Q-[Kou] – Tome 3

Hey ! Comment allez-vous les matous ? Personnellement, je suis toujours en plein blocus résultat j’étudie tranquillement – façon de parler – tous les jours jusqu’au 10 janvier. Enfin… Jusqu’au 9, vu que le 10 je débute mes examens avec les mathématiques. Mais on va positiver, cela se passera bien ! Et quoi de mieux pour se mettre de bonne humeur et se donner du courage que de lire un manga ? Comment ça, c’est pour se déconcentrer et ne plus se remettre au boulot ? Mais non !

Pff… N’oubliez pas de ne pas regarder le ciel lorsque vous sortirez. On ne sait jamais qu’un Demi nous tombe sur la tête et je n’ai pas trop envie de combattre ou de devoir me cacher dans un coin. Vous si ? Et bien rejoignons Q alors. Ah et n’oubliez pas votre sac de Donuts sur un banc !

Q-[Kou]

q-ku-3-ki-oon

7€90 – Seinen – 192 pages

Voilà Rem en route pour Yokohama où il a la surprise de retrouver les Q Rangers ! Objectif de la mission : protéger la population de redoutables demis de catégorie 3 et 4 pendant l’évacuation de la zone. Grâce à l’aide de Q, le jeune homme parvient à éliminer les trois monstres et à libérer la commune.

Mais pour s’en sortir, il a été obligé d’utiliser le Kuga, une arme qui lui avait été confiée lorsqu’il faisait partie des U7. Il reçoit donc la visite de Yuen, qui repart fort mécontente devant son refus de réintégrer l’équipe. Shinobu, un autre membre du groupe, décide de se débarrasser des indésirables… déclenchant la terrible colère de Q lorsque la petite Kino reçoit à sa place une blessure fatale !

Comme vous vous en doutez, nous retrouvons Q et Rem juste après le cliffhanger se trouvant à la fin du tome 2. Mais juste avant de retrouver notre duo habituel nous nous trouvons un très court instant du côté des U7 où un entraînement à lieu. Nos deux amis – oui, oui, on est de retour sur notre amoureuse des Donuts et Rem – se retrouve dans une situation assez compliquée. Comme vous vous souvenez sûrement, Kino – l’une des fillettes – s’est prit l’attaque de Shinobu de plein fouet alors que celle-ci ne lui était pas dédiée.

Sur cet état de fait, les états d’âme de Rem et Q ne sont plus les mêmes. Voir quelqu’un dont on est proche ou dont on prend soin mourir sans que l’on ne puisse faire quoi que ce soit n’est pas ce qui mettrait du baume au cœur, seule la souffrance peut apparaître. Souffrance et envie de se venger dans la plupart des cas. Q nous le montrera bien, elle qui n’est pas si humaine que cela – comme nous nous en doutions déjà – ressentira des émotions que nous pourrions ressentir si cela arrivait. Du côté de Rem, ce sera une bonne grosse remise en question et des choix qui changeront en partie sa vie. Oui, comme vous le lisez ces deux personnages sont tout aussi humains que nous et je suis certaine que l’un ou l’autre derrière son écran se laisserait envahir par les émotions ou réfléchirait sur ce qui lui semble le mieux à faire.

Nous retrouvons également d’autres personnages, ceux-ci reprenant une place dans la vie de l’un ou l’autre. Les U7, Irya, les orphelins, Mana et j’en passe parce que la liste risque de s’allonger un peu de trop. Tous sont là, tous continuent de grandir dans ce monde post-apocalyptique. Les choix posés par les uns peuvent mener à d’autres et ainsi de suite, c’est ainsi que tous évoluent petit à petit. L’impact des rencontres, de ceux qu’ils côtoient au quotidien reste présent et se remarque également dans ce volume. Confiance, peine, souffrance, ne sont que des exemples de ce que certains ressentiront dans ce troisième tome.

L’histoire en elle-même est bien plus « sombre » que dans les tomes précédents. Elle avance sans nous laisser de véritables temps morts et nous ne nous ennuyons pas une seconde. Nous découvrons également bien plus d’informations sur Solaris, sur le passé de Rem et Mana, mais nous nous demandons également si Solaris – justement – est véritablement un ennemi, une créature sans foi ni loi ne désirant que la fin de l’humanité. Tout cela apparaît dans ce troisième volume, dans ce tome qui nous mène vers la fin et nous fait espérer. Si Solaris finissait par être vaincu – ou si ce n’était pas le cas – que ce passerait-il ? Que deviendrait le monde où vivent tout les gens que l’on a suivit ? La réponse viendra sûrement dans le tome 4, le final, et l’on espère tout de même que tous les sacrifices ayant eu lieu au fil des tomes n’étaient pas pour rien. Mais est-ce que l’humanité possède une chance face à quelque chose qui la dépasse ? Je ne peux le dire pour le moment et seul l’auteur connait la réponse, réponse que nous découvrirons dans le dernier volume.

Les dessins sont toujours aussi jolis et les scènes d’actions – fort nombreuses – bien réalisées. Nous comprenons sans trop de problème ce qu’il se passe sous nos yeux, ce que ressentent les personnages et les lieux où ils se trouvent. La couverture, de son côté, reste vraiment très agréable à voir dans ses teintes mauves-roses et possède, comme les autres de la série, un petit effet pouvant ressembler à une sorte de petit feu d’artifice. (Oui, je n’ai aucune idée du nom que je peux lui donner *tousse*)

Pour ce qui est du papier et de la traduction, ils restent tout deux de bonnes qualités. L’ayant relu pour écrire mon avis, je n’ai pas aperçu de fautes durant ma lecture (enfin relecture) et le manga ne se pliait pas jusqu’à un angle étrange. Il tenait également très bien en main et le blanc des pages était bien présent, ne tirant pas vers le gris ou le beige. Il n’y a pas eu de souci d’encre qui fini sur les doigts non plus ou de transparence, ce qui est franchement agréable à la lecture !

Comme les tomes précédents, ce troisième volume se débrouille merveilleusement bien en faisant en sorte que l’on ne s’ennuie jamais. Tatsuya Shihira s’en sort vraiment bien dans cette courte série et la seule espérance que l’on pourrait avoir est que le tome 4 soit tout aussi bien que les autres. Pour ce faire vous ne le saurez que lorsque j’aurai écrit l’article sur celui-ci (et l’avis général également, faut pas l’oublier lui 😀 ) mais pour le moment, Q-Kou reste une bonne série agréable à lire et à découvrir et ce n’est pas le tome 3 qui me fera dire le contraire ! Je suis ravie que Ki-Oon ait licencié ce manga qui fut une très belle surprise en 2016 ♥

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Comptez-vous débuter la série ?

Site de l’éditeur – Extrait

Publicités

Une réflexion sur “Q-[Kou] – Tome 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s