Ugly Princess – Tome 1

« Plutôt Shôjo ces derniers temps, Neko ? » Ah bah… Pas tout à fait, mais c’est vrai que ce début de mois j’aurai carburé aux mangas de ce style les matous. Pourquoi vous dis-je cela ? Et bien parce que c’est encore un shôjo qui s’ajoute à la liste. L’auteur ? Natsumi Aida. Vous la connaissez n’est-ce pas ? Oui, c’est l’auteur de Switch Girl !! ! Même si dans le cas présent nous parlerons de son autre œuvre présente aux éditions Akata

« Ugly Princess »

 

Mito Meguro est en dernière année de collège, et son quotidien n’est pas tout rose : à cause de son physique peu flatteur, elle est la risée de tous. Mais depuis que le beau Kumimatsu lui a adressé la parole, elle a décidé de se prendre en main et d’arrêter de se lamenter ! La route pour s’accepter soi-même sera longue et remplie d’épreuves… mais jamais cette anti-héroïne, loin des clichés, ne baissera les bras.

Mito est une jeune fille comme on en croiserait souvent. Elle n’est pas parfaite, loin de là, mais n’est pourtant pas si moche que cela. Juste un peu plus forte que la norme. Le souci est réellement sa confiance en elle, confiance qui n’existe plus face aux autres principalement avec les garçons. Comme d’autres personnes, elle joue à la console et principalement à un jeu vidéo nommé « Princess Paradise ». Lorsqu’elle ne fait pas attention, elle passe en mode « sans frontière » ce qui peut la faire paraître louche aux yeux d’autres personnes. Heureusement, ces deux amies sont habituées et la préviennent lorsque cela arrive.

Je dois avouer que je n’avais pas lu Switch Girl !! alors que les volumes se trouvent chez une amie. Il faudrait que je pense à les lui emprunter un jour, ne serait-ce que pour au moins les feuilleter. Ce faisant, je ne peux pas comparer les deux séries mis à part sur ce que je sais – ou ai déjà entendu – sur Switch Girl !! et par rapport à ça… Mis à part les deux modes existant dans chacune des séries rien ne peut me venir en tête. Car oui, dans Switch Girl !! il y a le mode « On/Off » quant à Ugly Princess on y retrouve un mode « Sans frontière ». Pas trop de comparaisons possibles sur le coup !

Mito est le genre de personne que l’on pourrait être si nous avions vécu ce qu’elle a connu lorsque son amour pour quelqu’un a été révélé au grand jour devant sa classe. Cette personne en profitera même pour la rabaisser. Ceux qui ont déjà vécu quelque chose d’à peu près similaire, pas obligatoirement identique à ce qu’a vécu Mito, comprendront sûrement ce qu’elle a vécu et le courage dont elle devra faire preuve petit à petit. Ce courage, elle le trouvera grâce à l’un des rares garçons qui lui parlera et l’aidera sans contrepartie. J’apprécie également son amitié avec Maru et Haru, qui la connaissent assez bien pour se rendre compte lorsque cela ne va pas.

Ce garçon, c’est tout simplement Kunimatsu l’un de ses camarades de classe avec qui elle n’a jamais parlé auparavant. Il est relativement calme, ne prête pas attention aux ont-dits et au physique des gens tout en s’avérant assez… Tête en l’air ? Maladroit ? Un peu des deux à la fois, il semblerait… Il veut également mener à son terme ce qu’il débute tout en n’aimant pas du tout – du moins d’après ce que l’on voit – la discrimination. Mito craquera tout simplement sur lui et ce un peu plus chaque jour.

Le courage que trouvera Mito pour avancer est dû à Kunimatsu, à sa réaction et à celles qui suivront. Il est un peu le phare lui permettant de retrouver son chemin dans une mer agitée ou, tout simplement, l’une des personnes lui ayant tendu la main malgré ce qu’elle pense d’elle-même. Malgré tout, Mito n’ose pas encore en parler à ses deux amies et on ne sait pas du tout comment elles le prendront en l’apprenant – même si ce n’est pas la mort non plus… Ce serait le comble qu’elles prennent mal le fait que leur amie ait le béguin pour un garçon de sa classe – peut-être, la réponse viendra-t-elle dans les tomes futurs ?

L’histoire en elle-même est celle d’un Shôjo classique au début, une fille qui tombe amoureuse d’un garçon. Plus habituel comme début, il n’y a pas. Le personnage par contre n’est pas celui de la fille la plus mignonne du collège – ou du lycée, ça fonctionne aussi – étant donné que Mito est l’opposé même de la fille svelte, aux longs cheveux soyeux et à la peau de pêche. Non, elle a des complexes qui la touchent tant physiquement que mentalement, ce qui la rend proche d’un être humain normal. Comme n’importe qui, elle désire avancer, être aimée et il lui fallait un déclencheur afin d’avoir le courage de « changer ». Déclencheur qui sera Kunimatsu. Le seul souci que j’ai eu fût le côté répétitif des premiers chapitres, car je n’avais pas l’impression d’avancer ce qui a changé dans les suivants. A voir dans le tome 2 par rapport à cela, en espérant que l’histoire avancera.

Les dessins sont assez agréables et je trouve même Mito assez choute à certains moments. Bon, on oublie le photoréalisme parce que les gros plans fait sur elle ne la mettaient pas du tout en valeur. Ayant trouvé, par miracle, la version collector du tome 1 j’ai pût profiter de la couverture de celui-ci qui est assez douce et me rappelle un peu les coups de pastels.

D’ailleurs, j’ai pût lire l’interview de l’auteur présente dedans et je l’ai plutôt bien appréciée. C’est le genre de chose que j’aime bien découvrir dans certains premiers tomes – ou autres tomes, ça dépend – car on en apprend un peu plus sur ceux s’occupant de la série, que ce soit l’auteur ou ceux l’accompagnant dans son aventure.

Pour en finir, c’était une découverte agréable. Pas un coup de cœur comme Perfect World, mais pas un mauvais moment à passer durant la lecture non plus. A voir durant le tome 2 comment cela se passera.

Et vous l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous continué la série ?

Site de l’EditeurExtrait

Publicités

Une réflexion sur “Ugly Princess – Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s