Yo-Kai Watch – Tome 2

Coucou les matous ! Comment allez-vous ? De mon côté, je profite un peu avant d’étudier, à nouveau, psychomotricité. J’ai déjà revu ce cours pendant la période de Blocus alors plus qu’à le relire comme il se doit et ça ira ! Ceux qui me suivent sur Twitter doivent voir au jour le jour comment je pense que mes examens ce sont passés, je sais que ce n’est pas captivant pour certaines personnes mais ça m’aide aussi à garder une trace de mon ressenti sur le moment.

Cette semaine j’ai reçu par la poste, de la part de Kazé et d’Anita que je remercie grandement, le tome 2 de Yo-Kai Watch ce qui me permet de vous en parler bien plus vite. Je sais que j’aurai dû finir mon avis sur Shirayuki aux cheveux rouges avant, mais j’ai un peu sauté sur le pauvre tome dès que j’ai eu une pause. Êtes-vous prêt à rejoindre Nathan, Whisper et Jibanyan ?

« Yo-Kai Watch »

 

yokaiwatch_t2_3d_0x600

6€79 – Kodomo – 192 pages

Les Yo-kai sont des entités surnaturelles responsables de tous les petits tracas du quotidien…

Nathan est un écolier comme les autres. Mais un jour, il découvre une Yo-kai Watch, un objet fabuleux qui lui permet de révéler la présence des Yo-Kai habituellement invisibles aux yeux des humains… Le voilà désormais accompagné de Whisper, un Yo-kai majordome, et de Jibanyan, un Yo-kai qui hante un carrefour de la ville !

Ne manquez pas ce nouveau volume bourré de créatures loufoques et de gags hilarants !

Dans ce second tome de Yo-Kai Watch nous retrouvons Nathan et Whisper qui continuent leurs rencontres avec d’autres Yo-Kai lors de différentes petites aventures vécues par le seul humain pouvant les voir. Comme dans le volume précédent, chaque rencontre permettra d’avoir une petite mésaventure et une morale mais également de découvrir de nouveaux Yo-Kai tous très différents les uns des autres. Ces Yo-Kai ne sont pas tous des créatures toutes mignonnes et adorables, bien que certains le soient (J’aime bien Bababou, il est assez simple mais je le trouve juste trop chou ), et l’on se rend compte qu’énormément de problèmes ayant lieu sont provoqués par les Yo-Kai. Oui, comme nous l’avions apprit dans le tome 1.

L’histoire, de ce fait, reste encore assez facile à suivre vu qu’un chapitre est une nouvelle mésaventure, mésaventure menant à la rencontre avec un nouveau yo-kai. Ceux-ci montrent des tempéraments très différents les uns des autres et collant, en même temps, aux problèmes qu’ils amènent dans la majeure partie des cas. (Même si Malmidal m’aura vraiment fait rire) Nous découvrons également que certains yo-kai ne deviendront pas obligatoirement des alliés, ce faisant peut-être reviendront-ils plus tard pour mettre des bâtons dans les roues de Nathan. Tout est possible après tout.

L’humour présent dans le volume précédent est également de retour, le pauvre Jibanyan souffre pas mal quand on y pense (Bon Whisper aussi, mais lui ce n’est pas tout le temps *fuit*) et les gags en quatre cases sont toujours de la partie. Dans ceux-ci nous retrouvons les personnages précédemment apparus et ils peuvent, dans certains cas, faire suite au chapitre lu. Certaines situations peuvent également surprendre, même si j’aurai dû me souvenir que les Yo-kai ne peuvent pas mourir (Bah oui… ils sont déjà morts… Baka Neko >.<)

Les dessins restent tout rondelets et assez simples, mais également agréables surtout lorsque l’on repense au public cible. Les Yo-kai apparaissant sont, une nouvelle fois, extrêmement variés et  ils ne se ressemblent pas les uns les autres jusqu’à présent. Pour ce qui est des rares humains que l’on aperçoit, ils restent également reconnaissables et il est impossible de confondre Matt, Balaise et Nathan. Sur la couverture nous voyons Jibanyan, le yo-kai détestant les voitures et ressemblant à un chaton, et à l’arrière les différents Yo-kai apparaissant dans ce volume. Comme pour le tome 1, si l’on retire la jaquette une petite surprise nous attend à la fin.

L’édition proposée par Kazé est toujours aussi agréable à tenir en main, il n’y avait aucune bavure dans le volume et je n’ai pas vu de fautes. Comme le premier tome, il y avait un petit cadeau qui accompagnait le manga mais ce n’était pas un médaillon Yo-kai cette fois. Non, nous rejoignons les albums Panini pour cette fois étant donné qu’avec le volume 2 nous recevions un booster de stickers ce qui est toujours pratique pour débuter ou continuer sa collection !

Au final, la lecture de ce tome m’a fait passé un bon moment et m’a permit de me changer les idées après une rude période d’examens. Retrouver Nathan, Whisper, Jibanyan et les autres Yo-kai (ainsi que les humains lorsqu’ils apparaissaient) était vraiment agréable surtout parce que, bien que Jibanyan soit le plus présent, nous retrouvions les personnages apparaissant précédemment. J’aurai bien aimé revoir Lulugubre par contre, mais peut-être reviendra-t-elle dans la suite.

Un tome encore remplit de bonne humeur qui plaira aux petits et aux grands qui possèdent encore une âme d’enfant. Les morales présentes à la fin de chaque chapitre sont faciles à comprendre et à déceler, ce qui plaira sans trop de problèmes aux plus jeunes lecteurs. Jibanyan sera sûrement le Yo-kai préféré de la plupart pour le moment, de part son design et ses attitudes rigolotes mais, comme les Pokémon ou les Digimon, les autres yo-kai ne sont pas en reste et trouveront sûrement des personnes pour les aimer également !

Je me demande quelles surprises nous serons réservées dans le tome 3, les Yo-kai qui y apparaîtront et les événements qui s’y dérouleront. Il y en a encore tellement à découvrir et avec l’apparition d’un des « boss » du jeu dans ce deuxième volume, je me dis que d’autres viendront d’ici peu (Kyubi *-* J’ai hâte de le voir !) Alors avançons aux côtés de Nathan et partons à la rencontre de nouveaux yo-kai dans ses prochaines aventures, parce que oui je compte bien continuer cette série !

Je remercie une nouvelle fois Kazé et Anita de me faire confiance cette année encore et de m’avoir envoyé le volume pour que je puisse vous en parler assez rapidement. *fait une courbette de remerciement*

Et de votre côté, qu’avez-vous pensé de ce second tome ? Y-a-t-il un Yo-kai que vous préférez ?

Site de l’EditeurExtrait du tome 1

Publicités

4 réflexions sur “Yo-Kai Watch – Tome 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s