus d’informations sur quelques éléments touchant autant notre monde que celui du manga. Et puis, une petite pause ne fait jamais de mal et apprendre en même temps ne peut être qu’un plus !

Les personnages gardent leurs tempéraments, ainsi Kojirô peut – comme à son habitude – être assez direct. Pour le meilleur et pour le pire de celui en face de lui, bien que cela force à faire réagir le malheureux en prenant pour son grade. Pour ce qui est d’Albert, c’est quelqu’un de plus simple marqué par des problèmes et que l’on verra déjà évoluer durant ce volume. La majeure partie des personnages entourant le duo aura également son importance dans les choix effectués ou pour le futur encore inconnu.

Pour ce qui est de l’histoire de Michiko Ito elle avance petit à petit, mêlant le présent et le passé afin de nous montrer ce que fait à Paris notre cher Shinomiya, mais également ce qu’il a fait lorsqu’il était plus jeune. On voit son évolution au fil du temps et comprend petit à petit comment il est devenu ce qu’il est aujourd’hui… Même si, au fond, il l’était déjà avant !

Les dessins de Taiki Akitoki restent dans la lignée du premier tome, nous reconnaissons sans problème les plats et les aliments tout comme les protagonistes, mais pouvons parfois ressentir un manque dans les décors. Pourtant, on se doute sans problème de l’endroit où l’on se trouve car il est aperçu auparavant dans la plupart des cas nous laissant ainsi imaginer sans soucis que l’arrière-plan n’a pas changé.

En soi, je préfère toujours la série initiale – c’est-à-dire Food Wars – mais quelque chose me pousse à vouloir en savoir plus sur le chef Shinomiya. Bon, faut avouer qu’il est charismatique quand même et ce malgré qu’il ne soit pas mon « chouchou » dans la série dont découle Food Wars ! L’étoile… Et puis la fin de ce volume veut également nous faire découvrir la suite, que se passera-t-il dans le tome 3 ? Pourquoi cette personne recherchait-elle Kojirô ? Que découvrira-t-on du passé de ce chef cuistot ? J’avoue que c’est surtout la curiosité qui me pousse à continuer cette série et le fait qu’elle me fait plutôt bien passer le temps lorsque je n’ai rien à me mettre sous la dent… *tousse* Enfin, voyons ce que nous réservera le troisième tome !

Et vous qu’avez-vous pensé de ce deuxième tome ? Êtes-vous curieux ?

 

Site de l’Editeur – Extrait

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s